La Capeb, première organisation patronale de France Vie des sociétés | 27.04.17

Partager sur :
Quel honneur pour la Capeb ! Cette dernière serait, selon la Direction générale du travail, la première organisation patronale de France en nombre d’entreprises, et ce, tous secteurs confondus. Une distinction honorifique dont s’est félicité le président Patrick Liébus, qui note surtout la reconnaissance dont dispose l’organisme aujourd’hui. Les détails.
Toujours aussi impliquée dans ses actions auprès des entreprises du bâtiment, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) vient tout juste d’être reconnue par la Direction générale du travail comme la première organisation patronale de France en nombre d’entreprises, tous secteurs d’activités confondus.

« La représentativité de la Capeb est confirmée et même élargie à l’ensemble des entreprises du bâtiment, ce dont nous nous félicitons », s’enthousiasme Patrick Liébus, président de l’organisme. « Nous saurons assumer nos responsabilités au sein d’un dialogue social ouvert et constructif que nous appelons de nos vœux », promet-il.

En parallèle, la Direction générale du travail a également mis en avant la Confédération nationale des artisans des travaux publics et du paysage (CNATP) pour ses actions « dans la perspective de voir les TPE de ces secteurs reconnues et en capacité de participer pleinement au dialogue social ». L’U2P (Union des entreprises de proximité) est, quant à elle, la première organisation interprofessionnelle (en nombre d’entreprises adhérentes).

Seule ombre au tableau : « la mesure de la représentativité des organisations patronales ne repose pas uniquement sur le nombre d’entreprises qu’elles représentent, comme le prévoyait la loi du 5 mars 2014 », déplorent la Capeb et l’U2P. Ces dernières regrettent par ailleurs « qu’une pondération trop forte (à hauteur de 70%) du nombre de salariés ait été imposée sous la pression des organisations qui craignaient de perdre leur leadership dans les organismes paritaires ».

F.C
Photo de Une : @Capeb_fr (Twitter)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Transition énergétique des bâtiments : la Capeb et Viessmann toujours partenaires

Transition énergétique des bâtiments : la Capeb et Viessmann toujours partenaires

Le partenariat entre la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et Viessmann, spécialiste du chauffage, ne date pas d’hier ! En 2012 déjà, les deux entités signaient un accord visant à mettre en place diverses actions de formation à destination des artisans impliqués dans la transition énergétique des bâtiments. Une initiative renouvelée le 13 septembre dernier.
L’artisanat du bâtiment poursuit sa dynamique positive

L’artisanat du bâtiment poursuit sa dynamique positive

L’activité des entreprises artisanales du bâtiment s’est consolidée au 3e trimestre 2016 et a même enregistré une progression globale de 2%, a annoncé la Capeb. L’amélioration de la construction neuve s’accélère (+ 3%) et porte cette dynamique. Dans ce contexte les besoins en trésorerie s’améliorent et les carnets de commande s’étoffent. Mais si les perspectives sont bonnes, l’emploi est toujours menacé et continue de baisser (- 0,2% sur un an).
En 2017, l'activité des artisans du bâtiment devrait se maintenir dans le vert

En 2017, l'activité des artisans du bâtiment devrait se maintenir dans le vert

L’année 2016 aura été une année de transition pour l’artisanat du bâtiment qui, après quatre années de recul consécutif, a renoué avec la croissance ! L’an dernier, l’activité a progressé de + 1,5% contre – 2% en 2015, une tendance qui devrait se poursuivre cette année grâce au dynamisme de la construction neuve et à la reprise plus modeste de l’entretien-amélioration. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter