Construction de maisons individuelles : ce que veulent les Français (enquête) Vie des sociétés | 18.05.17

Partager sur :
Combien les Français sont-ils prêts à payer pour faire construire une maison ? Quel degré de qualité visent-ils ? Comment choisissent-ils le constructeur ? Autant de questions auxquelles s’est intéressé l’organisme certificateur Céquami, qui vient tout juste de publier son « Baromètre construction maison individuelle 2017 ». Les détails des résultats.
Après l’année particulièrement dense qu’a été 2016 pour l’organisme certificateur Céquami, ce dernier s’est intéressé aux différents critères retenus par les ménages ayant fait construire une maison individuelle sur cette période. 1 661 familles ont ainsi répondu à une enquête, dont les résultats sont centralisés dans le dernier « Baromètre construction maison individuelle 2017 », publié par Céquami.

Premier constat, plutôt positif : « ces familles sont, cette année encore, globalement satisfaites de la qualité de leur maison », d’après l’organisme. Ce dernier constate néanmoins que les exigences des Français sont toujours aussi élevées, même si la notoriété du constructeur n’est visiblement plus un critère primordial.

Une belle maison au prix le plus avantageux possible

À l’inverse, d’autres éléments revêtent une importance particulière pour les ménages faisant construire. Ainsi, 22% des Français interrogés ont indiqué avoir choisi leur constructeur pour le prix proposé par ce dernier. À égalité, le critère de proximité géographique de l’entreprise par rapport au lieu de construction souhaité est également observé de près. En troisième marche du podium, la qualité de la maison remporte 21% des suffrages.

©Capture d'écran : communiqué Céquami

« Des tendances stables par rapport aux années précédentes », commente Céquami. « On constate, en revanche, que la notoriété du constructeur ou de sa marque, si elle reste dans les principaux critères de choix, n’est plus citée que par 12% des personnes interrogées, soit un recul de 4 points par rapport à la précédente édition. »

Bonne nouvelle pour les constructeurs, cependant : si les Français sont toujours plus exigeants, ils sont également une grande majorité (84%) à se déclarer « satisfaits du rapport qualité/prix de leur maison ».

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Construction de maisons : les particuliers globalement satisfaits (Baromètre)

Construction de maisons : les particuliers globalement satisfaits (Baromètre)

Plus de 1 900 familles ont partagé leur avis sur leurs projets de construction avec Céquami, qui a récemment centralisé leurs réponses dans son dernier « Baromètre de la satisfaction clients Construction maison individuelle 2018 ». Sans grande surprise, la qualité globale de l'habitat apparaît comme le critère le plus apprécié des ménages, juste devant le rapport qualité/prix. Le point sur les principaux enseignements de ce document.
Le partage de ressources dans le BTP, une pratique peu courante mais au fort potentiel de développement

Le partage de ressources dans le BTP, une pratique peu courante mais au fort potentiel de développement

Missionné par le groupe d’assurance MMA, Kantar, spécialiste des études de marché, est allé à la rencontre des dirigeants de TPE afin de réaliser une vaste enquête portant sur les « pratiques collaboratives entre petites entreprises ». L’occasion de découvrir que si le prêt ou l’emprunt de ressources et d’équipements est encore peu développé en France, de plus en plus d’entreprises y pensent, et notamment dans le secteur du BTP.
La maison en bord de mer fait toujours rêver les Français (enquête)

La maison en bord de mer fait toujours rêver les Français (enquête)

En amont du salon « Faire construire sa maison », qui se déroulera les 21, 22 et 23 septembre prochains, PAP Événements et l’institut d’études YouGov ont partagé le 28 août les résultats d’une enquête inédite portant sur la perception de la maison idéale par les Français. Ainsi, près d’un tiers des répondants espère un jour disposer d’une demeure sur la côte, tandis que la ville, à l’inverse, ne séduit que 13% des sondés.
L’OPQIBI fait le point sur les marchés publics de construction

L’OPQIBI fait le point sur les marchés publics de construction

382 acheteurs, ingénieurs et techniciens de collectivités territoriales ont participé l’été dernier à une vaste étude menée par l’Organisme de qualification de l’ingénierie (OPQIBI). Cette dernière avait pour objectif de mieux cerner l’opinion de sa cible sur la réforme 2016, la qualité des prestataires d’ingénierie ou encore les critères retenus pour sélectionner les candidatures et les offres. Tous les détails des résultats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter