Eolien-solaire : Samsung et KEPCO investissent au Canada Vie des sociétés | 25.01.10

Partager sur :
Un consortium dirigé par les groupes sud-coréens Samsung et Korea Electric Power Corporation (KEPCO) va investir 6,7 milliards de dollars dans la production d'énergie éolienne et solaire en Ontario, au Canada.
En vertu d'un accord conclu entre le gouvernement de l'Ontario et le consortium, ce dernier va investir dans la production de 2500 mégawatts d'énergie éolienne et solaire, ce qui va permettre de créer 16 000 nouveaux emplois dans cette province, dont le secteur industriel et surtout l'industrie automobile ont été durement touchés par la récente récession.

Les projets prévus doivent permettre de tripler la production d'énergie renouvelable provenant de sources d'énergie éolienne et solaire de l'Ontario et alimenter plus de 580 000 foyers, a indiqué le gouvernement ontarien dans un communiqué. « Le consortium coréen travaillera également avec d'importants partenaires pour attirer quatre nouvelles usines de fabrication » d'équipements dans ce domaine, ce qui pourrait créer 1440 emplois dans le secteur manufacturier, a précisé le gouvernement de l'Ontario.

« Ces projets nous aideront à nettoyer l'air que nous respirons, à remplacer la production polluante d'énergie issue du charbon, de même qu'à créer au sein des collectivités de l'ensemble de la province plus d'emplois verts », a déclaré le Premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty.

Bruno Poulard
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le marché français de l'éolien affiche un mauvais bilan en 2013 - Batiweb

Le marché français de l'éolien affiche un mauvais bilan en 2013

Les chiffres publiés par France Énergie Éolienne qui dresse, comme chaque année, son tableau des parts de marché des constructeurs d'éoliennes pour la France, révèlent un secteur qui se replie à nouveau de 14,8% en 2013 (631,15 MW installés et raccordés). Pour que le secteur redémarre, FEE insiste de nouveau sur l’urgence de sécuriser le tarif d’achat éolien. Les chiffres officiels du ministère sur l’éolien et le photovoltaïque en France en 2013 sont attendus en février.
Des drones qui prennent soin des éoliennes - Batiweb

Des drones qui prennent soin des éoliennes

Depuis 2017, la start-up française SupAirVision développe des drones qui inspectent les éoliennes pour en assurer la maintenance. Grâce à une technologie développée avec Engie Green France et l’Université de Reims, les drones prennent des photos HD et détectent les défauts internes avec des capteurs qui fonctionnent par thermographie dynamique pulsée. SupAirVision dévoile aujourd’hui sa dernière innovation : des drones capables de repeindre les éoliennes jusqu’à 150 mètres de hauteur, de façon rapide, sécurisée et rentable. Une solution qui pourrait avoir des applications dans l’industrie ou le bâtiment.
26% de la consommation électrique issue des EnR - Batiweb

26% de la consommation électrique issue des EnR

Bonne nouvelle du côté de l’électricité renouvelable ! En effet, au deuxième trimestre 2016, 26% de la consommation électrique nationale était issue des EnR. Ainsi, le parc de production d’électrique renouvelable voyait sa puissance atteindre les 44 750 MWA à fin juin 2016. Des chiffres prometteurs en vue de l’objectif 2018 fixé par la Programmation pluriannuelle des investissements (PPI).

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter