La stratégie digitale de l'OPPBTP porte ses fruits

Numérique - BIM | 11.10.21
Partager sur :
La stratégie digitale de l'OPPBTP porte ses fruits - Batiweb
Jeudi 7 octobre, l’OPPBTP est revenu sur le bilan de sa stratégie digitale lancée en 2016. Les résultats sont très prometteurs, car la construction de la nouvelle plateforme preventionbtp.fr a augmenté de 285 % le taux de fréquentation. Signe pour l’organisme qu’il faut aller plus loin dans son accompagnement et ses services digitalisés.

Depuis plus de cinq ans, l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), dynamise sa stratégie digitale, à travers la construction d’une nouvelle plateforme : preventionbtp.fr.

Ainsi, tout professionnel peut trouver des réponses aux questions relatives à la sécurité, la santé et les conditions de travail, à travers un parcours de recherche personnalisable et une diversité d’outils. 2 000 questions/réponses, 700 pages « Solution », 700 pages conseil juridiques, 38 pages risques, 70 ouvrages à télécharger, 44 pages thématiques par métier, plus de 1 000 illustrations photos et vidéos… La documentation présente s’accompagne d’un service en « En Direct », lancé en 2018, qui permet d’échanger en permanence avec un expert de l’OPPBTP par téléphone ou par chat.

« Notre équipe projet pluridisciplinaire composée de chefs de projets digital, responsable de contenus, experts techniques et préventeurs s’est appuyée sur des partenaires robustes : l’agence Comptoirs, qui nous accompagne et nous conseille depuis plus de 3 ans afin de développer une nouvelle architecture web plus ergonomique, l’agence web Codein qui a pris en charge la migration des services en ligne ainsi qu’Idix qui nous fournit notre nouvel outil de gestion de contenus », ajoute Stéphanie Bigeon-Bienvenu, directrice transformation digitale et communication de l’OPPBTP.

+285 % de visiteurs entre 2016 et 2020

Un coup de collier digital plutôt engageant, car une entreprise du BTP sur six a créé un compte sur preventionbtp.fr. De plus, de 2016 à 2020, le nombre de visiteurs aurait grimpé de 954 257 à 3 660 000, soit une hausse de +285 %. Dans cette poussée de la fréquentation, 31 % se déroule sur mobile en début 2021 (contre 16 % en 2017), et deux millions de visites sont liées à la crise sanitaire.

La situation sanitaire a effectivement « facilité la coopération des acteurs pour élaborer le Guide de préconisations sanitaires et a permis de le diffuser massivement, puis de le mettre en œuvre à l’échelle nationale pour aider les professionnels à traverser une crise et des problématiques sans précédent », développe Paul Duphil, secrétaire général de l’OPPBTP. 

D’autant que l’épidémie de Covid-19, le risque biologique et épidémique sont en troisième position des thèmes les plus recherchés, devant le risque amiante et le risque de chute de hauteur. Ils arrivent après les préoccupations concernant le pilotage de la prévention dans l’entreprise (l’accueil des nouveaux arrivants, le document unique, le quart d’heure sécurité...), suivi de la co-activité et du Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS).

Bouquet d’application, marketing relationnel… De nouveaux objectifs à l’horizon 2025

La majorité du trafic se déroule en semaine et en journée (entre 8h et 18h), avec une utilisation très faible le week-end ou les jours fériés. On peut donc en conclure que les besoins en information se manifestent sur le terrain, dans l’immédiat. Une grande partie des visiteurs sont des préventeurs (30 %) et des chefs d’entreprise (27 %). Viennent après le personnel administratif (13 %), les encadrants de chantier (10 %), les compagnons (9 %), le personnel enseignants (4 %) et de la maîtrise d’œuvre et d’ouvrage. 32 % des visiteurs ont entre 25 et 34 ans, soit plus que la tranche 35 à 44 ans (22 %), et une majorité sont des hommes (55 %). En outre, beaucoup appartiennent à une TPE (42 %) ou à une entreprise de 10 à 40 salariés (35 %), ce qui montre l’intérêt des petites entreprises envers les questions de prévention des risques et d’accompagnement.

Afin d’aller plus loin dans sa stratégie digitale, l’OPPBTP tend à renforcer, d’ici 2025, son assistance technique et son accompagnement auprès des 240 000 entreprises adhérentes et 1 500 000 salariés de la profession. L’objectif se réaliserait à travers quatre outils, à commencer par les réseaux sociaux, pour renforcer la relation de proximité et la viralité des contenus.

La création de parcours en prévention individualisés est aussi prévue, afin que chaque professionnel soit renvoyé au service adapté. But également partagé avec un futur service de marketing relationnel automatisé, visant à recontacter au besoin les visiteurs. Enfin, un bouquet d’applications smartphone tend à améliorer les échanges de réponses immédiates, même sur chantier.

Concrètement, il permettra d’un côté de rentrer en contact avec les conseillers en ligne ou une foire aux questions, mais aussi de disposer d’un service personnalisable (outil d’accueil d’un nouvel arrivant, protocole d’aide dans les situations d’urgence, module de vérification d’équipements de travail etc.).

 

Virginie Kroun
Photo de Une : Adobe Stock
 

Virginie.kroun
filter_list

Sur le même sujet

L’incubateur « Santé – Prévention dans le BTP » accueille 7 start-ups  - Batiweb

L’incubateur « Santé – Prévention dans le BTP » accueille 7 start-ups

7 jeunes pousses ont été sélectionnées par le CCCA-BTP, l’OPPBTP, PRO BTP et la Fondation Excellence SMA afin de rejoindre l’accélérateur de start-ups « Santé – Prévention dans le BTP ». Grâce à leurs projets innovants, ces entreprises pourront bénéficier d’un accompagnement privilégié incluant notamment une visibilité accrue sur le web, dans les médias et lors des salons professionnels.
La santé et la sécurité au travail dans l’apprentissage BTP renforcées - Batiweb

La santé et la sécurité au travail dans l’apprentissage BTP renforcées

Initiée en 2012 pour renforcer la formation en santé et sécurité au travail pour tous les apprentis des métiers du BTP, le CCCA-BTP et l’OPPBTP ont reconduit leur partenariat pour renforcer leurs actions croisées en faveur de la santé et de la sécurité au travail dans l’apprentissage BTP. Les deux présidents ont signé le 2e avenant de la convention cadre de partenariat liant les deux organismes.
La prévention, une affaire rentable pour les entreprises du BTP ? - Batiweb

La prévention, une affaire rentable pour les entreprises du BTP ?

Selon la dernière enquête réalisée par l'INRS*, la prévention sur les questions de santé et de sécurité au travail en France perd du terrain en raison du « contexte économique difficile de ces dernières années ». Pourtant, investir dans du matériel, aménager son atelier ou encore organiser mieux ses chantiers aurait un impact économique positif sur l'activité d'une entreprise du BTP, selon la dernière étude publiée par l'OPPBTP.