Canicule et chantiers : professionnels du bâtiment, soyez vigilants ! Vie des sociétés | 24.06.19

Partager sur :
Alors que l’épisode caniculaire ne fait que commencer, le Gouvernement et la FFB rappellent les gestes à adopter sur les chantiers. Décalage des horaires, hydratation, habillement adapté, surveillance des équipes… Il est « absolument nécessaire » de protéger les salariés, insiste le ministre du Logement, Julien Denormandie.

Les températures devraient dépasser, cette semaine, les 40° dans certaines régions de France. Face à ces fortes chaleurs, le Gouvernement et la FFB appellent à la vigilance. « Je suis très sensible à la protection des salariés du bâtiment en cas de canicule. Cette protection est absolument nécessaire », déclare Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du Logement.

 

Comme l’indique l’OPPBTP, les travaux réalisés par temps caniculaire « présentent certains dangers » : perte de vigilance due à la chaleur, crampes musculaires, malaise… les risques sont nombreux. « Le coup de chaleur, qui correspond à une élévation de la température du corps au-delà de 40,6°, est une urgence vitale. Mortel dans 15 à 25% des cas, il doit être pris en charge et soigné rapidement pour ne pas entraîner de séquelles », détaille l’organisme.

 

Quelles sont les précautions à prendre ?

 

L’une des premières mesures est de surveiller la météo afin d’organiser au mieux la journée. Il est fortement conseiller d’aménager les horaires et d’adapter la charge de travail « pour effectuer les tâches lourdes aux heures les moins chaudes ». « Cette démarche responsable doit être soutenue le plus possible par les collectivités locales pour permettre d’intervenir tôt le matin », souligne Jacques Chanut, président de la Fédération Française du Bâtiment.

 

L’OPPBTP évoque la nécessité de « prévoir et de fournir des aides à la manutention » et de privilégier le travail d’équipe. « Pour limiter le temps d’exposition au soleil, il peut être conseillé d’effectuer une rotation des tâches lorsque des postes moins exposés en donnent la possibilité ».

 

Le port de vêtements adaptés est également indispensable : les couleurs claires sont à privilégier. Bien sûr, casque et chaussures de sécurité demeurent strictement obligatoires.

 

« Par temps caniculaire, la FFB incite les artisans et entrepreneurs à prendre toute précaution utile, notamment (…) en veillant à l’hydratation des salariés », insiste Jacques Chanut. Sur les chantiers, le code du travail impose aux employeurs de mettre à disposition des travailleurs trois litres d’eau, au moins, par jour et par travailleur.

 

L’OPPBTP préconise de boire un verre d’eau fraîche toutes les 20 minutes et de ne pas consommer d’alcool et manger salé pour compenser l’élimination des sels minéraux.

 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Pic de chaleur : les mesures à prendre sur les chantiers

Pic de chaleur : les mesures à prendre sur les chantiers

En cette période estivale, le ministère du Travail a rappelé les mesures que les employeurs du BTP doivent mettre en place afin de prévenir les risques professionnels liés aux grandes chaleurs. Aides mécaniques à la manutention, adaptation des horaires de travail, sources d’eau fraîche potable à proximité des postes de travail… les précautions à prendre sont diverses et concernent aussi bien l’employeur que l’employé.
Vague de chaleur : des mesures de prévention s'imposent sur les chantiers

Vague de chaleur : des mesures de prévention s'imposent sur les chantiers

A partir de ce mardi, Météo France prévoit de fortes chaleurs sur toute la France, avec des pics à 40°C dans certaines régions. Les employeurs sont tenus de prendre des mesures appropriées, afin d'éviter tout risque pour leurs salariés exposés à la chaleur et au soleil. Quelques recommandations pour mieux supporter le travail dans ces conditions.
La 8e édition de la campagne « 100 minutes pour la vie » est lancée !

La 8e édition de la campagne « 100 minutes pour la vie » est lancée !

Annoncée en décembre dernier, l’OPPBTP a officiellement lancé, ce lundi 8 janvier, la 8e édition de la campagne nationale de sensibilisation « 100 minutes pour la vie ». A cette occasion, l’organisme sillonnera la France à bord de ses 16 camions afin de sensibiliser près de 18 000 apprentis à la prévention des risques. 263 événements seront organisés dans 103 CFA et 5 lycées professionnels.
Prévention : une vidéo pour réaliser son évaluation de risques

Prévention : une vidéo pour réaliser son évaluation de risques

Les chefs d’entreprise des PME et TPE adhérentes de la FFB peuvent découvrir, dès à présent, une façon simple et efficace de réaliser leur évaluation des risques, à travers le film « Passez à l’action en prévention : Action DU-Préval », fruit du partenariat qui unit la Fédération Française du Bâtiment et l’OPPBTP. La vidéo est en effet un outil utile et efficace en terme de pédagogie.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter