La CAPEB et Froling donnent le pas au chauffage durable Vie des sociétés | 05.03.20

Partager sur :
Ce 4 mars, la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des petites Entreprises du Bâtiment) a signé, via sa filiale Béranger Développement, un partenariat avec Froling, un fabricant de chaudières biomasse et de ballons tampons. Ces deux acteurs s’engagent à promouvoir des solutions de chauffage modernes. Le contrat prévoit une collaboration des deux parties pour le développement de nouveaux produits ainsi qu’une offre de formation destinée aux entreprises du bâtiment.

Promouvoir l’efficacité énergétique. Comme tous les acteurs du bâtiment, la Capeb (Confédération de l’Artisanat et des petites Entreprises) s’engage dans la transition énergétique. Dans cette démarche, elle a signé ce matin ce mercredi 4 mars un partenariat avec Froling, fabricant de chaudières spécialisé dans les solutions écologiques.

 

A travers ce partenariat, la Capeb souhaite mettre en avant des solutions de chauffage modernes, qu’elles soient à bûches, à bois déchiqueté ou à granulés. Les produits développés par les deux acteurs partenaires verront le jour dans l’offre « facilipass », une « offre commerciale complète (…) destinée aux artisans chauffagistes pour leur permettre de remplacer leurs chaudières gaz dans les logements individuels ».  

 

Les engagements de Froling

 

Patrick Liébus, Président de la Capeb, et Christian Baldauff, Directeur Général de Froling, restent conscients des efforts communs que demande cette démarche vers des solutions de « chauffage durables ». Froling s’est donc engagée « à proposer un volet de formations commerciales et techniques » aux dirigeants d’entreprises du BTP. Ils pourront alors améliorer leurs connaissances sur l’efficacité énergétique et ainsi orienter leurs clients vers des solutions de chauffage adaptées. Ces formations, le Directeur Général de Froling les perçoit comme un argument pour choisir le chauffage durable : « les différentes formations que nous allons prochainement mettre en place à destination des artisans du bâtiment nous permettront de sensibiliser les principaux acteurs du sujet aux questions liées à la transition énergétique et aux solutions que peuvent apporter les chaudières à biomasse à haute efficacité énergétique. » 

 

Pour parfaire leurs connaissances, les entreprises du bâtiment auront également accès à « des outils de ventes prodiguant des conseils en matière de performance énergétique ».

 

Dans le cadre de ce partenariat, de nouveaux produits pourront être développés, Froling pourra faire appel aux adhérents de la Capeb pour tester ses nouvelles solutions de chauffage. Enfin, pour déployer un maximum de ses produits, Froling s’engage « à faire bénéficier les entreprises du bâtiment adhérentes à la Capeb et ou détentrices de la qualification ECO Artisan RGE de conditions avantageuses portant sur les produits et services Froling dans le cadre d’offres promotionnelles ». Des offres commerciales, mises en place par la Capeb,  seront lancées dans quelques temps pour « promouvoir des solutions thermiques à haute efficacité énergétique en cohérence avec les dispositifs de collecte des CEE (Certificats d’Économies d’Énergies) ».

 

La Capeb favorise le travail d’équipe

 

La Capeb favorisera également l’organisation de réunions entre les Capeb départementales et Froling. Ces réunions permettront de mieux centrer les offres Facilipass sur les nouveaux produits proposés par l’entreprise partenaire. Aussi, elle travaillera sur la conception d’offres regroupant à la fois « la fourniture, l’installation et l’entretien d’appareils de chauffages aux bois ». La Capeb s’engage dans les formations auprès des artisans, elle contribuera à l'élaboration de leurs contenus. 

 

Ce partenariat conclut sur un échange de bons procédés entre la Capeb et Froling. La confédération de l’artisanat s’engage à « promouvoir auprès des entreprises artisanales du bâtiment, via le réseau des Capeb départementales, l’offre de service d’entretien/SAV/maintenance de Froling »

 

Patrick Liébus, Président de la Capeb, entend bien accompagner les entreprises vers une transition écologique « promouvoir des solutions de chauffage à haute efficacité énergétique est au cœur de ce partenariat conclu avec Froling. C’est également un pas de plus dans l’accompagnement de nos entreprises vers une transition énergétique éclairée grâce notamment aux formations proposées dans le cadre de cette collaboration », a-t-il réagit. 

 

J.B

Photo de une ©Capeb

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Des contrats d'entretien pour simplifier la vie aux artisans - Batiweb

Des contrats d'entretien pour simplifier la vie aux artisans

Pour leur simplifier les démarches administratives, la Capeb édite à l'attention des artisans cinq nouveaux contrats types pour l'entretien de couvertures, de pompes à chaleurs et de système de climatisation, d’assainissement non collectif et de chaudières fonctionnant au gaz et au fioul.
Les artisans du BTP sont-ils écolos ? - Batiweb

Les artisans du BTP sont-ils écolos ?

Le secteur du bâtiment entre progressivement en transition avec les nouveaux impératifs environnementaux fixés par le gouvernement et sous la pression des associations luttant pour la préservation de la planète. Les artisans du BTP se sentent-ils tous pour autant concernés par le sujet ?
2018, année de la nouveauté pour Ariston - Batiweb

2018, année de la nouveauté pour Ariston

Spécialiste des matériels de chauffage et de production d’eau chaude, Ariston n’a pas chômé l’année dernière. En effet, l’entreprise a enchaîné les nouveautés produits au fil des mois, démontrant par là même le dynamisme du marché et sa capacité à s’adapter aux problématiques actuelles. Le point sur les grandes innovations qui ont marqué 2018.
Transformation du CITE en prime : les détails se font attendre - Batiweb

Transformation du CITE en prime : les détails se font attendre

En juin dernier, le Premier ministre, Édouard Philippe, annonçait une remise à plat des aides à la rénovation énergétique des bâtiments. Il confirmait notamment la transformation du CITE en une aide « plus massive ». Deux mois plus tard, où en est-on ? Le montant de la prime, les modalités d’attribution et le périmètre des travaux font l’objet d’une concertation, précise le ministère de la transition écologique. Il faudra donc encore patienter pour connaître les contours du nouveau dispositif.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter