Fermer

À Bourges (18), Recticel Insulation veut faire « plus et mieux »

Il y a dix ans, Recticel Insulation a choisi le Berry, au coeur de la France, pour y implanter sa première filiale française. Un pari qui se révèle payant puisque le spécialiste de l’isolation thermique et phonique figure aujourd’hui parmi les leaders du marché français.
Publié le 20 avril 2022

Partager : 

À Bourges (18), Recticel Insulation veut faire « plus et mieux » - Batiweb

Le groupe Recticel dispose de sept sites de production en Europe dont celui de Bourges (18), où l’usine fabrique depuis 2012 entre 2 000 et 3 000 m3 de panneaux d’isolation par jour, soit environ 5 million de m2 de panneaux. Entièrement automatisé et à la pointe de la technologie, ce site s’étend sur plus de 30 000 m2, s’imposant comme le centre de compétences du spécialiste pour la fabrication de panneaux d’isolation en polyuréthane (famille des polymères et des plastiques).

Derrière Recticel Insulation France, c’est une équipe de 105 personnes qui œuvre chaque jour pour répondre aux besoins des particuliers, des professionnels de la construction et de la distribution. Parmi eux, les techniciens produisent les isolants en polyuréthane (PU) qui sont fabriqués à partir d’un moussage de polyols, de méthylène diisocyanate, d'agents gonflants et d'additifs. En ce qui concerne les panneaux, cette expansion de 6 mètres de long est encadrée par deux parements en aluminium qui assurent l'étanchéité à l'air de l'isolant ainsi que sa pérennité.

Process de fabrication des panneaux d'isolation Recticel dans l'usine de Bourges

 

Le site de Bourges, certifié ISO 14001 pour son management de l'environnement, bénéficie également d’un laboratoire qui permet aux techniciens dédiés de contrôler les caractéristiques des échantillons afin de vérifier leur valeur et de garantir leurs performances thermiques.

Test au laboratoire sur le site de Bourges par une technicienne Recticel

 

Plusieurs investissements 

 

En plein essor, l’entreprise prévoit plusieurs investissements pour les années à venir, dont l’achat d’une deuxième ligne de production pour le site de Bourges. Près de 300 000 m3 de panneaux pourraient être fabriqués en plus chaque année. « C’est le fruit du travail de toutes nos équipes », explique le directeur de l’établissement, Cédric Bara, également directeur des opérations Isolation France.

Après avoir enregistré un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros pour l’année 2021, Recticel Insulation a pour ambition de doubler son chiffre d’affaire à horizon 2025. Pour y parvenir, le spécialiste veut affirmer son positionnement en tant que « pure player de l’isolation » et annonce avoir cédé trois de ses activités pour se concentrer sur ses services d’isolation. Pour cela, le groupe déclare être entrer dans un processus d’acquisition de Trimo, un fabricant de construction modulaire.

« Il faut qu’on trouve des entreprises qui ajoutent de la valeur à notre direction, et Trimo sera la première à y contribuer », assure le directeur général de l’entreprise.

Avec pour devise « Feel Good Inside », le spécialiste exprime sa quête du meilleure confort pour l’intérieur des bâtiments. Avec sa nouvelle solution d’isolation sur-mesure Deck-VQ, Recticel peut désormais isoler des « espaces sans espaces ». En effet, cette dernière ne nécessite aucune modification structurelle lors de la rénovation de terrasses et de toitures plates, permettant ainsi de conserver le niveau déjà existant et d’optimiser les délais et le budget. « En se focalisant sur l’innovation, on veut faire plus et mieux », commente Ralf Becker.

 

Engagé pour l'environnement 

 

« Plus une isolation thermique est efficace, plus elle contribue à la réduction de l’énergie nécessaire au chauffage et à la climatisation », souligne Recticel, ayant à coeur de développer des solutions durables.

Dans son usine d’Angers (49), inaugurée en 2017, Recticel Insulation a d'ailleurs mis en place une action concrète en faveur de l’économie circulaire. En 2020, le site de production a permis de recycler près de 1 500 tonnes de matelas en mousse PU, soit l’équivalent de 50 000 matelas, pour les transformer en panneaux d’isolation acoustique, limitant ainsi l’utilisation des ressources naturelles épuisables. Objectif pour 2025 ? « Recycler 5 000 tonnes de matelas », déclare Ralf Becker, PDG de Recticel Insulation. 

Panneau de mousses polyuréthane recyclées de la gamme Silentwall

 

Cherchant en permanence de nouveaux moyens pour limiter les déchets au cours du processus de production, Recticel est également équipé d'un système de trois tuyaux qui aspirent, récupèrent et recyclent les poussières, et qui fonctionnent en continu. Des projets qui concordent avec le projet PUReSmart, qui a pour objectif de trouver des solutions afin de réaliser la transition de l’actuel cycle de vie linéaire des polyuréthanes vers un modèle d'économie circulaire. Ce projet a débuté le 1er janvier 2019 pour une durée de 4 ans, et Recticel en est le coordinateur.

Process du recylage des poussières

 

Marie Gérald

Photo de Une : Cédric Bara & Ralf Becker - ©MG

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.