Kinédo nomme deux nouveaux DG adjoints Vie des sociétés | 26.02.20

Partager sur :
Kinédo nomme deux nouveaux DG adjoints Batiweb
Kinédo, entreprise spécialisée dans les systèmes d’eau (douches, spa, balnéothérapie), et fabriquant français depuis plus de 50 ans, nomme Bertrand Luche et Philippe Pobeda à la tête des filières Kinedo douches et Kinedo balnéos et spas. Retour sur leurs parcours professionnels.

Kinédo fait peau neuve dans ses équipes. Bertrand Luche et Philippe Pobeda rejoignent les équipes du fabriquant français.

 

Bertrand Luche, « marié et père de 2 enfants » devient ainsi Directeur Général Adjoint de SETMA (activité Kinédo balnéo et spa). L’homme de 48 ans, titulaire d’un DUT Génié Mécanique en option automobile et d’une formation ingénieur INSA Génie Mécanique option productique a pourtant débuté sa carrière bien loin des solutions proposées par Kinédo. 

 

Ses débuts, il les fait chez Parfum Christian Dior en tant que consultant lean manufacturing. Il reviendra ensuite vers son secteur de prédilection : l’automobile, en occupant un poste de « responsable d’unité autonome » chez Valéo Thermique Moteur. Il se tournera ensuite vers l’industrie pharmaceutique chez Becton Dickinson Pharmaceutical System.

 

À partir de 2011, il occupe des postes plus importants. Jusqu’en mai 2014, il était directeur des deux sites pour Stridence (une entreprise médicale), puis Directeur Industriel chez Guinot & Mary Cohr (entreprise de cosmétique). 

 

C’est seulement en 2016 qu’il rejoint le groupe SFA et sa filiale SETMA en Europe en tant que Business Unit Manager. Pour Bertrand Luche, « SETMA s’appuie sur une haute fidélisation de ses collaborateurs, revendiquant ainsi expertise et savoir-faire à tous les niveaux de responsabilité, qu’il s’agisse de balnéo ou de spa. Sans compter sur les derniers investissements industriels qui vont nous permettre d’accélérer encore notre développement ».  

 

Un nouveau Directeur Général Adjoint d’Aquaproduction 

 

Le fabriquant français est fier d’annoncer une seconde nomination dans son entreprise. Il s'agit de Philippe Pobeda, qui devient le Directeur Général Adjoint d’Aquaproduction (Kinédo douche) et le Directeur Commercial Kinédo / Watermatic.

 

Diplômé de l’INSEEC Paris et d’un DUT en Gestion des entreprises et des administrations, Philippe Pobeda commence sa carrière en « intégrant Midas France et Europe (en occupant successivement des postes de chef produits, chef de groupe marketing, business unit director) ». C’est en 2005 qu’il rejoindra le groupe SFA en tant que directeur de filiales Espagne-Portugal-Amérique Latine, puis Directeur commercial Kinédo & Watermatic en 2019. 

 

Désormais, Philippe Pobeda devra donc jongler entre son poste de Directeur commercial et son poste de Directeur Général adjoint. Il espère ainsi faire évoluer l’activité de Kinédo « Kinédo doit devenir une marque innovante / différenciante, européenne et omni canal ».

 

J.B

Photo de une ©Kinédo

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le recyclage d’eau, pour toutes les douches  Batiweb

Le recyclage d’eau, pour toutes les douches

Les économies d’eau par installation d’un circuit fermé ne sont plus exclusivement réservées aux seules cabines de douche. Le recyclage de l’eau est en effet désormais accessible à toutes les solutions d’évacuation. Le système, basé sur le recyclage de l’eau, permet une diminution de la consommation d’eau annoncée à 80 % en comparaison d’une installation classique.
Les Agences de l’eau alertent des effets négatifs si leur budget est réduit Batiweb

Les Agences de l’eau alertent des effets négatifs si leur budget est réduit

L’organisation professionnelle Canalisateurs de France, qui fédère les entreprises de pose et de réhabilitation des réseaux d’eau et d’assainissement, s’alarme sur les lourdes conséquences environnementales, sociales et économiques, face à la remise en question des budgets des Agences de l’eau, qui vient d’être confirmée par le projet de loi de finances 2014.
Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées Batiweb

Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées

1 003 Français représentatifs de la population ont répondu à l’enquête menée par Franfinance, filiale de la Société Générale, et l’Institut CSA portant sur la réalisation de travaux. Cette étude inédite a finalement rendu ses résultats ce mardi 19 juin, avec plusieurs enseignements intéressants. Il apparaît notamment que le montant des travaux est plus souvent inférieur à 5 000 euros, et qu’ils concernent principalement les murs (peinture, papier peint, etc.). Tous les résultats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter