La 8e édition de la campagne « 100 minutes pour la vie » est lancée ! Vie des sociétés | 09.01.18

Partager sur :
Annoncée en décembre dernier, l’OPPBTP a officiellement lancé, ce lundi 8 janvier, la 8e édition de la campagne nationale de sensibilisation « 100 minutes pour la vie ». A cette occasion, l’organisme sillonnera la France à bord de ses 16 camions afin de sensibiliser près de 18 000 apprentis à la prévention des risques. 263 événements seront organisés dans 103 CFA et 5 lycées professionnels.
Dans le cadre de la campagne nationale « 100 minutes pour la vie » menée par l’OPPBTP en partenariat avec le CCCA-BTP, la Fondation BTP Plus, PRO BTP et SIST BTP, 18 000 apprentis seront sensibilisés à la prévention des risques. La campagne, officiellement lancée lundi 8 janvier, se déroulera jusqu’au 16 février, une période pendant laquelle 263 événements seront organisés dans 103 CFA et 5 lycées professionnels. Ils compteront sur l’intervention de 68 conseillers en prévention.

Eviter des accidents imminents

Pourquoi cette journée ? L’OPPBTP rappelle les statistiques du ministère du Travail selon lesquelles, les moins de 25 ans ont quatre fois plus d’accidents que les autres tranches d’âge. 84 accidents du travail avec arrêt pour 1 000 salariés sont enregistrés chez les jeunes, contre 41 chez les plus âgés. Les accidents de trajet domicile-travail sont de 11,4 pour mille chez les jeunes face à 2,5 pour mille chez les plus de 25 ans.

« Les accidents arrivent souvent dans les trois mois qui suivent l’arrivée d’un jeune dans une entreprise, car il est alors totalement inexpérimenté », constate Raymond Barrera, coordinateur régional en santé et sécurité au CFA de Perpignan.

« Les jeunes ont du mal à appréhender l’impact et l’importance de l’apprentissage de la prévention dans l’exercice de leur futur métier. 100 minutes pour la vie apporte un nouvel éclairage aux apprentis et leur confirme, avec des situations concrètes, ce qu’il leur est expliqué pendant les cours », déclare Raymond Barrera, coordinateur régional en santé et sécurité pour BTP – CFA Languedoc Roussillon au CFA de Perpignan. 

De son côté, Arnaud Chaumont, responsable formation initiale à l’OPPBTP, explique que « La prise de risque fait partie de la culture des jeunes qui ont tendance à se croire invulnérables (…). Ils sont surtout une méconnaissance des risques et de leurs conséquences. Un jeune n’a pas d’éléments de comparaison et a tendance à estimer que le risque fait partie du métier, sans possibilité de faire autrement ».

Ils sont notamment « victimes de dangers insidieux comme l’effondrement de tranchée avec ensevelissement, la mauvaise organisation de chantier, l’effondrement de matériaux dû à de mauvais stockages », poursuit-il.

La campagne « 100 minutes pour la vie » vise ainsi à former les apprentis pour qu’ils puissent faire face à des situations de risque de la meilleure des façons. Comme indiqué dans un de nos articles publiés en décembre dernier, un laboratoire de physique nucléaire virtuel a mis en place un système de visualisation d’événements dans le temps, 15 à 20 minutes avant que ceux-ci ne se déroulent. Les conseilleurs en prévention contacteront le laboratoire en visio-conférence pendant les sessions, afin de visualiser les situations à risque juste avant l’accident potentiel. Un ordinateur soumettra alors trois propositions aux apprentis qui devront choisir « la meilleure solution pour intervenir dans un temps imparti, et sauver ainsi des vies ». Le but de l’exercice étant bien sûr « d’éviter des accidents imminents ». Les apprentis pourront également en savoir plus sur le comportement à adopter face aux risques sur chantier à travers des films réalisés par l’OPPBTP.

Depuis le lancement de la campagne en 2008, plus de 137 000 apprentis ont été sensibilisés à la prévention des risques dont 17 000 lors de la dernière édition en 2016. Pour plus d’information, rendez-vous sur 100minutespourlavie.fr

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’OPPBTP lance la 10e édition de « 100 minutes pour la vie » - Batiweb

L’OPPBTP lance la 10e édition de « 100 minutes pour la vie »

Cette année encore, l’OPPBTP et ses partenaires partent à la rencontre des apprentis du BTP pour les sensibiliser aux risques professionnels sur chantiers. Du 7 janvier au 14 février, 356 évènements auront lieu dans toute la France pour former 18 000 jeunes. Grâce à des films, ils pourront identifier les situations à risques et éviter les accidents potentiels.
3 nouvelles start-up intègrent l’accélérateur Santé/Prévention dans le BTP - Batiweb

3 nouvelles start-up intègrent l’accélérateur Santé/Prévention dans le BTP

Trois nouvelles start-up ont été sélectionnées pour intégrer l’accélérateur « Santé / Prévention dans le BTP » lors d’une sixième session de pitchs organisée à l’occasion du salon Batimat. Lancé en 2018, cet accélérateur a pour objectif de valoriser les initiatives concernant la santé et la prévention, notamment via les nouvelles technologies comme les objets connectés, la réalité virtuelle et augmentée, ou encore la robotique.
Santé et prévention dans le BTP : un accélérateur de start-ups est lancé ! - Batiweb

Santé et prévention dans le BTP : un accélérateur de start-ups est lancé !

Le CCCA-BTP, l’OPPBTP, Pro BTP et la Fondation Excellence SMA ont annoncé le lancement du premier accélérateur de start-up dédié à l’innovation en santé et prévention. Soutenue par Impulse Partners, la démarche vise à faire émerger des solutions nouvelles notamment en matière d’organisation sur chantiers, d’objets connectés ou encore de e-santé. Les entreprises peuvent d’ores et déjà déposer leur candidature. La première session de sélection est prévue pour juillet.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter