Fermer

Charte Environnement des carrières : bilan

Au 31 décembre 2011, 1.012 sites adhèrent à la Charte Environnement des industries de carrières. Ces sites représentent 412 entreprises et 52 % de la production nationale de granulats. L'heure du bilan pour l'Unicem.
Publié le 01 février 2012

Partager : 

Charte Environnement des carrières : bilan - Batiweb

Engagée dans une démarche environnementale via l’UNPG (Union nationale des producteurs de granulats), l’industrie des granulats s’est doté en 1992 d’une première charte professionnelle. Celle-ci a réalisé en 10 ans une centaine d’études sur les impacts environnementaux des carrières. En 2004, cette charte devient s'ouvre à l’ensemble des industries extractives et de recyclage regroupées au sein de l’UNICEM, Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction.

En adhérant à cette charte, les entreprises s’engagent à appliquer sur leurs sites un socle commun de 80 bonnes pratiques. Les objectifs : préserver la ressource en eau, améliorer l’insertion paysagère, réduire les émissions de poussière, organiser la concertation locale, etc. La « Charte Environnement » doit sensibiliser à la préservation de l’environnement aux acteurs, leur proposer des formations et fournir les moyens du progrès.

Nouveaux enjeux, nouvelles règles


La mise en place de la Charte a permis un saut de performance significatif : 28 sites atteignaient le niveau maximal d’exigence environnementale fin 2007, 201 l’atteignaient deux ans plus tard et 386 fin 2011.

Nombre de sites ayant atteint le niveau 4/4 (respectant plus de 95 % des bonnes pratiques), la grille d’audit a été refondue en 2011 pour répondre aux nouveaux enjeux. Le nouveau référentiel sera applicable en juillet 2012. Il renforce les exigences en matière de protection de l’eau et introduit de nouveaux critères liés à la biodiversité et à la maîtrise des énergies.

Depuis 2005, des formations ont été organisées sur les thèmes des hydrocarbures, de la concertation, de l’eau, des poussières, de la biodiversité et de l’énergie. Dispensée à 250 collaborateurs, la formation « énergie » visait à maîtriser l’outil conçu pour établir le bilan des émissions de gaz à effet de serre et des consommations d’énergie dans une carrière. Le programme de formation 2012 sera centré sur la médiation territoriale.

Laurent Perrin

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.