FinalCad lève 20 millions de dollars pour développer son activité Vie des sociétés | 26.09.16

Partager sur :
FinalCad a annoncé avoir levé 20 millions de dollars auprès de Serena Capital, CapHorn Invest et Aster Capital. Les fonds réunis vont permettre à la société d’accélérer son déploiement commercial international, de développer des technologies avancées et d’investir de nouveaux secteurs. 80 nouveaux collaborateurs devraient également être embauchés d’ici fin 2017.
Le marché de la construction représente 9 500 milliards de dollars et devrait doubler de taille d’ici 2030. Pourtant, selon le Rapport Global Construction 2030 réalisé par Global Construction Perspectives et Oxford Economics, il est une des industries les moins numérisées à ce jour.

C’est en partie pour « changer la façon de construire » que s’est créée la société FinalCad, spécialiste de la transformation numérique de la construction. Son but:  proposer aux acteurs de la construction « des produits toujours plus performants », précise Jimmy Louchart, son Président. Depuis sa création en 2011, la société est intervenue sur plus de 10 000 chantiers dans 30 pays, représentant un total de 20 millions d'observations sur le terrain et près de 10 millions de photos. 

Pour accélérer son développement international tout en s'ouvrant à d'autres secteurs, FinalCad a indiqué, ce lundi, avoir levé 20 millions de dollars auprès de Serena Capital, CapHorn Invest et Aster Capital. Ces fonds vont également permettre à FinalCad de passer de 70 à 150 collaborateurs fin 2017, et d’accroître son chiffre d’affaires pour atteindre 100 millions de dollars à l’horizon 2020.

FinalCad « a une vraie carte à jouer pour préempter le marché » de la construction qui « se digitalise fortement et (qui) est très loin d’être un secteur concurrentiel », estime Nicolas Louvet, partner chez Serena Capital

Un plan de développement « ambitieux »

Pour atteindre ses objectifs de croissance, FinalCad mise sur un plan de développement « ambitieux » visant à renforcer le développement commercial international, notamment sur les marchés européen et asiatique.

La société compte développer une offre globale de transformation numérique à ses clients selon leurs besoins et la branche d’activité dans laquelle ils évoluent (construction, infrastructure, énergie, concessions, etc.).

FinalCad cherchera en outre à « rendre l’innovation toujours plus ergonomique » : intelligence artificielle sur la reconnaissance des objets du bâtiment, navigation en réalité augmentée liée de façon transparente aux maquettes numériques (BIM), analyses prédictives accessibles en temps réel et en mobilité.

« Nous avons été particulièrement impressionnés par l’état d’esprit de développement international de FinalCad, spécialement en Europe et en Asie. La cohérence avec la couverture internationale des équipes et du portefeuille d’Aster Capital est apparue comme une évidence », conclut Jean-Marc Bally, Managing Partner chez Aster Capital.

*Depuis sa création en 2011, FinalCad est intervenu sur plus de 10 000 chantiers dans 30 pays, représentant un total de 20 millions d’observations sur le terrain et près de 10 millions de photos.

R.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Finalcad lève 40 M$ et poursuit la numérisation du secteur de la construction - Batiweb

Finalcad lève 40 M$ et poursuit la numérisation du secteur de la construction

La startup française Finalcad annonce avoir levé 40 millions de dollars auprès de fonds internationaux ; un nouveau tour de table qui lui permettra d’accélérer le déploiement de ses services et produits en Europe et en Asie, notamment ses outils de numérisation des chantiers de construction. Lancée en 2012, la société compte actuellement 170 salariés, dont une centaine en France.
Vers plus de diversification et de BIM pour AC Environnement - Batiweb

Vers plus de diversification et de BIM pour AC Environnement

AC Environnement peut se féliciter d’un bilan fructueux en 2018, avec la création de son réseau de franchise, le rachat d’ASE (Alliance Sud Expertises), et une augmentation de 10% de son chiffre d’affaires. La start-up créée en 2002 à Roanne par Denis Mora et Pierre Deroche est devenue, en 17 ans, leader du diagnostic immobilier et du BIM en France. Retour sur le bilan et les perspectives à venir de ce groupe en pleine expansion.
Immobilier : d’énormes besoins en recrutement - Batiweb

Immobilier : d’énormes besoins en recrutement

Alors qu’une étude Adecco Analytics datant de janvier dernier dénombrait à 157 524 le nombre d’offres d’emploi à pourvoir dans l’immobilier sur le dernier trimestre 2018, Antoine Mesnard, fondateur de Recrutimmo, confirme les besoins énormes en recrutement pour le secteur et rappelle que le nombre d’offres d’emploi reste toujours bien supérieur au nombre de candidats.
MBAcity bientôt précurseur sur le BIM grâce à sa nouvelle directrice opérationnelle ? - Batiweb

MBAcity bientôt précurseur sur le BIM grâce à sa nouvelle directrice opérationnelle ?

Spécialiste du BIM, MBAcity a annoncé le 6 mars dernier l’arrivée de Constance de Batz à la direction des opérations. Experte de la maquette numérique, celle-ci a longtemps évolué au sein du groupe Eiffage, notamment en tant que Responsable de la cellule BIM et BIM Manager. Aujourd’hui, elle ambitionne de mener l’entreprise au-delà de son cœur d’activité.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter