Les taux de crédits immobiliers sont restés très bas fin 2019 Vie des sociétés | 23.01.20

Partager sur :
Les taux de crédits immobiliers sont restés très bas fin 2019 Batiweb
Les taux d’intérêts des crédits immobiliers, bien qu’un peu plus hauts qu’il y a quelques mois, sont restés à des niveaux historiquement bas à la fin de l'année 2019. Ces derniers, accordés plus facilement aux ménages français, leur ont même parfois permis de gagner du pouvoir d’achat.

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers restent à un niveau très bas. Après un mois de novembre à 1,12%, connu comme le niveau historiquement plus bas, les taux ont légèrement remontés au mois de décembre 2019, avec 1,13%.

  

Selon un communiqué de l’observatoire Crédit Logement/CSA, les taux des crédits immobiliers ont battu des records en cette fin d'année 2019 alors qu’ils étaient déjà à des niveaux très bas. Pour l'observatoire, ce phénomène s'explique par  « l'impact de la politique monétaire suivie par la Banque Centrale Européenne (BCE), des ressources d'épargne bon marché, et la concurrence entre les banques expliquent cela ».

 

Allongement des délais de remboursement

 

A ce phénomène des taux bas, s’ajoute un autre facteur renforçant les envies d’achats des Français. En effet, la durée de remboursement d’un prêt s’est encore allongée. Elle est à présent de 232 mois, soit 19 ans. 

 

Mais, selon l’observatoire Crédit Logement/CSA, se sont les deux facteurs réunis qui ont poussé les ménages français à s’orienter vers de nouveaux projets immobiliers : « à elle seule, cette amélioration des conditions de crédit n'aurait pas permis la réalisation des projets immobiliers d'une large partie de la demande, si dans le même temps les établissements bancaires n'avaient pas allégé leurs exigences ».

 

Selon les chiffres de l’observatoire, un jeune de 20 ans pourrait ainsi emprunter à un taux de 1,04 % et rembourser son crédit sur 19 ans. Pour les jeunes de 25 ans, les conditions sont tout aussi idéales, pour le même délai de remboursement, ils pourraient emprunter à un taux de 1,30 %.

 

Les exigences des banques concernant l'apport personnel auraient aussi diminué. Alors que l'apport personnel représentait un quart du projet immobilier en 2012, il représenterait plus que 14 % en 2019.

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les taux des crédits immobiliers restent sous l’inflation au 4e trimestre 2018 Batiweb

Les taux des crédits immobiliers restent sous l’inflation au 4e trimestre 2018

L’année 2018 n’aura pas vraiment été décisive pour le marché des prêts immobiliers. L’observatoire Crédit Logement/CSA a en effet partagé le 17 janvier les indicateurs du 4e trimestre, qui se stabilisent par rapport aux niveaux observés en octobre. Le taux moyen s’établit ainsi à 1,44% sur les trois derniers mois connus, pour une durée de 226 mois – un record ! Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter