Exosquelettes : Hilti noue un partenariat avec Ottobock

Vie des sociétés | 31.08.20
Partager sur :
Exosquelettes : Hilti noue un partenariat avec Ottobock - Batiweb
Investi dans les technologies d'avenir pour le secteur du BTP, Hilti annonce avoir noué un partenariat avec Ottobock, spécialiste des technologies médicales, pour développer un tout nouvel exosquelette : « EXO-O1 », particulièrement utile pour les travaux répétitifs au-dessus des épaules, sera disponible début 2021. Précisions.

Le groupe Hilti, spécialiste des outils destinés au professionnels du BTP, annonce avoir conclu un accord de partenariat avec Ottobock, spécialisé dans les technologies médicales, pour développer de nouveaux systèmes d'exosquelettes en vue d'améliorer la productivité, mais aussi et surtout l'ergonomie, la sécurité et la santé des salariés du BTP, et notamment ceux qui portent des charges lourdes ou effectuent des tâches répétitives et prolongées, qui peuvent provoquer des troubles musculo-squelettiques (TMS). 

 

« Les exosquelettes permettent un certain soulagement dans le cadre d’activités physiques pénibles, comme on peut notamment les rencontrer sur les chantiers de construction. Nous avons trouvé en Ottobock le partenaire idéal pour combiner nos connaissances approfondies en matière de protection des utilisateurs et d’ergonomie grâce à l’expertise centenaire de cet acteur en biomécanique. Notre partenariat technologique est la première étape du développement d’autres systèmes innovants et axés sur les besoins de la clientèle », explique Johannes Wilfried Huber, membre du Comité Exécutif chez Hilti.

 

Ce partenariat permettra de son côté à Ottobock de développer sa R&D dans le secteur du BTP, alors que ses expériences et solutions se concentraient jusqu'ici davantage sur l'industrie et l'artisanat : « Nous sommes ravis d’acquérir un nouveau champ d’application avec le concours de Hilti. Nous misons en effet sur les expériences que nous avons recueillies dans le cadre de 500 projets de conception d’exosquelettes réussis, notamment dans l’industrie automobile et l’artisanat. Les opportunités qui s’offrent aux solutions permettant de réduire la contrainte physique subie par les collaborateurs dans le secteur de la construction sont très prometteuses. Nous avons pour ambition de consolider ensemble cette activité au cours des années à venir », précise Sönke Rössing, le Directeur d’Ottobock Industrials.

 

Un nouvel exosquelette disponible début 2021

 

Dans le cadre de ce partenariat, Hilti et Ottobock développeront et commercialiseront un premier produit commun début 2021 : l'exosquelette EXO-O1, particulièrement utile pour les travaux réalisés au-dessus de la tête ou des épaules.

 

Il permet au poids contenu dans les bras d'être transféré vers les hanches grâce à l'aide d'un système mécanique de câbles de traction. Les pics de contrainte exercés sur les muscles des bras et des épaules sont ainsi réduits de -47 %, ce qui évite les douleurs musculaires et limite la fatigue. Ce modèle passif présentera par ailleurs l'avantage de ne dépendre d'aucune alimentation en énergie.

 

Un investissement d'avenir

 

En soulageant les salariés, les exosquelettes permettent de leur éviter de développer des troubles musculo-squelettiques (TMS), reconnus comme maladie professionnelle, mais aussi d'améliorer la productivité et la rentabilité au sein des entreprises. Tout le monde est ainsi gagnant. 

 

L'investissement dans ce type de technologies est donc primordial pour les entreprises du secteur du BTP, qui peinent parfois à recruter à cause de conditions de travail particulièrement difficiles.

 

C.L.

Photo de une : l'EXO-O1 d'Hilti et Ottobock

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Siniat succombe au BIM, « grosse innovation » du secteur de la construction - Batiweb

Siniat succombe au BIM, « grosse innovation » du secteur de la construction

Bien qu'aucune obligation légale n'existe sur le sujet, de plus en plus de projets de construction sont développés grâce au BIM (Building information modeling). Spécialisée dans les matériaux de construction sèche, l'entreprise Siniat a bien compris que l'avenir du BTP ne s'écrirait pas sans le BIM, et a donc tenu à développer une solution dédiée aux professionnels du plâtre et de l'isolation. Tous les détails.