La Fédération des SCOP du BTP et la FFB se rapprochent Vie des sociétés | 11.04.19

Partager sur :
La Fédération Nationale du Bâtiment (FFB) et la Fédération des SCOP (Sociétés Coopératives) du BTP ont annoncé hier, mercredi 10 avril, leur rapprochement. La Fédération des SCOP du BTP a en effet demandé son intégration à la FFB à la suite d’un vote à l’unanimité. Grâce à cette union, les deux fédérations entendent renforcer la représentativité patronale du bâtiment.

La Fédération des SCOP (Sociétés Coopératives) du BTP a demandé hier, mercredi 10 avril, son adhésion à la Fédération Française du Bâtiment (FFB), à l’occasion de sa convention annuelle qui s’est tenue à Lyon. Cette demande d’intégration a été validée à l’issue d’un vote à l’unanimité des représentants à la convention nationale.

Créée en 1946, la Fédération des SCOP du BTP, est un syndicat professionnel d’employeurs reconnu par les pouvoirs publics qui compte environ 400 membres et représente plus de 40 métiers. Influente, elle se positionne sur tous les dossiers économiques et sociaux qui régissent la vie quotidienne des PME du BTP.

De son côté, la FFB est l’une des principales fédérations du bâtiment, et compte près de 50 000 adhérents. Officiellement déclarée première organisation patronale représentative des employeurs du bâtiment, pour toutes les tailles d’entreprise, elle défend les intérêts collectifs de l’ensemble de la branche.
 

Une union pour renforcer la représentativité patronale du bâtiment


« Les deux fédérations partagent les mêmes valeurs. Elles défendent un modèle économique et social d’entreprises de bâtiment structurées, négocient les accords collectifs utiles aux artisans et entrepreneurs et assurent la défense et la promotion du secteur », ont estimé les deux fédérations dans un communiqué commun annonçant leur rapprochement. Grâce à cette union, elles entendent renforcer la représentativité patronale du bâtiment

« Cette demande d’adhésion présente un grand intérêt pour nos adhérents : elle vient garantir la spécificité coopérative et vise à assurer une pérennité de représentation au sein de la branche. Cette visibilité des SCOP au sein de la première organisation du secteur vient non seulement traduire les nombreuses synergies passées, mais également augurer de belles perspectives pour l’avenir », s’est réjouit Charles-Henri Montaut, président de la Fédération SCOP BTP.

Pour Jacques Chanut, président de la FFB, « cette union est naturelle tant nos synergies et complémentarités sont fortes. C’est une belle opportunité pour consolider la place centrale et le rôle clef de la FFB en tant que première organisation d’employeurs dans le bâtiment, mais c’est aussi une nouvelle étape dans la nécessaire mise en mouvement des organisations professionnelles qui se doivent de répondre encore mieux aux besoins des adhérents ».

« Ce rapprochement sera définitivement voté et acté lors du Conseil d’administration de la FFB le 14 juin prochain », ont également annoncé les deux fédérations.

C.L

Photo de Une : ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Les bailleurs sociaux et le gouvernement ont trouvé un accord hier, mercredi 25 avril, concernant les économies à réaliser pour le monde HLM. Le gouvernement a accepté de réduire les économies de 1,5 milliards d’euros à 950 millions pendant trois ans. Des économies en partie prises en charge par Action Logement – à hauteur de 300 millions d’euros par an – et par la Caisse des dépôts – à hauteur de 50 millions d’euros par an.
La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant

La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant

2017 aura décidément été une année dynamique pour le secteur du BTP ! La Fédération française du bâtiment (FFB) revenait ce 19 décembre sur la reprise observée tout au long de ces douze derniers mois, saluant l’accélération de l’activité. Néanmoins, l’organisme redoute désormais les effets néfastes que pourraient avoir les récentes mesures gouvernementales envisagées ou adoptées sur le marché en 2018.
Les poussières et le risque chimique au cœur de la Journée de la Prévention

Les poussières et le risque chimique au cœur de la Journée de la Prévention

Le 28 mars prochain sera une journée consacrée à la prévention dans le BTP. Cet événement, organisé par divers organismes du secteur, vise à sensibiliser tous les professionnels et à leur transmettre des conseils grâce auxquels ils pourront exercer leurs métiers sans risque. Cette année, une attention particulière sera portée sur les poussières et le risque chimique, dont les dangers, bien qu’invisibles, peuvent avoir de graves répercussions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter