Les vitrages dynamiques SageGlass de Saint-Gobain reçoivent un Avis technique du CSTB Vie des sociétés | 18.12.18

Partager sur :
Devenu, en quelques années, un produit phare du catalogue ‘’vitrages’’ de Saint-Gobain, SageGlass s’est récemment vu délivrer un Avis technique du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). De quoi souligner, une fois de plus, les caractéristiques exemplaires de ce verre dynamique, capable de se teinter ou de s’éclaircir pour laisser entrer plus ou moins de lumière naturelle au sein des bâtiments.
Alors qu’une usine SageGlass devrait prochainement voir le jour en Europe, le fameux verre de Saint-Gobain vient tout juste de recevoir un avis favorable du Groupe spécialisé numéro 6 ‘’vitrages’’ de la Commission chargée de formuler des avis techniques du CSTB pour son Document technique d’application (DTA).

Dans un communiqué daté du 17 décembre, le géant français s’est félicité de cette bonne nouvelle, qui vient ainsi conclure un travail conjoint mené avec le CSTB depuis plusieurs mois. La présentation de l’Avis technique nécessite en effet un travail de longue haleine au cours duquel sont notamment analysées les capacités du produit et ses qualités, éprouvées.

Ne dérogeant pas à cette procédure exigeante, SageGlass a donc encore dû faire ses preuves. Le vitrage disposait pourtant de trois ATEx (Appréciation technique d’expérimentation), déjà obtenues dans le cadre des chantiers Esprit Sagan (Paris), X-Pôle (Grenoble) et Tour Saint-Gobain (Courbevoie).

« Cet Avis technique délivré par un groupe d’experts indépendants est une reconnaissance de la fiabilité de notre vitrage électrochrome qui va ouvrir la voie à une large utilisation de cette nouvelle technologie sur le marché français », souligne Yann Le Goarant, chef de projet SageGlass France.

Pour rappel, SageGlass est un vitrage qui se distingue par sa capacité à se teinter ou s’éclaircir afin de gérer l’apport en lumière naturelle et en chaleur dans les bâtiments. Commercialisé depuis 2012, le produit fait suite à 25 années de recherche et développement et a déjà été déployé sur des centaines de façades.

F.C
Photo de Une : ©Ubisoft/A. Barakat
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le cabinet d’architecture Tautem choisit les cloisons vitrées Promat pour créer un espace ludique

Le cabinet d’architecture Tautem choisit les cloisons vitrées Promat pour créer un espace ludique

À Frontignan, sur l’emplacement d’une ancienne raffinerie de souffre se dresse désormais la médiathèque Montaigne, bâtiment immaculé à l’esthétique ultra-moderne signée par les agences Tautem et BMC2. À l’intérieur, l’espace se veut à la fois calme et ouvert, les pièces étant séparées de cloisons vitrées Promat Systemglas contribuant à créer un contraste des plus intéressants.
GIMM Menuiseries et Les Menuiseries Françaises partent sillonner la France !

GIMM Menuiseries et Les Menuiseries Françaises partent sillonner la France !

Deux acteurs du marché de la fenêtre, GIMM Menuiseries et Les Menuiseries Françaises, ont décidé de s’allier afin de lancer leur propre roadshow. L’objectif étant de se rendre au plus près des professionnels, un camion événementiel sillonnera la France dès le 21 février afin que chacun puisse découvrir les solutions proposées par les deux sociétés et bénéficier de formations diverses.
Try’ver de Tryba : du triple vitrage au même prix que le double

Try’ver de Tryba : du triple vitrage au même prix que le double

Alors que les Français se soucient de plus en plus de l’isolation de leur logement et de leur facture énergétique, Tryba a annoncé avoir lancé en septembre dernier une nouvelle ligne de fenêtres triple vitrage de série. Fabriquée en France, « Try’ver » propose une meilleure isolation thermique et acoustique, mais aussi plus de transmission de lumière et de sécurité. Principal atout : son prix, identique à celui d’un double vitrage.
Des menuiseries performantes pour des logements aux pieds du périphérique parisien

Des menuiseries performantes pour des logements aux pieds du périphérique parisien

A Paris, la RIVP a confié à l’architecte Michel Jacotey la réhabilitation de deux immeubles de logements sociaux en R+12 et R+9 situés aux abords immédiats du périphérique parisien et de ses nuisances. En plus d’une isolation par l’extérieur, l’architecte a prescrit le remplacement des fenêtres PVC par la gamme Duoba de Bieber, avec des performances acoustiques allant jusqu’à 38 décibels.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter