Fin du CITE : les professionnels de la fenêtre craignent une baisse de l'activité Vie des sociétés | 20.04.18

Partager sur :
Selon une étude TBC Innovations, la reprise de l’activité dans les secteurs de la promotion immobilière et de la construction neuve aura profité au marché des fenêtres qui a connu, en 2017, une croissance de plus de 4%. Si les perspectives d’évolution pour l’année 2018 sont plutôt bonnes sur le segment du neuf, les professionnels sont plus pessimistes sur le débouché de la rénovation de fenêtres. En cause, l’arrêt du CITE.
« Après 7 années consécutives de baisse entre 2009 et 2015, la croissance constatée en 2016, se confirme en 2017 ». C’est sur cette note positive que débute l’étude TBC Innovations sur le marché des fenêtres à fin 2017.

En effet, porté par l’activité soutenue de la promotion immobilière et du bâtiment, le marché des fenêtres a renoué avec l’expansion et a enregistré, en 2017, une croissance de plus de 4%.

Et c’est en construction neuve que les chiffres sont particulièrement élevés : « le marché des fenêtres posées » dans le neuf a connu « une belle croissance à plus de 10% ».

Pour 2018, ce segment devrait encore progresser. C’est en tous cas ce que pensent 26% des interrogés. 32% misent sur une activité stable tandis que 14% estiment que les ventes vont baisser. A noter qu’un grand nombre de professionnels restent prudents et ne se prononcent pas (28%).

Le CITE va venir impacter le segment « rénovation »

Après un début d’année « assez tendu » sur les débouchés de la rénovation résidentielle, la rénovation a connu un « dernier trimestre bien plus dynamique ». L’annonce en octobre dernier de l’arrêt du CITE en 2018 « a favorisé un effet d’aubaine durant les trois derniers mois de l’année », s’accordent à dire les professionnels. Néanmoins, l’activité a eu du mal à passer la barre du 1% de croissance.

Le segment rénovation devrait cette année être particulièrement impacté par la réforme du CITE. Pour 46% des professionnels interrogés, cela constitue « une menace » qui risque de réduire le nombre de clients potentiels. 22% estiment que cela « va pousser les clients à se décider dans les prochains mois » tandis que 28% envisagent « un impact faible pour leur activité ».

Concernant l’évolution de l’activité, 39% des sondés imaginent une année 2018 en baisse sur le débouché de la rénovation. 33% envisagent une année stable et 20% prévoient une progression de cette activité.

La couleur, c’est tendance !

L’étude TBC Innovations s’est également intéressée aux types de fenêtres les plus recherchés. « La tendance est toujours aux profilés colorés », indique l’étude qui souligne que la part de marché des fenêtres toutes blanches recule.

39% des fenêtres aluminium et PVC vendues en 2017 ne sont pas blanches, contre 31% en 2016, 28% en 2016, 25% en 2014 et 23% en 2012.

L’ensemble des matériaux, excepté le bois, bénéficie des fruits de la reprise du marché. Le PVC demeure maître du marché tandis que l’aluminium « consolide ses positions et s'impose comme le second matériau du marché en volume ».

En valeur, ce sont les fenêtres aluminium qui « prennent le leadership et deviennent le premier matériau du marché en 2017 ».

Méthodologie : TBC Innovation a interrogé 400 acteurs en février 2018 : 250 entreprises de pose et fourniture-pose, 100 distributeurs et 50 acteurs de la conception de bâtiments neufs.

R.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le CITE a relancé l'activité de la filière menuiserie extérieure

Le CITE a relancé l'activité de la filière menuiserie extérieure

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique a créé et sauvegardé de nombreux emplois, selon les organisations professionnelles représentatives des fabricants et installateurs de fenêtres, volets et protections solaires . Cette incitation « efficace » a permis au secteur de se relancer, malgré les difficultés sur le segment des constructions neuves.
François de Rugy annonce un CITE réélargi aux fenêtres !

François de Rugy annonce un CITE réélargi aux fenêtres !

C’est une victoire pour les professionnels du bâtiment ! Lundi 17 décembre, c’est au micro d’Europe 1 que François de Rugy a annoncé que les fenêtres seraient bel et bien réintégrées dans le champ du CITE. Le ministre de la Transition énergétique et solidaire a promis un dispositif « plus efficace que par le passé ». Il s’agira de soutenir à hauteur de 100 € par fenêtre les ménages souhaitant passer du simple au double vitrage.
2018, une année exceptionnelle pour le marché français des portes d’entrée

2018, une année exceptionnelle pour le marché français des portes d’entrée

Le marché français des portes d’entrée de maison devrait enregistrer cette année un volume de ventes record. Dans une étude TBC Innovations, les professionnels du secteur viennent confirmer une année 2018 « positive » avec des projections atteignant les 520 000 portes de maison. « Du jamais vu depuis plus de dix ans ». Quelles sont les dernières tendances ? Tous les détails.
Les Français et leurs travaux d’éco-rénovation (enquête)

Les Français et leurs travaux d’éco-rénovation (enquête)

Les Français connaissent-ils les travaux d’éco-rénovation ? Quels sont ceux qu’ils privilégient ? Connaissent-ils les différentes aides ? Autant de questions posées par Franfinance et l'institut CSA à un échantillon de plus d’un millier de Français. Et les réponses sont parfois étonnantes : si 77% des Français privilégient le changement de fenêtres dans le cadre de travaux d’éco-rénovation, seuls 16% de la population connaît le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). Les détails de l’enquête.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter