L’UFME explique le label E+C- Vie des sociétés | 22.06.18

Partager sur :
L’expérimentation E+C-, lancée par le gouvernement en 2016, préfigure la future réglementation environnementale des bâtiments neufs. Et c’est pour aider les professionnels à s’approprier la démarche et à anticiper les exigences thermiques que l’Union des fabricants de menuiseries (UFME) a lancé une nouvelle fiche technique. Le document fait notamment le point sur les outils mis à disposition de la filière.
L’UFME vient de publier une fiche technique dédiée au label E+C-. Destinée à tous les professionnels, adhérents ou non du syndicat, la fiche a été élaborée par le groupe de travail de la Commission Technique de l’UFME.

Elle vise à accompagner les professionnels dans la compréhension de l’expérimentation et à les aider à se préparer aux exigences de la RBR 2020, qui viendra remplacer la RT 2012.

L’outil pédagogique décrypte ainsi le label : il synthétise les principes de l’expérimentation, les évolutions par rapport au cadre réglementaire et vigueur et présente les outils à disposition des professionnels de la menuiserie.

Chantal Sergent, présidente de la Commission Technique de l’UFME commente : « Ce label est un galop d’essai préfigurant la prochaine RT 2020. Nous avons identifié chez nos adhérents un besoin d’accompagnement dans le décryptage de cette expérimentation ». Cette fiche vient ainsi expliquer les changements « en vue de dépasser les exigences d’aujourd’hui et anticiper celles de demain ».

« Cette nouvelle fiche vient enrichir notre bibliothèques d’informations. A l’instar de l’ensemble de nos fiches, ce guide repose sur des données vérifiées et validées dans une approche collective et individuelle pour les différents niveaux d’exigences », ajoute Ludivine Menez, déléguée technique du Syndicat.

Des pistes pour mieux prescrire

Pour la rendre accessible au plus grand nombre, la fiche est accessible à tous sur le site internet du syndicat. Elle a vocation à devenir un outil « clef » indispensable. Pour ce faire, l’UFME délivre aux professionnels des prescriptions leur permettant de se positionner efficacement en répondant aux exigences du label.

Exemple pour ce qui est de l’énergie :

- « La fenêtre est le seul composant de l’enveloppe contribuant positivement au bilan énergétique par apports solaire calorifiques et lumineux » ;
- « Les niveaux E3 et E4 ne peuvent être atteints qu’avec un bâti très performant, intégrant des menuiseries à haute performance d’isolation. Les niveaux de performances des fenêtres doivent être appréciés en fonction des performances globales de l’enveloppe ».

Pour répondre aux exigences du label en termes de « carbone », le syndicat souligne la nécessaire optimisation des paramètres sensibles du cycle de vie des menuiseries.

Il estime nécessaire de maximiser le taux de matière recyclée entrant dans la fabrication ou encire de minimiser les émissions dues au transport en optimisant la distance entre sites de fabrication et d’installation des menuiseries.

La fiche technique peut être téléchargée ici.

R.C


Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

L’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) a publié une fiche de recommandation invitant les professionnels à proscrire la pose de fenêtres en réhabilitation sur un châssis PVC existant. Le syndicat rappelle notamment que le DTU 36.5, qui énonce les règles de l’art pour la pose de fenêtres et portes en rénovation, ne traite que des cas des dormants existants conservés en bois ou en acier. En conséquence, cette solution n’est couverte par aucune garantie.
Le label E+C-, une belle initiative qui nécessite encore d’évoluer

Le label E+C-, une belle initiative qui nécessite encore d’évoluer

Il y a un mois, la ministre du Logement remettait les premiers labels E+C- (Bâtiments à énergie positive et réduction carbone), ayant pour finalité de préparer la future réglementation environnementale du secteur. Deux constructeurs déjà labellisés, Mikit et, en exclusivité, Maison Privat, reviennent sur les apports et contraintes de cette nouvelle certification, désormais incontournable.
Le ministère du Logement remet les premiers labels E+C-

Le ministère du Logement remet les premiers labels E+C-

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, a remis ce mercredi, les premiers labels E+C-. Sept initiatives ont été récompensées. L’événement, qui a réuni les acteurs de la construction, a également été l’occasion pour le mouvement HLM et Entreprises générales de France BTP de signer des conventions d’engagement avec l’Etat. Pour rappel l’expérimentation E+C- vise à préparer la future règlementation environnementale du bâtiment.
L’UFME publie une fiche pédagogique sur les FDES

L’UFME publie une fiche pédagogique sur les FDES

L'UFME (Union des Fabricants de Menuiseries) a annoncé mardi 28 mai la publication d’un document synthétique de trois pages récapitulant les points clés d’une Fiche de Données Environnementales et Sanitaires (FDES), quelle que soit l’application dans le bâtiment, Sanitaires (FDES), avec des exemples spécifiques aux fenêtres. L’occasion de faire le point sur leur contenu et leur utilité.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter