La FFB revoit ses prévisions à la hausse Vie des sociétés | 14.09.16

Partager sur :
La reprise dans le secteur du bâtiment se confirme davantage à mesure que l’année s’écoule. Ainsi, la Fédération française du bâtiment (FFB) a décidé de revoir ses prévisions de croissance d’activité à la hausse. L’organisme mise néanmoins sur un essor plus important encore en 2017 et espère d’ici là que l’emploi dans le secteur connaîtra, lui aussi, une embellie.
En décembre 2015, la Fédération française du bâtiment (FFB) annonçait « un début de reprise de l’activité, estimé à +0,9% » pour l’année suivante. Un pessimisme relatif qui se justifiait par un recul de 3% sur l’année.

Pourtant, au vu des bilans trimestriels et semestriels annoncés récemment, l’organisme semble avoir retrouvé le sourire, et a tout naturellement revu ses estimations à la hausse !

Un environnement « très favorable »

Ainsi, la FFB mise désormais sur une croissance de l’activité de 1,2%. L’ « environnement institutionnel très favorable », le « retour de la confiance », les « exceptionnelles conditions de crédit » et « la reprise sur le marché de l’ancien » sont autant de facteurs pouvant expliquer ce regain d’optimisme.

Pour autant, l’organisme espère un « véritable essor » de l’activité en 2017. « Reste cependant à s’assurer que toute la filière – banques, assureurs-crédits, fournisseurs et entreprises – accepte de prendre un peu plus de risques », précise-t-il.

L’emploi et certains secteurs toujours en berne

La FFB a néanmoins rappelé que certaines activités ont encore du mal à renouer avec la croissance. C’est notamment le cas de l’amélioration-entretien, pour laquelle « aucune accélération ne se distingue ».

Le clivage se creuse même un peu plus entre les différentes zones géographiques. En effet, la croissance ne parvient pas à s’installer durablement dans les territoires « à l’écart de la reprise, même si les besoins y restent importants », comme le précise la FFB, qui espère que les communes aux tailles plus modestes effectueront davantage de travaux de rénovation pour relancer l’activité d’amélioration-entretien.

Dernière bête noire de la FFB : l’emploi, qui a encore baissé d’1% au premier semestre 2016 (11 200 postes). Cependant, la Fédération préfère rester optimiste, notant que « les premières informations disponibles sur le troisième trimestre s’avèrent encourageantes ».

Reste maintenant à savoir si les nouvelles estimations de la FFB se confirmeront dans les prochains mois. Réponse fin décembre.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant - Batiweb

La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant

2017 aura décidément été une année dynamique pour le secteur du BTP ! La Fédération française du bâtiment (FFB) revenait ce 19 décembre sur la reprise observée tout au long de ces douze derniers mois, saluant l’accélération de l’activité. Néanmoins, l’organisme redoute désormais les effets néfastes que pourraient avoir les récentes mesures gouvernementales envisagées ou adoptées sur le marché en 2018.
2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir - Batiweb

2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir

La Fédération française du bâtiment (FFB) a annoncé une croissance de l'activité de 2,3% en 2018, ce mercredi 19 décembre, lors d’une conférence de presse sur son bilan annuel et ses prévisions pour l'an prochain. Une croissance en baisse par rapport aux 4,9% de 2017, mais certainement meilleure que celle de l’année à venir. Jacques Chanut, président de la FFB, a en effet annoncé que 2019 serait « marquée par la fin d’un cycle de croissance ». Précisions.
La Capeb maintient ses prévisions optimistes après un bon début d'année - Batiweb

La Capeb maintient ses prévisions optimistes après un bon début d'année

La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) a maintenu vendredi 14 avril ses prévisions. L’association table sur une hausse annuelle de l’activité du secteur entre 1,5 et 2% en 2017, après un premier trimestre très positif à +1,5%. Une excellente santé qui doit beaucoup à la progression du marché de neuf (+2,5%) et ce, en plein dans la période d’incertitudes que sont les présidentielles.
« Le combat va porter sur le logement neuf », annonce Olivier Salleron (FFB) - Batiweb

« Le combat va porter sur le logement neuf », annonce Olivier Salleron (FFB)

Ce mercredi 9 septembre, Olivier Salleron, président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), présentait les derniers chiffres de l'activité du bâtiment. Après s'être félicité de « la grande victoire » concernant l'extension de MaPrimeRénov', le président a exprimé ses inquiétudes pour le logement neuf, absent du plan de relance, et qui devrait chuter de -23,4 % sur l'ensemble de l'année 2020.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter