Les économistes de la construction sont prêts à rebondir

Vie des sociétés | 15.01.10
Partager sur :
Les économistes de la construction sont prêts à rebondir - Batiweb
La situation économique invite à adopter de nouvelles attitudes dans le secteur de la construction, a expliqué Pierre Mit, président de l'Untec (Union Nationale des Economistes de la Construction). Un métier dont le support de travail est le contenant (les quantités) et le contenu (la qualité). Alors rebondissons !
"Les événements passés doivent nous faire prendre conscience que seuls, le travail et le développement de nos entreprises peuvent être la source de nos profits et que la spéculation a ses limites", a expliqué Pierre Mit lors de ses voeux aux adhérents. Le président de l'Untec (Union Nationale des Economistes de la Construction), s'il n'ignore pas la période difficile que traverse la profession, veut donner de l'espoir aux jeunes qui débutent dans le métier. "Abordons 2010 avec une certaine sérénité, même si c’est dans les périodes de crise qu’il est nécessaire de se remettre en question."

Changer de comportement, aborder la nouvelle année avec confiance et sérénité, prendre du recul et essayer d'y voir plus clair sont les conseils qu'il leur donne. Comme ces notions peuvent parraître abstraites, il propose des clefs de débloquage, des pistes de réflexion. Se concentrer notamment sur le bilan énergétique et l’efficacité énergétique mais ne pas oublier pour autant les autres problématiques que la construction engendre. "Il faut donc avoir une lecture transversale des projets : l’économie de la construction en est un des vecteurs pour œuvrer dans ce sens", note le président. "L’économie de la construction a comme support de travail, le contenant (les quantités) et le contenu (la qualité). Le travail sur ces deux paramètres permet de répondre à de nombreuses problématiques : alors impliquons-nous, c’est notre cœur de métier". Autre point d'ancrage sur lequel s'appuyer : les partenaires. L'économiste est en effet loin d'être seul dans son travail au quotidien.

Le congrès 2010 de l'Untec se déroulera en région parisienne, "lieu idéal où tous les chemins se croisent". Le thème portera sur la transversabilité et l’interopérabilité, axes majeurs de notre métier et des autres acteurs de l’acte de construire. "Pas d’excuses : il faut y être."

Laurent Perrin

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Une différence méconnue, entre éco-quartier et éco-lotissement - Batiweb

Une différence méconnue, entre éco-quartier et éco-lotissement

L’éco-logement est aujourd’hui en pleine expansion. Il en existe deux types, implantés dans les agglomérations ou en périphérie : les éco-lotissements et les éco-quartiers. Ces derniers, très prisés, sont également présents dans les zones rurales avec le même engouement. L’objectif de ces nouvelles constructions est, dans tous les cas, le même : respecter les principes de développement durable. Pour mieux comprendre les orientations de ces deux types de construction, il est essentiel de savoir ce que recouvre chacun des termes, leurs différences et leurs enjeux, le tout expliqué par Pierre-Emmanuel Charbon, aménageur - maître d’œuvre, porteur du projet de construction sur la commune de Megève.
Autodesk veut se faire remarquer à Batimat - Batiweb

Autodesk veut se faire remarquer à Batimat

Autodesk, spécialiste des marchés de l'architecture, de l'ingénierie et de la construction (AEC), profite de Batimat pour présenter ses outils destinés à aider les différents acteurs du secteur industriel à améliorer leur travail collaboratif et à prendre en compte les données écologiques dans la conception.
Les containers, nouveaux éléments de construction - Batiweb

Les containers, nouveaux éléments de construction

Faire du vieux avec du neuf, la tendance est très actuelle et arrive aujourd’hui dans le secteur du BTP. Parmi les derniers exemples, on peut citer la nouvelle vie donnée aux containers. Cette mode est désormais bien implantée en France, se traduisant par la récente livraison de plusieurs ensembles collectifs, mais également des maisons individuelles. Tout l’art réside alors dans l’assemblage choisi...