ADIVBOIS expose trois solutions d’aménagement à taille réelle Vie des sociétés | 09.05.19

Partager sur :
L’Association pour le Développement des Immeubles à Vivre Bois (ADVIBOIS) va dévoiler trois années de travail avec l’exposition « Vivre bois : solutions innovantes pour le cadre de vie des immeubles à vivre bois », du 15 au 23 mai à Paris. Trois solutions d’aménagement, issues de trois projets d’immeubles lauréats du concours national Immeubles à vivre bois, seront présentés grandeur nature.

Lancé en 2015, le projet « Immeubles à vivre bois » voulait impulser la création d’immeubles démonstrateurs en bois, alliant performance technique et qualité de vie. Avec le concours ADVIBOIS / PUCA, lancé en 2017, 23 sites d’accueil et 13 projets ont été retenus. L’exposition « Vivre bois : solutions innovantes pour le cadre de vie des immeubles à vivre bois » qui aura lieu du 15 au 23 mai à la galerie au Roi, à Paris, présentera trois solutions bois issues des projets lauréats.

 

Trois prototypes d’aménagement intérieur

 

Elles répondent à un objectif précis : développer des éléments d’aménagement et agencement intérieur, pour optimiser l’espace et rendre les lieux de vie évolutifs et plus confortables. Chacune des solutions exposées sont l’œuvre d’équipes pluridisciplinaires, réunissant architectes, designers, agenceurs-intégrateurs ou industriels, par exemple.

Les trois prototypes grandeur nature ont été « pensés pour répondre à la fois aux attentes exprimées par les usagers (en l’occurrence dans un contexte résidentiel) et aux grands enjeux de notre époque (densification urbaine, nécessaire réversibilité, développement économique, crise écologique), ces projets expérimentaux ont vocation à proposer au plus grand nombre des solutions – éléments d’architecture intérieure – permettant une meilleure utilisation de l’espace et un réel surcroît de confort. Il s’agit ainsi, avec la volonté d’industrialisation, de démocratiser le vivre bois », décrypte l’Association pour le Développement des Immeubles à Vivre Bois.

 

Capable, Balcons en forêt et L’étang d’art

 

Evolutivité, adaptabilité et réversibilité sont les trois enjeux des solutions d’aménagement intérieur qui seront exposées.

Le projet d’immeuble bois Capable a donné le prototype « capsule capable » qui propose une solution industrialisée englobant cuisine, douche, rangement, et bureau ou dressing dans un module de 5m² qui s’insère dans une pièce. Balcons en forêt a créé le concept du « macro-meuble à la réversibilité » avec des éléments séparatifs et fonctionnels pour optimiser l’espace.

Quant à L’étang d’art, il a donné lieu au prototype « A-part » qui apporte une solution pour la flexibilité des lieux avec des éléments de partitions mobiles ou fonctionnels, évolutifs en fonction des besoins des occupants.

L’exposition permettra de découvrir ces solutions en taille réelle et donnera lieu à temps d’échange autour du vivre bois et ses enjeux (éco-conception, recyclage, bien-être et santé, commercialisation…). Des ateliers destinés aux professionnels sont également au programme, sur inscription obligatoire.

 

L. C.

Photo de Une :  © ALTER SMITH, Architecte / BRUNO HOUSSIN, designer 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Adivbois révèle les sites retenus pour accueillir des Immeubles à vivre bois

Adivbois révèle les sites retenus pour accueillir des Immeubles à vivre bois

Le 7 juin dernier, Adivbois donnait le coup d’envoi de son Appel à manifestation d’intérêt visant à « identifier les sites susceptibles d’accueillir des Immeubles à vivre bois » pour bâtir la ville durable de demain. Disséminés sur l’ensemble du territoire, les 24 lauréats, annoncés ce lundi, feront l’objet d’un concours au terme duquel le groupement proposant l’Immeuble à vivre bois le plus innovant sera désigné pour chaque site. Tous les détails.
Les Pays de la Loire toujours plus impliqués dans la construction bois

Les Pays de la Loire toujours plus impliqués dans la construction bois

Véritable enjeu de la transition énergétique du bâtiment, la réduction des émissions carbone donne bien du fil à retordre aux acteurs concernés. Et si, finalement, la construction bois était la solution à ce problème ? Une question que s’est posée l’association Adivbois, à l’initiative d’un Appel à manifestation d’intérêt dans le cadre duquel 3 sites ont été retenus en Pays de la Loire pour accueillir des « Immeubles à vivre bois ». Les détails.
Un immeuble en bois de 35 mètres de haut prévu à Nice en 2018

Un immeuble en bois de 35 mètres de haut prévu à Nice en 2018

L'agence Architecture-Studio vient d’être désignée lauréate avec Nexity Ywood de la consultation pilotée par l’EPA Eco-Vallée Plaine du Var, pour la réalisation d'un immeuble en structure bois à Nice. Composé de 9 étages, le bâtiment de 35 mètres de haut abritera des bureaux convertibles si nécessaire en logements. Zoom sur cette future réalisation, dont la livraison est prévue en 2018.
Construction d’immeubles à vivre bois : Adivbois renforce l’accompagnement des porteurs de projets

Construction d’immeubles à vivre bois : Adivbois renforce l’accompagnement des porteurs de projets

Oeuvrant pour le développement des constructions en bois, l’association Adivbois a lancé le 27 février dernier plusieurs concours et appels à candidatures afin d’accélérer la dynamique du secteur. En parallèle, l’organisme a également profité de cette occasion pour présenter son « Vade-Mecum des Immeubles à Vivre Bois », qui propose aux porteurs de projets de disposer de toutes les informations nécessaires pour développer des immeubles dans ce matériau. Description.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter