Système de production d’hydrogène combustible pour chaudière Nouveaux produits du BTP | 28.05.10

Partager sur :
Giacomini, spécialiste de la distribution hydraulique et fabricant de raccords en laiton a développé un système global comprenant la production d’hydrogène, combustible pour sa chaudière à hydrogène.

L’objectif étant de baisser les coûts et d’obtenir un plus grande capacité de stockage de l’hydrogène pour développer des chaudières pouvant répondre aux besoins énergétiques de bâtiments collectifs ou de chaufferies raccordées à un lotissement pavillonnaire. Pour préparer les installateurs à la mise en place de cette nouvelle offre globale, Giacomini France organisera des formations. La marque exploite actuellement deux chaudières à hydrogène. L’une dans l’hôtel San Rocco à Orta San Giulio et l’autre, dans l’usine de production de pièces et tubes en matériaux de synthèse à San Maurizio d’Opaglio.

La chaudière à hydrogène est un système global qui comprend des panneaux photovoltaïques pour l’apport en énergie, une machine pour la production d’hydrogène par électrolyse, un réservoir pour stocker l’hydrogène, une chaudière pouvant être dotée de une à plusieurs chambres pour la combustion de l’hydrogène et un écran de contrôle pour la régulation.

Pile à combustible

Ces deux prototypes opérationnels se composent de six tubes à combustion d’une puissance d’environ 6 kW chacun, soit une puissance totale de 36 kW. Des capteurs situés autour de la chaudière et reliés à un écran de visualisation permettent de contrôler son fonctionnement et d’ajuster la puissance selon les besoins en températures. Comme dans une chaudière classique, un circuit d’eau circule autour du corps de chauffe. La chaudière peut être également complétée par une pile à combustible de 1 kw, qui permet, selon les besoins, de produire du chauffage ou de l’électricité.

Pour la combustion, un mélange d’air et d’hydrogène à 4% est introduit dans la chambre (tube). L’amalgame entre alors en contact avec un catalyseur façonné dans un mélange de platine et palladium qui produit une réaction catalytique sans flamme. Cette réaction se poursuit en chaîne dans toute la longueur du tube et dans chacune des six autres chambres. La chaudière atteint alors une température optimale de combustion de 300°C avec pour seul rejet de l’eau distillée qui s’échappe des blocs catalyseurs maintenus inclinés vers l’arrière.

Laurent Perrin

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Novoferm® met à disposition ses Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) pour ses portes de garage

Novoferm® met à disposition ses Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) pour ses portes de garage

Novoferm® prend en compte l’impact écologique de son activité et recherche à tous les niveaux un développement durable, de la production au maître d’ouvrage en passant par ses fournisseurs. Fabricant spécialiste de la fermeture, Novoferm® se doit d’apporter en permanence des services répondant aux nouvelles préoccupations thermiques et environnementales
A Guzenhausen, Bosch produit l’équivalent de 7000 MW de chaudières industrielles par an

A Guzenhausen, Bosch produit l’équivalent de 7000 MW de chaudières industrielles par an

Depuis 2009, Bosch Thermo-technologie fabrique des chaudières industrielles pouvant produire jusqu’à 25 MW sur son site de Guzenhausen, en Bavière (Allemagne). L’usine en produit environ 900 par an, soit l’équivalent de 7000 mégawatts. Exportées dans plus de 140 pays, elles servent à l’industrie, mais aussi à alimenter des réseaux de chaleur de plusieurs milliers de logements.
Labo à ciel ouvert, Forbach teste des chaudières à pile à combustible

Labo à ciel ouvert, Forbach teste des chaudières à pile à combustible

Ce jeudi a été inauguré à Forbach, en Lorraine, le projet Epilog. Soutenu par l'Ademe dans le cadre de l'appel d'offre Titec et porté par GrDF, il repose sur l’expérimentation en conditions réelles de chaudières à pile à combustible au gaz naturel. Idéale pour l'habitat, cette technologie innovante a vocation à permettre une réduction des factures d’électricité et de chauffage. Le test vient de débuter et s'échelonnera jusqu’en 2016.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter