Cafpi lance une offre de prêts dédiée aux professionnels et PME Vie des sociétés | 12.02.19

Partager sur :
Cafpi lance une offre de prêts dédiée aux professionnels et PME
Société de courtage en prêt immobilier et rachat de crédit, Cafpi a présenté ce 12 février une nouvelle activité à l’attention des professionnels, et tout particulièrement des artisans, commerçants, professions libérales et PME. Les demandeurs pourront bénéficier de financements pouvant aller jusqu’à 15 millions d’euros afin de s’offrir, entre autres, des équipements, des locaux ou même d’autres entreprises. Le point.
Les difficultés d’accès aux financements par les TPE-PME ne datent pas d’hier ! Selon le spécialiste Cafpi, 1,1 million de petites entreprises ont un encours de plus de 25 000 euros, soit un montant total de 420 milliards d’euros à fin 2018. Les sociétés de moins de 10 salariés sont tout particulièrement touchées : en septembre dernier, l’encours de crédits de ces entités s’élevait à 276 milliards d’euros.

« Au travers de nos 50 années d’expérience (…) on a rencontré fréquemment des artisans, des commerçants, des professions libérales, des dirigeants de PME-PMI-TPE. Ce qu’on a pu relever, c’est une certaine insatisfaction de leur part sur les prestations qui pouvaient être offertes par les banquiers pour les clients professionnels », souligne Laurent Desmas, président du directoire de Cafpi.

« On a senti qu’ils avaient besoin de beaucoup de conseils et d’accompagnement, soit quand ils étaient en création, soit quand ils étaient en train de développer leur activité, pour faire des acquisitions (murs, matériel, ou autre). On a également senti qu’il y avait une difficulté dans la compréhension de l’offre de crédit professionnel, qu’on n’a pas à travers le crédit particulier », poursuit-il.

De ces constats est née la nouvelle offre lancée officiellement par Cafpi ce 12 février. Son objectif : « accompagner des chefs d’entreprise avec une filiale exclusive dédiée uniquement à cette activité », comme l’explique Laurent Desmas. Dans ce sens, plus de 20 experts ont déjà rejoint des équipes aptes à répondre aux attentes de leurs clients professionnels.

Une solution complète et réfléchie

Dans le détail, cette offre inédite concerne les sociétés (majoritairement les artisans, commerçants, professions libérales et PME) dont le chiffre d’affaires est compris entre 0 et 30 millions d’euros. En s’adressant à Cafpi, elles pourront bénéficier d’un soutien économique de 100 000 à 15 millions d’euros (avec un montant moyen attendu à 400 000 euros), grâce auquel elles pourront financer tous types de projets : investissements immobiliers bien sûr, mais également achat d’équipement, travaux et rénovation, rachat de parts d’entreprise, export, etc.

Pour ce faire, la société de courtage s’appuiera sur le savoir-faire de ses partenaires historiques, dont les réseaux bancaires habituels et les plateformes de crowdfunding. L’intervention de Cafpi, rémunérée au succès à hauteur de 1% du montant du financement, s’appuiera ainsi sur 3 leviers : la mobilisation des actifs et créances commerciales, l’analyse détaillée du dossier de prêt pour solliciter le plus possible d’organismes financiers, et un contrat d’affacturage pour relancer la trésorerie.

À l’heure du numérique, le courtier a fait le choix d’une offre « phygitale », selon les termes de Fabrice Pesin, directeur de la stratégie et de l’innovation. La nouvelle solution propose en effet un parcours client qui débute sur le web, à travers une plateforme dédiée* sur laquelle les professionnels pourront remplir leurs dossiers et déposer leurs documents. L’humain reste cependant au cœur de la démarche, puisque les demandeurs rencontreront par la suite un expert dédié, chargé de préparer le dossier et chercher la solution la plus adaptée. Le client pourra enfin choisir l’offre qui lui convient pour financer son projet.

« L’idée (…) c’était d’utiliser au maximum les nouvelles technologies, exploiter beaucoup plus la data que ce qui était fait auparavant, et de faire en sorte que ce nouveau marché soit un marché, pour Cafpi, d’appropriation des nouvelles technologies numériques et digitales », révèle Fabrice Pesin.

De grandes ambitions pour les années à venir

Les enjeux sont donc importants pour la société de courtage, dont la nouvelle solution répond à 3 objectifs stratégiques : élargir l’offre, la diversifier et se concentrer exclusivement sur le cœur de métier de l’entreprise, l’intermédiation en crédit.

À peine lancée, la plateforme a déjà reçu ses premières demandes, comme l’a confirmé Laurent Desmas. De bon augure pour les ambitions que s’est fixées Cafpi, qui souhaite intermédier 1 milliard d’euros de prêts professionnels au cours des 3 prochaines années. Un véritable « pari » pour le président du directoire. « Il y a aussi un côté très expérimental dans ce que l’on est en train de faire parce que le travail [effectué dans le cadre du développement de la nouvelle offre, ndlr] va pouvoir être repris sur la partie ‘’crédits immobiliers’’ », ajoute-t-il.

« Et puis on affiche également une position très claire : devenir la référence du courtage en financement professionnel pour l’ensemble des clients, et même vis-à-vis des banques », conclut Laurent Desmas.

*Baptisée ROSACE en interne (pour Recherche optimisée de solutions adaptées de crédit pour les entreprises), la plateforme dédiée aux professionnels est accessible via ce lien.

Fabien Carré

Photo de Une : ©Adobe Stock
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Crédits immobiliers : quel est le profil des emprunteurs ?

Crédits immobiliers : quel est le profil des emprunteurs ?

Spécialiste des prêts immobiliers, Cafpi est revenu le 10 décembre sur le profil des emprunteurs en novembre 2018. Ainsi, si les primo-accédants boudaient le marché en début d’année, ils représentent aujourd’hui 61% de la clientèle de la société commerciale. Les accédants empruntent cependant des sommes plus importantes, le montant moyen atteignant les 239 161 €. Précisions.
Les taux des crédits immobiliers retrouvent des niveaux historiquement bas

Les taux des crédits immobiliers retrouvent des niveaux historiquement bas

D’un point de vue économique, la période est décidément propice aux achats immobiliers ! Déjà particulièrement bas depuis le début de l’année, les taux d’intérêt des crédits ont encore chuté en ce début octobre. Ceux-ci ont en effet atteint la moyenne de 1,19% sur 20 ans, selon la société spécialisée Cafpi. Ils renouent ainsi avec les niveaux les plus bas, enregistrés à 1,18% en 2016.
Baisse des taux des crédits immobiliers en ce début d’année

Baisse des taux des crédits immobiliers en ce début d’année

Alors que les professionnels de l’immobilier s’attendaient plutôt à une légère hausse des taux des crédits, c’est l’effet inverse qui s’est produit en ce début d’année ! D’après l’observatoire Crédit Logement/CSA, ces derniers se sont établis à 1,49% en moyenne en janvier, contre 1,52% en décembre 2017. Une fois encore, l’ancien (1,51%) reste plus intéressant que le neuf (1,56%). Précisions.
Les primo-accédants toujours plus nombreux à se tourner vers l’ancien

Les primo-accédants toujours plus nombreux à se tourner vers l’ancien

Spécialiste du courtage en prêt immobilier, Cafpi est revenu ce 12 mars sur le profil des emprunteurs en ce début d’année. D’après la société, « les primo-accédants continuent de porter le marché », représentant 62% de la clientèle. En février, 80,14% d’entre eux choisissaient d’investir dans l’ancien, soit près de 4 points de plus que le mois précédent. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter