La Fédération DLR lance un kit opérationnel à destination des loueurs de matériels de construction Vie des sociétés | 11.01.19

Partager sur :
La Fédération DLR lance un kit opérationnel à destination des loueurs de matériels de construction
Après de nombreux mois de travail, la Fédération DLR, qui regroupe les professionnels des matériaux de construction et de manutention, a présenté ce 10 janvier un outil inédit : le kit opérationnel du loueur. Cet outil se compose de plusieurs fiches de travail concernant, entre autres, le parc matériels et diverses procédures.
Confirmant son engagement auprès des loueurs de matériels de construction et de manutention, la Fédération DLR a récemment lancé un nouvel outil à leur attention. ‘’Le kit opérationnel du loueur’’ résulte ainsi d’un important travail de réflexion et de développement amorcé l’année dernière.

« Un contrat type de location, ça n’existe pas. C’est sur ce constat que nous avons rédigé ce kit du loueur. Ce document rappelle certaines procédures, parfois les plus basiques : ‘’comment on fait ?’’, ‘’comment réagir ?’’… À l’origine de ce kit, une compilation des questions posées par les adhérents DLR et quelques fiches que j’avais commencé à écrire », se remémore Joël Fruchart, président de la commission location de la Fédération.

« Nous avons compilé les sujets afin de créer un document de synthèse qui puisse s’adresser à la fois aux dirigeants, mais aussi aux responsables d’exploitation, responsables d’agences. C’est aussi un document qui peut être remis à des nouveaux embauchés », poursuit-il.

Un guide de bonnes pratiques en plein « mouvement de professionnalisation »

Résultat, cet outil recense différentes fiches de travail. Celles-ci sont rassemblées autour de 4 thématiques majeures : le parc matériels, les procédures commerciales et tarifaires, les procédures opérationnelles en agence, et les procédures administratives opérationnelles, comme le détaille la Fédération.

Grâce au kit, les loueurs ont finalement accès à un rappel des règles de bonnes pratiques en vigueur ayant pour objectif de les aider à atteindre l’excellence opérationnelle. En somme, « des informations précieuses pour entretenir le développement de l’activité des loueurs de matériel de construction et manutention », comme le souligne DLR.

« Ce kit du loueur est une synthèse de ce que tout loueur doit réaliser dans son quotidien pour faire avancer son entreprise. Ce document est le fruit d’un travail collaboratif de la part de la commission location. Il accompagne le mouvement de professionnalisation de la profession qui est en cours au sein de la Fédération, notamment en matière de contrat de travail, de procédures administratives, de lutte contre les impayés… Réservé aux adhérents DLR, ce kit est amené à évoluer au fil des mois », conclut Hervé Rebollo, délégué général de l’organisme.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Début d’année compliqué pour les matériels de construction

Début d’année compliqué pour les matériels de construction

Les difficultés rencontrées par les constructeurs de logements depuis début 2018 n’auront pas été sans conséquences pour les autres marchés qui dépendent de cette activité. Ainsi les matériels de construction et de manutention, notamment, ont-ils subi de plein fouet le manque de dynamisme observé ces derniers mois. Preuve en est le bilan du second trimestre récemment communiqué par la Fédération DLR.
Kiloutou continue son développement vers les pros en Espagne

Kiloutou continue son développement vers les pros en Espagne

Kiloutou, acteur majeur de la location de matériel vers les pros, en France et en Europe, était déjà présent en Espagne. La société vient d’annoncer l’acquisition de la société ALVECON, spécialiste dans la location de matériels et d’échafaudages dans les régions de Navarre et du Pays Basque en Espagne.
2015, une année noire pour la distribution de matériels de BTP

2015, une année noire pour la distribution de matériels de BTP

En 2015, les marchés de la distribution et de la location de matériels de BTP ont enregistré un nouveau recul. Fortement impactée par la crise prolongée des secteurs du bâtiment et des travaux publics, la distribution a d’ailleurs connu sa plus forte baisse d’activités en 7 ans (- 10%). Mais si la tendance est au repli, les professionnels du DLR ont noté une légère amélioration de l’activité en fin d’année, laissant présager une inflexion probable dans les mois à venir.
Les marchés de la distribution et de la location enregistrent un nouveau recul

Les marchés de la distribution et de la location enregistrent un nouveau recul

Ce troisième trimestre de l’année 2015 confirme la tendance des trimestres précédents annonce le DLR. Les distributeurs de matériels de BTP (-17%) sont, une nouvelle fois, impactés par les difficultés que rencontrent les acteurs du marché du BTP. Pour le 6e trimestre consécutif, l’activité des loueurs recule (-2%), mais cette fois-ci à un rythme plus modéré. Le secteur de la manutention se stabilise (+1%) après avoir enregistré une hausse de 5 points lors du dernier exercice.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter