Les dirigeants du BTP sont confiants pour 2011 (étude KPMG)

Vie des sociétés | 11.03.11
Partager sur :
Les dirigeants du BTP sont confiants pour 2011 (étude KPMG) - Batiweb
Le chiffre d'affaire des entreprises du BTP semble se stabiliser, et une majeure partie d'entre elles sont confiantes pour 2011, révèle une étude KPMG intitulée "Tendances et perspectives du bâtiment Edition 2010" réalisée auprès d'un échantillon de presque 500 dirigeants d'entreprises du BTP.
Chiffre d'affaire

Presque trois quarts des dirigeants interrogés dans le cadre de l'étude "Tendances et perspectives du bâtiment Edition 2010" commandée par le cabinet d'audit KPMG ont enregistré une stagnation ou une baisse de leur chiffre d’affaires au premier semestre 2010 par rapport au second semestre de 2009. Seuls 27 % annoncent une hausse. Ces résultats sont le reflet d’une conjoncture qui est restée morose au cours de la première moitié de l’année. On perçoit néanmoins une amorce de stabilisation sur des niveaux d’activité faibles. Une majorité relative fait état d’une stagnation. Globalement, ce sont les entreprises de Gros OEuvre et de Menuiserie/Serrurerie qui se déclarent les plus optimistes par rapport aux entreprises spécialisées dans l’Aménagement/Finition et dans le Second OEuvre .

Recrutement

La crise a marqué un coup d’arrêt à la politique de recrutement des entreprises du bâtiment. Ainsi, 61 % des dirigeants déclarent ne pas avoir réalisé d’embauche en 2010 et 72,5 % ne prévoient pas non plus d’embaucher au cours de l’année à venir. Même en temps de crise, lorsque l’activité baisse, les entreprises doivent gérer le remplacement de certains collaborateurs. Ainsi malgré la crise, 39 % des entreprises ont tout de même recruté et plus d’un quart envisage encore de le faire dans l’année à venir. Les dirigeants recherchent prioritairement des recrues qui ont de l’expérience plutôt que des débutants. Ainsi, 53 % des personnes embauchées le seront en CDI et seulement 11 % en apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Matières premières

Les dirigeants d’entreprise sont pessimistes quant à l’évolution du cours des matières premières d’ici la fin 2010. Trois quarts estiment que les prix vont augmenter. Ils estiment que la hausse des prix depuis un an n’est pas terminée. Pour mémoire, les cours des principaux métaux utilisés dans le bâtiment ont augmenté de 52 % en moyenne entre mai 2009 et mai 2010.

Rentabilité des chantiers

Les sondés affichent deux priorités pour la fin 2010 et le début 2011 : accentuer la démarche commerciale et mieux rentabiliser les chantiers. L’optimisation des relations avec les partenaires financiers reste essentielle aux yeux de 16 à 17 % des dirigeants de structures de moins de 5 salariés. Les échanges réguliers sur l’actualité financière de leur entreprise sont la base d’une collaboration efficace avec leur banquier et facilitent l'obtention de financements. Sentant un frémissement sur le marché du bâtiment, les dirigeants sont conscients que les mois prochains vont être cruciaux pour engranger des commandes et fournir du travail à leurs équipes. La volonté de mieux rentabiliser les chantiers grâce à une optimisation de l’organisation est tout aussi logique. 8 % des entreprises privilégient l’investissement, ce qui révèle la grande prudence des dirigeants face à une sortie de crise qui s’annonce lente.

Perspectives 2011

Trois quarts des entreprises interrogées se déclarent optimistes pour la fin 2010 et 2011. Il est vrai que la construction du neuf repart à la hausse. Du côté des secteurs, le Gros Oeuvre et le Second Oeuvre affirment leur optimisme sur l’activité des mois à venir. A contrario les dirigeants du secteur Aménagement/Finition restent très partagés sur les perspectives. En effet, si la crise les a touchés plus tardivement, ayant profité des fins de chantier, ils bénéficieront les derniers de la relance.

Méthodologie

Cette enquête a été conduite auprès de 458 dirigeants du bâtiment au cours de la période du 30 juillet au 30 août 2010. L’administration des questionnaires a été réalisée par téléphone par la Junior Entreprises de l’EDHEC (EJE), certifiée ISO 9001. La représentativité de l’échantillon a été assurée par un échantillonnage raisonné sur les quotas en matière de taille salariale, secteur d’activité et région.

Laurent Perrin

Redacteur
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Effondrements d'immeubles, 24h du bâtiment, conjoncture... retrouvez toutes les actualités du mois de novembre - Batiweb

Avec son nouveau rendez-vous mensuel, Batiweb Magazine revient sur les effondrements d’immeubles, les principales annonc…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb