Le SNPU présente sa nouvelle signature visuelle Vie des sociétés | 21.01.16

Partager sur :
Le SNPU présente sa nouvelle signature visuelle
Le Syndicat National des Polyuréthanes (SNPU) dévoile sa nouvelle signature visuelle mettant en valeur les propriétés majeures du polyuréthane : la légèreté, une faible épaisseur, la résistance mécanique, la performance thermique et la durabilité. Le visuel vise à illustrer l’engagement du SNPU et à promouvoir les vertus de ce matériau communément appelé « PU » auprès des professionnels du bâtiment et des particuliers.
Créé en 2010, le SNPU regroupe les industriels du marché de la performance énergétique et du polyuréthane (IKO Insulations, KiNGSPAN Insulation, KNAUF SAS, RECTICEL Insulation, SOPREMA SAS, UNILIN Insulation).

Le syndicat présente aujourd’hui sa nouvelle signature visuelle plus représentative des caractéristiques du polyuréthane, et aussi plus colorée et attrayante.

Le logo se compose de cinq pictogrammes qui symbolisent les propriétés du matériau : la légèreté, une faible épaisseur, la résistance mécanique, la performance thermique et la durabilité.

Les pictogrammes sont accompagnés du mot « POLYURETHANE » dont les lettres « P » et « U » sont en gras, une façon de souligner l'appellation plus communément donnée au matériau à savoir « PU ».

La nouvelle signature visuelle prétend ainsi résumer le message que les industriels veulment : « Le polyuréthane = l’isolant d’épaisseur et poids minimum pour des performances et une durabilité maximum ».

De plus, le visuel se veut être un gage de fiabilité et de respect de la fabrication. Il illustre l’engagement du SNPU et promeut les vertus du PU auprès des professionnels du bâtiment et des particuliers.

Les cinq pictogrammes


La plume symbolise le poids des panneaux en PU qui peut-être jusqu’à cinq fois inférieur à la charge apportée par d’autres isolants, facilitant la manipulation sur le chantier et le transport.
A résistance thermique égale, les panneaux en PU sont jusqu’à deux fois moins épais (ex. : un panneau de 14 cm d’épaisseur confère un R > 6 m2.K/W). Dans le cas de rénovation d’une toiture, cela réduit la surélévation et le traitement des points singuliers et par conséquent le coût des travaux. 

Le symbole de « kg » symbolise la résistance mécanique du PU quelle que soit la zone géographique. Il permet la pose directe et durable des contrelattes sur isolant à l’aide de fixations simple filetage… un gage d’économie.

Ce pictogramme symbolise la haute qualité d’un panneau PU en matière d’isolation thermique de l’enveloppe d'un bâtiment. Il confère un confort d’hiver et d’été et peut-être équipé de parements réfléchissants qui limitent les effets de surchauffe au travers des parois opaques.

Les parements multicouches, étanches à la diffusion des gaz, protègent et pérennisent les qualités de la mousse PU pour une performance durable. L’emboîtement des panneaux, grâce à l’usinage latéral rainé/bouveté garantit la continuité de l’isolation thermique et supprime les ponts thermiques. Le pontage des joints de panneaux avec une bande adhésive dédiée renforce l’étanchéité de l’air à la paroi.

Le sablier met en avant le fait que le panneau rigide en PU ne se tasse pas, qu’il soit posé verticalement ou horizontalement. Son lambda et sa durabilité restent stables dans le temps.
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le polyuréthane se récupère doucement mais sûrement de la crise du MDI

Le polyuréthane se récupère doucement mais sûrement de la crise du MDI

Lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 5 février, le SNPU a révélé les chiffres du polyuréthane. S’il détient encore 10% de part du marché de l’isolation, le matériau a « fortement » souffert de la crise du méthyl-di-isocyanate (MDI). Conséquence, le secteur, qui connaissait jusqu’à alors une progression continue, a vu son activité se replier de – 10% en 2018. Le syndicat déclare cependant ne pas « être inquiet ». L’année 2019 devrait en effet permettre au polyuréthane de renouer avec la croissance.
Retour à la normale pour le polyuréthane

Retour à la normale pour le polyuréthane

Dans un communiqué daté du jeudi 29 mars, le Syndicat National des Polyuréthanes (SNPU) s’est voulu rassurant : alors que le secteur a souffert en 2017 de la pénurie mondiale de méthyl-di-isocyanate, le syndicat vient d’annoncer un retour à la normale. Les réseaux de distribution et les chantiers sont à nouveau approvisionnés « avec réactivité », laissant envisager une année 2018 bien plus productive.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter