En 2022, Knauf verdira sa production par l'innovation

Vie des sociétés | 25.11.21
Partager sur :
En 2022, Knauf verdira sa production par l'innovation - Batiweb
Ce matin, Knauf Bâtiment France présentait son bilan 2021 et ses perspectives 2022. Après une année 2021 pleine de rebondissements mais fructueuse, l’activité du spécialiste du plâtre et du PSE devrait être dynamisée, en partie grâce à l'innovation et le marché de la maison individuelle et de la rénovation en expansion.

« Ecartelé mais résistant », c’est ainsi que Christine Muscat, directrice générale de Knauf Bâtiment France, résume le bilan 2021 de la marque, lors d’une conférence ce jeudi 25 novembre.

Il faut dire que le fabricant a suivi la reprise, rapportée par la Capeb au troisième trimestre 2021, des chantiers en maison individuelle (+13 %) et en rénovation (+23 %). Des travaux anticipés par des ventes en volume des solutions d’aménagement intérieur de Knauf Bâtiment France, notamment des plaques en plâtre, qui ont progressé de 13,8% fin octobre 2021.

Le boom des travaux de rénovation, en particulier d’isolation (+13 %) a aussi stimulé la vente d’isolants, plus précisément de 14 % pour les panneaux polyuréthane (PU) et polystyrène expansé (PSE) pour toitures, comme les panneaux de laine en bois. Les isolants PU et PSE pour sols voient leurs ventes grimper de 17 %, tandis que les isolants PSE, eux, atteignent les 35 % de croissance.

Vers une percée dans le non résidentiel en 2022 ?

 

Une dynamique que Knauf Bâtiment France devrait poursuivre en 2022, en phase avec la croissance de la construction neuve. Celle-ci est prévue à 3 % au premier semestre 2021, selon les estimations d’Euroconstruct, en particulier dans le non résidentiel, sur les segments du bureau (+ 14 %) et de la santé (+13 %). 

Knauf Bâtiment France devrait aussi placer ses pions dans le marché de la rénovation, en vue des 132 milliards d’€ d’épargne par les ménages constatés début 2020. Les nombreuses aides à la rénovation, que ce soit MaPrimeRénov’ ou les CEE, qui rassemblent respectivement 3,1 milliards d’€ et 2 milliards d’€ pour le résidentiel en 2022, sont un autre signe positif. 

A savoir que si ces facteurs conjoncturels, couplés aux résultats de 2021, peuvent mettre le cœur du fabricant en fête, celui-ci reste sur ses gardes pour le second semestre 2022. D’autant que la pénurie des matériaux n’a pas épargné la marque d'origine allemande.

Elle a été ainsi exposée à des soucis d’approvisionnement en carton, en MDI - composant du PU -, en acier, le bois, les composants chimiques (silicone, résine...) ou bien même la consommation de gaz. Heureusement, le gypse, composant du plâtre est « sécurisé, puisque nous sommes propriétaires de nos carrières, donc on extrait directement notre or blanc pour le transformer en plâtre », nuance Christine Muscat.

Face à la RE2020 et à la REP bâtiment, la marque Knauf se dit prête !

 

De la RE2020 à la REP bâtiment, la marque Knauf Bâtiment France s’estime parée. 

Il faut dire que, depuis quelques années, le fabricant se prête à différentes actions d’économie circulaire : le lancement du système de recyclage de PSE Knauf Circular, le test du procédé technologique CreaSolv® pour traiter les déchets d’isolants PSE, son engagement dans la démarche Clean Sweep,  contre la perte des granulés plastiques en usine, comme son adhésion à Valobat.

Au sein de ce nouvel éco-organisme, Knauf France Bâtiment tend à apporter un soutien financier, mais qui « demain sera aussi logistique. Effectivement, nous ferons partie, en tant que Knauf Circular, des éxutoires pour le polystyrène, de façon à éviter qu'il soit, au pire enfoui, au mieux incinéré. Mais surtout, ce qu'on veut c'est le récupérer pour le recycler et pour les réintroduire dans des productions qui vont vivre 50 ans et qui font économiser de l'énergie », détaille Joaquim Correia, directeur Marketing stratégique de la marque.

Et le spécialiste en plâtre et PSE ne semble pas vouloir ménager ses efforts, notamment dans le recyclage de déchets plâtres, déjà annoncé l’année dernière. Le projet continue de prendre forme cette année, Knauf Bâtiment France prévoyant jusqu’à 30 % de déchets de démolition recyclés dans sa future production. Cette filière se déroulera exclusivement au sein sa future usine à Fos-sur-Mer, aussi annoncée l’année dernière et qui poursuit aussi son évolution.

Maquette du chantier de l'usine Knauf à Fos-sur-Mer (13) - Crédit photo : EURL Transition
Maquette du chantier de l'usine Knauf à Fos-sur-Mer (13) - Crédit photo : EURL Transition

Dans le détail, le lancement de la construction est fixé à janvier prochain, toujours pour une mise en service en 2023 de la structure dotée de 70 futurs employés. Le budget alloué à ce chantier a toutefois grimpé à 70 millions d'€ au lieu de 60 millions pour mieux développer, sa structure et l’exploitation de son hub multimodal (fluvial, routier…)

Une plaque de plâtre plafond légère pour avril prochain

 

Pour le fabricant de produits plâtre et PSE, son progrès, porté sur le verdissement de sa production, passe toujours autant par ses innovations. 

C’est ainsi qu’ont vu le jour les enduits de sa marque Proplak, dont les seaux sont maintenant en plastique recyclé, ou bien sa nouvelle génération de panneau isolant, appelée PSE NexTherm® et produite à partir des déchets d’exploitation forestière.

Le panneau isolant NexTherm de Knauf - Crédit photo : Knauf
Le panneau isolant NexTherm® de Knauf - Crédit photo : Knauf

Mais pour Knauf Bâtiment France, sa plus grosse innovation doit attendre avril 2022 pour débarquer dans les négoces. Il s’agit de Knauf Lightboard Horizon 4, la déclinaison de la plaque plafond Knauf Horizon 4, en plus légère (6,5 kg), pour la même performance mécanique. « Ramené à une plaque de 3m2, c'est quasiment 8 kg de gagnés, donc l'équivalent d'un paque d'eau », compare Joaquim Correia. La performance carbone du produit se veut meilleure également, réduisant les émissions de CO2 de 20 % lors de sa production.

La plaque de plâtre Knauf Lightboard Horizon 4 - Crédit photo : Knauf
La plaque de plâtre Knauf Lightboard Horizon 4 - Crédit photo : Knauf

À Christine Muscat de conclure sa présentation en évoquant une prochaine innovation, dont les détails seront révélés le 20 janvier 2022.

Virginie Kroun
Photo de Une : Virginie Kroun
 

Virginie.kroun
filter_list

Sur le même sujet

Déchets de chantiers : des filières à créer pour le recyclage des isolants  - Batiweb

Déchets de chantiers : des filières à créer pour le recyclage des isolants

Les filières plâtre et PSE sont en ordre de marche, la première grâce au dynamisme d'un grand industriel du secteur, la seconde grâce à l'expérience issue de l'industrie de l'emballage. Mais en ce qui concerne la collecte et le recyclage des laines minérales, nous sommes encore loin du compte. Des filières devraient pourtant se mettre en place, aidées par une législation qui évolue.
Les plaques de plâtre Placo prennent de la couleur  - Batiweb

Les plaques de plâtre Placo prennent de la couleur

Placo, enseigne de Saint-Gobain, entend révolutionner l’aménagement intérieur grâce à sa nouvelle gamme de plaques de plâtre tout en couleur. Baptisée Ikebana, elle se décline en 42 coloris et 18 motifs graphiques. Destinés aux particuliers et aux artisans, le produit se distingue de par sa facilité de pose.