Le cimentier Vicat s’offre le brésilien Ciplan Vie des sociétés | 05.10.18

Partager sur :
Le groupe cimentier Vicat a annoncé ce vendredi 5 octobre avoir conclu l’acquisition de 65% du brésilien Ciplan. L’opération, estimée à 290 millions d’euros, sera financée par dette. Elle devrait permettre à l’industriel français de poursuivre sa stratégie de diversification géographique via la conquête d’un nouveau marché à fort potentiel de croissance. Précisions.
Acteur incontournable de l’industrie cimentière en France, Vicat a annoncé ce 5 octobre « une acquisition majeure au Brésil ». L’industriel a en effet conclu une opération visant à détenir 65% du capital du groupe Ciplan (Cimento do Planalto) pour 290 millions d’euros.

Plus précisément, ce rachat sera rendu possible grâce à un nouvel endettement de Vicat. En parlant de dette, la société brésilienne espère de son côté que cette prise de participation majoritaire sera en mesure de rembourser la sienne.

Un groupe bien implanté dans son pays d’origine

Si l’opération reste soumise à plusieurs conditions suspensives, elle n’en reste pas moins particulièrement avantageuse pour Vicat, qui souhaite poursuivre son développement à l’international, et notamment dans des pays en pleine émergence.

Dans ce sens, l’acquisition de Ciplan apparaît comme un véritable atout. L’entreprise dispose en effet d’une présence indiscutable sur le territoire, avec, entre autres, une cimenterie moderne dans les environs de Brasilia. À lui seul, ce site est en mesure de produire quelque 3,2 millions de tonnes de ciment chaque année.

En complément, Ciplan dispose également de 9 centrales de béton prêt à l’emploi et 5 carrière de granulats disséminées sur l’ensemble du territoire. L’industriel brésilien a par ailleurs lancé en 2011 un important programme d’investissements pluriannuels de modernisation et d’augmentation de ses capacités, dont Vicat pourra certainement tirer profit.

Au meilleur de sa forme, en 2013, le cimentier avait généré une marge d’EBITDA de 45% dans l’activité Ciment. Celle-ci avait ensuite chuté à 24% quatre ans plus tard du fait des dégradations du marché. En toute connaissance de cause, Vicat estime aujourd’hui pouvoir « s’appuyer sur un outil industriel performant, une marque bénéficiant d’une forte notoriété, de vastes réserves en carrière et enfin, de fortes positions sur ses marchés locaux ».

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le groupe Fedrus International rachète VMZINC

Le groupe Fedrus International rachète VMZINC

Umicore, entreprise spécialisée dans la production de métaux et notamment de zinc, a conclu vendredi dernier la vente de la marque VMZINC, dont elle était propriétaire depuis septembre 2001. C’est donc désormais sous l’égide du groupe Fedrus International, expert dans les matériaux de construction, que VMZINC poursuivra son développement.
MB Barter & Trading AG passe entre les mains de Rehau

MB Barter & Trading AG passe entre les mains de Rehau

Le spécialiste des solutions polymères dédiées au secteur du bâtiment Rehau a annoncé le 26 décembre dernier l'acquisition de MB Barter & Trading AG, entreprise de négoce de matières premières. Grâce à cette acquisition, le groupe suisse espère voir se développer un nouveau business model, qui reposera notamment sur des innovations et services inédits. Les détails.
Les taux des crédits immobiliers retrouvent des niveaux historiquement bas

Les taux des crédits immobiliers retrouvent des niveaux historiquement bas

D’un point de vue économique, la période est décidément propice aux achats immobiliers ! Déjà particulièrement bas depuis le début de l’année, les taux d’intérêt des crédits ont encore chuté en ce début octobre. Ceux-ci ont en effet atteint la moyenne de 1,19% sur 20 ans, selon la société spécialisée Cafpi. Ils renouent ainsi avec les niveaux les plus bas, enregistrés à 1,18% en 2016.
Bouygues Construction et Colas s’offrent le suisse Alpiq Engineering Services

Bouygues Construction et Colas s’offrent le suisse Alpiq Engineering Services

Quel dynamisme pour Colas ! Après le rachat, au début du mois, du canadien Miller McAsphalt, l’entreprise a annoncé ce 26 mars avoir réalisé l’acquisition de Alpiq Engineering Services aux côtés de Bouygues Construction. Grâce à cette opération, la société entend bien s’imposer comme un acteur incontournable du secteur de l’énergie et des services en Europe.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter