« Les artisans sont devenus de véritables chefs d’entreprise », Lionel Martinez

Vie des sociétés | 18.03.16
Partager sur :
« Les artisans sont devenus de véritables chefs d’entreprise », Lionel Martinez - Batiweb
Du 11 au 18 mars 2016 s’est déroulée la semaine de l’artisanat, un événement organisé conjointement par l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (APCMA) et l’Union professionnelle artisanale (UPA). A cette occasion, nous avons interrogé Lionel Martinez, responsable opérationnel du réseau d’artisans HomeServe, sur l’évolution du secteur vers le numérique.

Batiweb : Quelles sont les principales évolutions observées dans l’artisanat ?


Lionel Martinez : Les entreprises artisanales ont fortement évolué ces 6 dernières années. Elles ont vraiment la volonté de donner de la visibilité à leur activité. Ainsi, elles sont aujourd’hui équipées de Smartphones et de tablettes, ont un blog, un site internet et sont présentes sur les réseaux sociaux. Cela leur permet d’être au plus près de leur clientèle et de mieux gérer leur activité.

Pourrait-on dire que les artisans ont totalement intégré le numérique ?

L.M : Les nouvelles technologies occupent une place de plus en plus importante dans le quotidien des artisans. Avant elles étaient perçues comme une obligation, une fatalité. Désormais, elles sont entrées dans les mœurs et répondent à un besoin. D’ailleurs, les entreprises équipées seront celles que nous retrouverons dans les années à venir.

Les métiers sont de plus en plus automatisés. Cet aspect constitue-t-il un obstacle pour l’artisanat ?


L.M : Les métiers sont de plus en plus automatisés et de plus en plus techniques. Par exemple, dans le secteur du chauffage-dépannage, le matériel de diagnostic a beaucoup évolué, notamment en ce qui concerne les thermostats connectés. Les compétences requises sont donc désormais différentes. Les métiers sont plus complexes qu'auparavant.

Quelles sont les principales difficultés rencontrées par votre réseau d‘artisans ?

L.M : Les métiers du bâtiment, ce n’est plus seulement de la technique, c’est également de l’organisation et de la relation client. Ces aspects sont désormais incontournables, c’est un virage à prendre. Mais beaucoup d’entreprises ont du mal à recruter ces profils. Il y a donc des difficultés du point de vue de la main d’œuvre.

Le monde du BTP souffre souvent d’une mauvaise image de marque. On considère parfois que le milieu est fait de personnes en échec, donc il n’est pas considéré comme attractif. Il faut inverser la tendance d’autant plus que le travail est moins pénible grâce à l’évolution des outillages.

Le secteur a évolué. Qu’en est-il des clients ?

L.M : Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement de dépannage ou d’une simple réparation. Les clients attendent une rapidité d’intervention, de l’information, et également un contact personnalisé. Ils vont attendre qu’on leur explique ce qui a été fait et ce qu’il reste à faire. Il est donc nécessaire de les traiter comme s’ils étaient uniques. Ce côté relationnel est une vraie valeur ajoutée pour les entreprises.

HomeServe France est une société de services pour la maison d’aujourd’hui et de demain, qui réalise au cœur des foyers français des interventions d’installation, réparation, assistance et dépannage dans les domaines suivants : plomberie, chauffage, électricité, électroménager et maison connectée. En 2015, la société a traité plus de 220 000 appels entrants pour plus de 110 000 interventions. 

Propos recueillis par Rose Colombel

Photo de une : Lionel Martinez - © HomeServe
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Les patrons de l'artisanat du bâtiment au bord de la crise de nerf - Batiweb

Les patrons de l'artisanat du bâtiment au bord de la crise de nerf

Rendu public ce mardi, le premier baromètre ARTI Santé BTP révèle que plus de la moitié des patrons des petites entreprises du bâtiment sont très régulièrement stressés. Parmi les facteurs générateurs d'anxiété comptent notamment le rythme de travail intense, la pression des délais, l'exigence mentale de l'activité, le sentiment d'isolement ou encore le sentiment d'insécurité.
Fatigue et stress, le lot quotidien des artisans du bâtiment - Batiweb

Fatigue et stress, le lot quotidien des artisans du bâtiment

Un artisan du bâtiment sur deux est victime de fatigue et de stress au quotidien, selon la deuxième édition du baromètre Arti Santé BTP*, publiée par la Capeb, la Cnatp, et le pôle d’innovation IRIS-ST. Le sur-investissement est tel que les chefs d'entreprises sont proches de l'épuisement physique et mental. D'autant que près de la moitié dispose d'un suivi médical irrégulier voire inexistant.
A Nancy, un artisan et une société de BTP condamnés pour la mort d'une retraitée - Batiweb

A Nancy, un artisan et une société de BTP condamnés pour la mort d'une retraitée

Reconnus responsables du décès d'une retraitée à Nancy, un artisan, une société de BTP et la ville ont été condamnés vendredi à des amendes de 5 000 et 50 000 euros. La victime, une femme de 66 ans, avait été tuée à la sortie d'une exposition à la salle Porel suite à la chute d'une porte en bois et métal de 350 kg. L'architecte en charge du chantier a en revanche été relaxé. Détails de l'affaire.