En dix ans, les accidents sur les chantiers ont baissé de 20 % Vie des sociétés | 27.04.16

Partager sur :
En dix ans, les accidents sur les chantiers ont baissé de 20 % Batiweb
Les accidents de travail sur les chantiers ont diminué de 20 % en dix ans, dans le secteur des industries du bâtiment et des travaux publics, selon le Bureau Veritas qui publie ces chiffres dans le cadre de la journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail le 28 avril.
Les entreprises du BTP sont-elles exemplaires en matière de sécurité au travail ? Selon le Bureau Veritas qui publie ce mercredi des chiffres sur le nombre d'accidents du travail sur les chantiers en France, le secteur « fait mieux que le reste de l'économie ».

En effet, les industries du bâtiment et des travaux publics enregistrent « le plus faible nombre d'accidents de son histoire », avec 96 838 cas recensés en 2014 sur les chantiers français, selon cette même source, qui comptabilise tous les sinistres ayant entraîné un arrêt de travail de plus de 24 h.

Cela représente ainsi une baisse de 20 % des accidents sur les chantiers, en l'espace de 10 ans entre 2004 et 2014, soit 5 % de plus que dans le reste de l 'économie qui affiche une baisse moins importante (- 15 %) des accidents du travail.

« Ce n’est pas le fait du hasard : beaucoup d’entreprises du bâtiment et des travaux publics ont accentué leurs efforts au cours des dernières années : formation des salariés, modernisation du matériel, mais aussi renforcement de leurs démarches de contrôle », explique le bureau Veritas, acteur reconnu de la Coordination Sécurité et Protection de la santé sur les opérations de construction et de travaux publics.

« La baisse des accidents est avant tout une bonne nouvelle pour les travailleurs, mais elle impacte aussi positivement les comptes des entreprises : le taux de cotisation des employeurs au titre de la branche AT-MP de la Sécurité Sociale (accidents du travail et maladies professionnelles) a baissé début 2016, grâce au recul du niveau de sinistralité. Moins d’accidents, moins de cotisations sociales », ajoute-t-il.

Malgré tous ces efforts, le secteur du BTP reste un secteur accidentogène avec 64 accidents par an pour 1 000 travailleurs. Cela représente, en moyenne, l’équivalent d’un accident tous les deux ans pour une entreprise de 10 salariés.
 

Le thème de la journée mondiale 2016

Pour son édition 2016, la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail se déclinera sur le thème « Le stress au travail : un défi collectif »

« Le stress lié au travail est désormais généralement reconnu comme un problème mondial affectant tous les pays, toutes les professions et tous les travailleurs tant dans les pays développés qu’en développement. Dans ce contexte complexe, le lieu de travail est une source importante de risques psychosociaux et, en même temps, le lieu idéal pour y faire face afin de protéger la santé et le bien-être des travailleurs », précise l'Organisation internationale du travail.

Le rapport de l'OIT mettra l'accent sur les tendances mondiales actuelles sur le stress au travail et son impact.

C.T

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Expoprotection 2018 : plus de 300 innovations vous attendent ! Batiweb

Expoprotection 2018 : plus de 300 innovations vous attendent !

Du 6 au 8 novembre 2018, le salon Expoprotection revient pour une 27ème édition ! L’événement, qui se tiendra à Paris – Porte de Versailles, illustre les tendances actuelles en matière de prévention et gestion des risques. Cette année, le nombre d’inscrits bat tous les records : 780 exposants seront présents (+ 4% vs 2016) dont 300 nouveaux participants. Des animations inédites seront proposées aux visiteurs parmi lesquelles la mise en place de quatre villages experts.
Les chefs d'entreprise de moins en moins préoccupés par la sécurité de leurs salariés Batiweb

Les chefs d'entreprise de moins en moins préoccupés par la sécurité de leurs salariés

Selon une enquête réalisée par l'Institut national de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accident du travail et des maladies professionnelles (INRS), les chefs des petites et très petites entreprises se préoccupent de moins en moins de la santé et de la sécurité de leurs salariés, depuis 2010. En matière de prévention, le minimum est en effet perçu comme « suffisant ». Analyse.
Le digital fait son entrée à Expoprotection, le salon de la prévention des risques  Batiweb

Le digital fait son entrée à Expoprotection, le salon de la prévention des risques

Expoprotection ne fait pas souvent partie des routes habituelles des visiteurs des grands salons du bâtiment. À tort, car la problématique de la prévention et de la protection des risques est au cœur de notre secteur d’activité, que l’on parle de sécurité des salariées sur le chantier, de prévention des maladies professionnelles ou plus généralement de la sécurité des occupants des bâtiments en construction. Et avec l’arrivée du digital, il y a de bonnes raisons pour visiter le salon en 2018 …
L’OPPBTP et la CNAM renouvellent leur campagne de prévention contre les chutes en hauteur Batiweb

L’OPPBTP et la CNAM renouvellent leur campagne de prévention contre les chutes en hauteur

Quatre ans après le lancement d’une première campagne de prévention contre les risques de chutes en hauteur, l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) et la CNAM (Assurance Maladie – Risques professionnels) ont décidé de renouveler leur convention de partenariat jusqu’en 2022 pour renforcer le dispositif en fonction des retours d’expérience et améliorer les résultats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter