Les bailleurs sociaux prêts à vendre 11 000 logements via Action Logement Vie des sociétés | 13.11.18

Partager sur :
Les bailleurs sociaux prêts à vendre 11 000 logements via Action Logement
La loi Elan prévoit une réforme profonde du logement social. Parmi les mesures proposées, le regroupement des organismes HLM. Si l’objectif des 40 000 ventes annuelles, contre moins de 10 000 actuellement, n’a pas été inscrit dans le texte, les bailleurs sociaux semblent d’ores et déjà engagés dans la démarche. Ils sont en effet plus de 70 à être prêts à vendre quelque 11 000 logements via l’organisme Action Logement. Précisions.
Dans le cadre du projet de loi Elan, Action Logement s’est engagé à créer un outil universel pour accélérer la vente de HLM. Cet opérateur national de vente, qui devrait voir le jour une fois la loi promulguée, doit notamment permettre aux organismes de logement social « de retrouver immédiatement des capacités financières pour investir dans la production de logements sociaux sans avoir à mener la processus complexe de ventes aux locataires ».

C’est dans ce contexte que l’organisme a lancé, en octobre dernier, un appel à manifestation d’intérêt pour l’acquisition en bloc de logements HLM.

Des bailleurs sociaux engagés

L’initiative a rencontré un franc succès auprès des bailleurs sociaux. Il a permis de recenser 11 000 logements susceptibles d’être acquis par l’ONV (soit l’équivalent de plus d’un an de ventes du secteur) pour la première tranche d’investissement ciblée de 1 milliard d’euros sur les 4 milliards d’euros du Plan Action Logement, précise l’organisme.

71 bailleurs sociaux ont répondu à l’AMI dont 69% d’ESH, 28% d’OPH, 2% de coopératives HLM et 1% de SEM. Les logements proposés se situent à 24% en Ile-de-France, 17% en Auvergne Rhône Alpes, 13% dans les Hauts de France, et entre 2 et 5% en Normandie, PACA, Pays de Loire et Bretagne.

L’AMI a ainsi démontré l’engagement des acteurs du secteur pour répondre aux objectifs fixés par le gouvernement, et ce, malgré les coupes budgétaires. Rappelons que l’exécutif impose depuis cette année quelque 1,5 milliard d’euros annuels d’économies au monde HLM d’ici 2020. L’une des pistes proposées pour aider les bailleurs à reconstituer leurs financements étant d'accélérer les ventes de logements. Un objectif de 40 000 ventes annuelles, contre moins de 10 000 actuellement, a été fixé.

R.C

Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Congrès HLM 2018 : un événement tourné vers l’avenir

Congrès HLM 2018 : un événement tourné vers l’avenir

Le 79e Congrès HLM, organisé par l’Union sociale pour l’Habitat, se déroule en ce moment même à Marseille. Placé sous le signe « de l’avenir », l’événement doit permettre aux responsables des organismes HLM d’imaginer un modèle de logement social de long terme, « innovant et adapté à la société du 21ème siècle ». Le mouvement HLM doit se réinventer pour faire face aux contraintes liées au budget de l’Etat, a insisté Jean-Louis Dumont, président de l’USH.
« Le logement ne coûte pas à l’État, il lui rapporte »

« Le logement ne coûte pas à l’État, il lui rapporte »

Dans le cadre du Grand débat national, l’Union Sociale pour l’Habitat présente « Les Hlm, une chance pour la France ». Le document revient sur le rôle des organismes de logements sociaux et démêle le vrai du faux. Le logement social est « le patrimoine de ceux qui n’en ont pas ». Le défendre, c’est penser « à son avenir », estime le mouvement Hlm.
Baisse des APL, loi Elan… Les bailleurs sociaux devront « se réinventer »

Baisse des APL, loi Elan… Les bailleurs sociaux devront « se réinventer »

Baisse des APL, réorganisation du monde HLM… Les bailleurs sociaux n’auront pas été épargnés cette année. Comment affronter ces réformes ? Une enquête Yougov réalisée pour Smiile, révèle que 77% des bailleurs estiment que le logement social en France doit « se réinventer ». 64% pensent que les changements annoncés vont pousser le secteur à innover davantage. Précisions.
Action Logement officialise la création de l’Opérateur National de Vente HLM

Action Logement officialise la création de l’Opérateur National de Vente HLM

Le Gouvernement et Action Logement ont officialisé hier, lundi 18 février, la création effective de l’Opérateur National de Vente HLM. La structure, prévue par la loi Elan, doit faciliter et accompagner la vente de logements sociaux dans les « meilleures » conditions. L’initiative répond ainsi à un triple objectif : faciliter l’accession à la propriété des ménages modestes, aider les bailleurs sociaux à atteindre leurs objectifs de vente et générer pour les collectivités territoriales de nouvelles marges de manœuvre financières.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter