Action Logement dévoile ses ambitions pour les mois à venir Vie des sociétés | 08.07.19

Partager sur :
Dans un communiqué, Action Logement dévoile un bilan consolidé de 83,4 milliards d’euros, dont 55,2 milliards d’euros de patrimoine immobilier, des résultats qui, selon l’organisme, sont le fruit d’une transformation « réussie des structures à gouvernance paritaire ». Le groupe confirme par ailleurs que son Plan d’Investissement Volontaire (PIV) de 9 milliards d’euros sera déployé à partir de mi-septembre.

Action Logement a annoncé, ce lundi, la première publication de ses comptes consolidés pour l’année 2018. Avec un bilan de 83 milliards d’euros, le groupe ne peut que se féliciter d’avoir réussi sa mutation.

 

Pour rappel, entre 2015 et 2017, Action Logement a engagé une réforme de son organisation à l’initiative des Partenaires sociaux. L’objectif, « renforcer tout à la fois son utilité sociale et sa capacité financière, en regroupant près de 600 entités ».

 

En termes de financement, le Groupe précise porter à son actif 10,7 milliards d’euros d’encours de crédits, dont 6,6 milliards aux personnes morales et 4,1 milliards d’euros aux personnes physiques. Le bilan fait aussi état de 8,6 milliards d’euros de revenus et d’un bénéfice net de 1,145 milliard d’euros.

 

« Ces chiffres ont un sens mais surtout une utilité », a assuré Bruno Arcadipane, président du Conseil d’administration, alors que les relations entre Action Logement et l’Etat se tendent. « Il me semble que vous disposez maintenant de la question qui nous et régulièrement posée, d'abord par les gouvernements successifs : (...) la gestion paritaire est-elle efficace ? », a-t-il ajouté.

 

Être au plus près des besoins

 

En soixante ans d’existence, Action Logement a mené « avec ambition » sa mission d’utilité sociale, en faveur des entreprises et des salariés sur l’ensemble des territoires. Sa capacité financière lui permet aujourd’hui de développer cet accompagnement encore davantage.

 

D’abord via la Convention Quinquennale 2018-2022 signée avec l’Etat qui prévoit un engagement du groupe à hauteur de 15 milliards d’euros :

  • 3,5 milliards d’euros pour les programmes de rénovation urbaine ;
  • 5,5 milliards d’euros pour la production et la réhabilitation de logements sociaux et intermédiaires ;
  • 1,5 milliard d’euros pour redynamiser les centres de villes moyennes ;
  • Et 4,5 milliards d’euros pour les aides aux salariés, aux locataires, aux accédants…

 

Mais également à travers son Plan d’Investissement Volontaire (PIV). En janvier 2019, Action Logement a mobilisé une enveloppe supplémentaire de 9 milliards d’euros pour faciliter l’accès au logement des salariés, favoriser leur mobilité et ainsi agir au profit de l’accès à l’emploi. Le PIV, qui sera déployé à partir de mi-septembre, s’articule autour de 7 mesures concrètes :

  • Améliorer la performance énergétique des logements ;
  • Favoriser la mobilité ;
  • Aménager un habitat plus inclusif ;
  • Transformer des locaux vacants en logements ;
  • Améliorer l’habitat dans les Outre-mer ;
  • Produire plus et moins cher ;
  • Agir contre la dégradation de l’habitat ancien.

 

Afin d’en financer une partie, Action Logement annonce avoir décidé de recourir aux marchés financiers. « La capacité financière du Groupe, démontrée par les comptes consolidés, créent des conditions optimales pour obtenir les meilleures conditions de financement et le bon déploiement du PIV », peut-on ainsi lire dans un communiqué.

 

R.C (Avec AFP)
 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les bailleurs sociaux prêts à vendre 11 000 logements via Action Logement

Les bailleurs sociaux prêts à vendre 11 000 logements via Action Logement

La loi Elan prévoit une réforme profonde du logement social. Parmi les mesures proposées, le regroupement des organismes HLM. Si l’objectif des 40 000 ventes annuelles, contre moins de 10 000 actuellement, n’a pas été inscrit dans le texte, les bailleurs sociaux semblent d’ores et déjà engagés dans la démarche. Ils sont en effet plus de 70 à être prêts à vendre quelque 11 000 logements via l’organisme Action Logement. Précisions.
Action Logement officialise la création de l’Opérateur National de Vente HLM

Action Logement officialise la création de l’Opérateur National de Vente HLM

Le Gouvernement et Action Logement ont officialisé hier, lundi 18 février, la création effective de l’Opérateur National de Vente HLM. La structure, prévue par la loi Elan, doit faciliter et accompagner la vente de logements sociaux dans les « meilleures » conditions. L’initiative répond ainsi à un triple objectif : faciliter l’accession à la propriété des ménages modestes, aider les bailleurs sociaux à atteindre leurs objectifs de vente et générer pour les collectivités territoriales de nouvelles marges de manœuvre financières.
Action Logement mobilise 9 mds€ en faveur des salariés les plus modestes

Action Logement mobilise 9 mds€ en faveur des salariés les plus modestes

Pour faciliter l’accès au logement des salariés les plus modestes et les accompagner dans leurs travaux de rénovation, le groupe Action Logement annonce la mobilisation d’une enveloppe de 9 milliards d’euros. Les propositions, réalisées en concertation avec le gouvernement, viennent compléter les mesures mises en place dans la loi Elan. Précisions.
Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Les bailleurs sociaux et le gouvernement ont trouvé un accord hier, mercredi 25 avril, concernant les économies à réaliser pour le monde HLM. Le gouvernement a accepté de réduire les économies de 1,5 milliards d’euros à 950 millions pendant trois ans. Des économies en partie prises en charge par Action Logement – à hauteur de 300 millions d’euros par an – et par la Caisse des dépôts – à hauteur de 50 millions d’euros par an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter