Le solaire thermodynamique éligible au titre V RT 2012 | 26.11.12

Partager sur :
Le solaire thermodynamique éligible au titre V Batiweb
La Solar Pump de Giordano Industries associe énergie solaire et thermodynamique : un seul captage pour valoriser à la fois l’énergie solaire et celle de l’environnement.

Cette installation est conçue pour fonctionner à tous les niveaux d'intensité énergétique du rayonnement disponible durant les 24h de la journée. Les capteurs solaires dynamiques doivent, grâce à une capacité d'échange élevée, capter à la fois l'énergie solaire directe et l'énergie solaire indirecte et diffuse stockée dans l'environnement (air, vent sol, etc.).

La pompe utilise de 60 à 80% d’énergie gratuite et indéfiniment renouvelable pour couvrir jusqu’à 100 % des besoins d’ECS d’un bâtiment, selon le fabricant. Grâce au capteur aérosolaire, ce système fonctionne toute la journée quelles que soient les conditions climatiques : ensoleillement, pluie, chaleur de l’air, condensation… Et s’adapte à la tarification électrique et à la courbe de puisage.

Eligible au titre des systèmes innovants

Cette solution est prise en compte dans la RT 2012 à travers un Titre V « Système ». En effet, contrairement aux systèmes classiques de production d’énergie (PAC, chaudière, CESI… individuels ou collectifs) dont les calculs de performances énergétiques sont prévus dans la RT 2012, les systèmes innovants sont soumis à une procédure Titre V, afin de modéliser leurs comportements et performances selon les méthodes de calcul RT 2012. La méthode de prise en compte du système Solar Pump dans la RT 2012 a été acceptée par la commission qui valide les demandes de Titre V. L’arrêté relatif à la Solar Pump est ainsi paru le 6 novembre 2012 au Journal Officiel.


Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Conçue pour les systèmes collectifs de production d’ECS, elle répond aux besoins en ECS de ces différents bâtiments, et ce à hauteur de 1 500 à 20 000 litres par jour. Et assure une prévention contre la légionellose grâce à une température de production supérieure à 55°C.

Pré-montée et prête à poser, elle constitue un avantage en termes de facilité et de rapidité d’installation. Une configuration verticale avec des modules superposés (hauteur maximale 190 cm) facilite l’intégration du système dans un local technique et autorise une mise en place dans des espaces encore plus restreints avec une emprise au sol réduite. Le capteur solaire dynamique - d’une surface minimale de 36 m² - est positionné à l’horizontale sur la toiture et ne génère aucune nuisance, ni visuelle, ni sonore.


Aller plus loin


Consulter l'arrêté : http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/jopdf/2012/1106/joe_20121106_0015.pdf

Consulter la fiche fabricant Giordano J Industrie


LP 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le gaz carbonique au cœur de la chaudière EnR de demain Batiweb

Le gaz carbonique au cœur de la chaudière EnR de demain

Une chaudière qui allie gaz naturel, énergie renouvelable et économie d’énergie ? C’est l’ambition portée par boostHEAT et GrDF à travers une collaboration renforcée depuis début 2015. La solution développée par boostHEAT est une chaudière thermodynamique, associant une pompe à chaleur gaz et une chaudière, destinée à la production à très haute efficacité de chauffage et d’eau chaude sanitaire (ECS). Elle pourrait être opérationnelle d'ici 2 à 3 ans.
Photovoltaïque intégré :

Photovoltaïque intégré : "redéfinir le concept de l'architecture urbaine"

Ecotemis, société française spécialiste des solutions d’architecture solaire personnalisées, (photovoltaïques intégrés au bâtiment), a remporté la deuxième place pour la catégorie "Excellence dans le domaine du développement de technologies environnementales" à CleanEquity Monaco 2011, qui s’est tenu le 3 et 4 mars.
Maison neuve : la pompe à chaleur plébiscitée par les Franciliens  Batiweb

Maison neuve : la pompe à chaleur plébiscitée par les Franciliens

Domexpo, leader des villages de maisons d’exposition en Ile-de-France, présente son deuxième baromètre dédié à l’habitat individuel neuf. Si l’an dernier, la société s’était intéressée au prix moyen d’une maison neuve en Ile-de-France, elle consacre cette deuxième édition à la répartition des énergies de chauffage les plus utilisées en maison neuve.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter