Fermer

T2 2020 : les mises en ventes presque divisées de moitié

Le mardi 18 août, le Ministère de la Transition écologique publiait les chiffres de la commercialisation de logements neufs au deuxième trimestre 2020, qui fut en grande partie marqué par un confinement strict. Les derniers chiffres font ainsi état d'une chute inédite des mises en vente et des réservations, avec respectivement -47 % et -41,7 % par rapport à un an plus tôt.
Publié le 28 août 2020

Partager : 

T2 2020 : les mises en ventes presque divisées de moitié - Batiweb

Après un premier bilan concernant la commercialisation de logements neufs le 10 juin, le Ministère de la Transition écologique dévoilait les chiffres du deuxième trimestre 2020 le 18 août dernier. Les mises en vente et réservations ont notamment été divisées par deux comparé à un an plus tôt. 

 

Au premier trimestre 2020, l'impact des deux premières semaines de confinement mises en place fin mars se faisait déjà ressentir. Le 10 juin, le ministère annonçait en effet une chute de -27,9 % pour les mises en vente, et de -24,2 % pour les réservations. Les derniers chiffres actualisés à fin juillet font finalement état d'une baisse légèrement plus modérée de -24,5 % pour les mises en vente, et de -19 % pour les réservations,

 

Si le bilan actualisé du premier trimestre est légèrement moins pire que prévu, la chute s'est toutefois fortement accélérée au deuxième trimestre 2020, qui comprend une grande partie de la période de confinement. 

 

-47 % pour les mises en vente comparé à un an plus tôt

 

Ainsi, au deuxième trimestre 2020, seuls 18 400 logements ont été mis en vente (-47 %), ce qui représente 16 300 en moins. Cette diminution est particulièrement forte pour les appartements (-47,9 %), plus que pour les maisons (-34,8 %). 

 

Du côté des réservations, 20 400 logements neufs ont été réservés, soit 14 600 de moins par rapport au deuxième trimestre 2019 (-41,7 %). Là encore, la baisse est également plus marquée pour les appartements (-42,3 %) que pour les maisons (-33,1 %). Les annulations de réservations sont aussi conséquentes puisqu'elles sont en augmentation de +31,4 % par rapport à un an plus tôt.

 

Cette chute des mises en vente et des réservations s'explique par les mesures drastiques de confinement mises en place à partir de mi-mars pour contrer l'épidémie de Covid-19.

 

Dans ce contexte, environ 6 100 logements proposés à la vente aux particuliers ont été réorientés vers la location ou d'autres modes de commercialisation, « principalement la vente en bloc à des acteurs institutionnels tels que des bailleurs sociaux ou privés », précise le ministère.

 

Parallèlement, les prix continuent d'augmenter. Au deuxième trimestre 2020, le prix au mètre carré d'un appartement neuf était en moyenne de 4 400 euros. L'augmentation se poursuit également pour les maisons. Une maison neuve était vendue en moyenne 307 941 euros (+11,3 % plus cher par rapport à un an plus tôt). Cette augmentation des prix concerne surtout les maisons de grande taille. Le prix des maisons de plus de 5 pièces augmente ainsi de +20,7 %.

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.