Batimat : L’Ademe et la FFB signent un nouvel accord Vie des sociétés | 07.11.17

Partager sur :
A l’occasion du salon Batimat, l’Ademe et la FFB ont signé ce mardi 7 novembre, un nouvel accord cadre d’une durée de trois ans. Les deux partenaires travailleront ensemble à l’amélioration des performances environnementales des bâtiments et à la réduction des impacts sur l’environnement liés aux activités du secteur du secteur, pour ainsi atteindre les objectifs du plan climat.
Bruno Lechevin, président de l’Ademe et Jacques Chanut, président de la Fédération Français du Bâtiment (FFB) poursuivent leur coopération avec la signature, ce mardi 7 novembre, d’un nouvel accord cadre. La convention s’inscrit dans la continuité des accords passés et concerne la rénovation énergétique, la construction neuve, l’économie circulaire, les déchets de chantier, le management environnemental ainsi que le confort et la santé dans le bâtiment.

D’une durée de trois ans, cet accord vise travailler à l’amélioration des performances environnementales des bâtiments et à la réduction des impacts sur l’environnement liés aux activités du secteur, et ce, pour atteindre les objectifs du plan climat.

Un travail collaboratif

Sur l’ensemble des domaines de collaboration, l’Ademe et la FFB entendent poursuivre l’accompagnement technique et mettre œuvre des parcours multimodaux permettant la montée en compétences des entreprises du bâtiment, précise un communiqué.

Les partenaires œuvreront donc conjointement, notamment dans le cadre du programme FEE Bat, « à la mise en place de formations présentielles pratiques ainsi qu’à des modalités de formations plus diversifiées et adaptées aux entreprises et artisans du bâtiment (numérique, SPOC, MOOC, etc). »

Une grande importance sera également donnée à la formation des formateurs dans le cadre de la formation continue et de l’enseignement initial, afin de « s’assurer de la compétence des artisans et entrepreneurs de demain ».

« Aujourd’hui, cette convention réaffirme l’engagement des deux partenaires à apporter des réponses concrètes au secteur du bâtiment en matière de transition écologique », conclut le communiqué.

R.C
Compte Twwiter @FFBatiment
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« Sans plan de relance, le bâtiment court à la catastrophe » (Olivier Salleron) - Batiweb

« Sans plan de relance, le bâtiment court à la catastrophe » (Olivier Salleron)

Des chantiers émanent à nouveau les bruits de la construction. Même avec une production amoindrie, le bâtiment reprend, et selon les chiffres de la FFB du 29 juin, 95 % des chantiers ont désormais retrouvé une activité normale, bien que le secteur du BTP ait été lourdement impacté. Aujourd’hui, les attentes se tournent donc vers des mesures de relance, que la FFB présente à travers la voix de son nouveau président, Olivier Salleron.
Les poussières et le risque chimique au cœur de la Journée de la Prévention - Batiweb

Les poussières et le risque chimique au cœur de la Journée de la Prévention

Le 28 mars prochain sera une journée consacrée à la prévention dans le BTP. Cet événement, organisé par divers organismes du secteur, vise à sensibiliser tous les professionnels et à leur transmettre des conseils grâce auxquels ils pourront exercer leurs métiers sans risque. Cette année, une attention particulière sera portée sur les poussières et le risque chimique, dont les dangers, bien qu’invisibles, peuvent avoir de graves répercussions.
La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier - Batiweb

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
Transition énergétique des bâtiments : la Capeb et Viessmann toujours partenaires - Batiweb

Transition énergétique des bâtiments : la Capeb et Viessmann toujours partenaires

Le partenariat entre la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et Viessmann, spécialiste du chauffage, ne date pas d’hier ! En 2012 déjà, les deux entités signaient un accord visant à mettre en place diverses actions de formation à destination des artisans impliqués dans la transition énergétique des bâtiments. Une initiative renouvelée le 13 septembre dernier.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter