Loi Elan : l’évolutivité des bâtiments vue par la Fédération des Ascenseurs Vie des sociétés | 23.04.18

Partager sur :
La Fédération des Ascenseurs donne ce jour sa vision du projet de loi Elan. Dans un communiqué, les ascensoristes estiment qu’on ne peut parler de logement évolutif sans parler de l’évolutivité des bâtiments. Ils préconisent ainsi l’instauration de pré-équipement dans les constructions d’habitat collectif neuf et ce afin de rendre possible, à des coûts inférieurs, l’installation à terme d’ascenseur au service de tous.
Alors que le Gouvernement promeut des politiques de maintien à domicile et de renforcement de l’hospitalisation ambulatoire, la Fédération des Ascenseurs revient sur la nécessité de favoriser la mobilité verticale.

En effet, si la loi Elan prône la notion de logement évolutif, cela ne peut devenir une réalité concrète que si les bâtiments eux-mêmes sont évolutifs. « Pour que cette évolutivité s’inscrive dans le neuf, une solution simple à mettre en œuvre est celle du pré-équipement. Elle répond à une forte attente des Français qui estiment souhaitable à 70% d’installer un ascenseur pour desservir des niveaux inférieurs au quatrième étage », souligne Alain Meslier, délégué général.

Plus qu’un souhait, l’installation d’ascenseurs est un besoin pour de nombreuses familles. On pense notamment aux personnes âgées : 3,9 millions de Français ont à ce jour plus de 80 ans et 80% d’entre eux vivent à domicile. En 2025, on estime que 3 Français sur 10 auront plus de 60 ans. Les personnes en situation de handicap et les femmes enceintes ont également besoin d’un accès facilité à leur logement.

Mais si les besoins sont là, la France fait partie des pays européens dans lesquels l’obligation d’installation d’un ascenseur est très peu contraignante : « Si on compare avec ses voisins italiens et espagnols par exemple, la France est en situation de sous-équipement grandissant ».

Pré-équiper les bâtiments

La Fédération des Ascenseurs prônent ainsi l’instauration de pré-équipement dans les constructions d’habitat collectif neuf : « La fédération en faisait déjà la proposition dans son Manifeste en décembre 2016. Nous la réitérons aujourd’hui plus que jamais car cette solution a toute sa place dans la loi Elan », poursuit Alain Meslier.

Cette construction d’une gaine réservée dans le projet immobilier neuf ne représente qu’un espace de moins de 2 m2 par niveau. « Elle permettrait l’installation ultérieure d’un ascenseur à des coûts techniques réduits quand les copropriétaires prendront la décision ».

Cette solution répondrait également à la logique de l’économie de construction portée par la projet de loi Elan et permettrait d’accompagner l’évolution des besoins de la population dans les années à venir, estime la Fédération.

« Mais si cette solution n’est pas retenue, nous craignons que l’offre immobilière devienne plus défavorable encore à la mobilité. Et la politique de - bâtiment durable - prônée par l’Etat se retrouverait incomplète », pointe M. Meslier.

Les ascenseurs sont-ils rentables ?

La Fédération des Ascenseurs revient finalement sur un a priori lié à l’enjeu économique de l’équipement d’ascenseurs dans les bâtiments d’habitation. Elle recommande de prendre en compte les gains en matière de mobilité, de valorisation du logement à la vente et à plus grande échelle de réduction des dépenses publiques. A ce sujet, une étude sur les enjeux économiques et sociaux de l’équipement d’ascenseurs dans les bâtiments sera bientôt dévoilée.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les Trophées de l’Ascenseur 2016 récompensent 6 projets - Batiweb

Les Trophées de l’Ascenseur 2016 récompensent 6 projets

La 2e édition des Trophées de l’Ascenseur a récompensé six projets parmi 18 dossiers reçus et examinés par le Jury. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le 8 décembre 2016 en présence de l’ensemble des professionnels du secteur et des parties prenantes. Organisés à l’initiative de la Fédération des Ascenseurs, les trophées visent à distinguer des projets innovants et exemplaires au service de la mobilité verticale.
Simi : Ascaudit Groupe annonce l’acquisition d’Enertek  - Batiweb

Simi : Ascaudit Groupe annonce l’acquisition d’Enertek

A l’occasion du Salon de l’Immobilier d’Entreprise (Simi) organisé à Paris du 6 au 8 décembre, Ascaudit Groupe, référent en Ingénierie technique du bâtiment, a annoncé l’acquisition d’Enertek, bureau d’étude régional spécialisé en fluides. Outre le développement de nouvelles compétences, ce rachat devrait permettre à Ascaudit de renforcer sa présence sur le secteur tertiaire. Interview exclusive avec Hervé Lasseigne, président fondateur du groupe.
L’ascenseur au cœur d’une nouvelle enquête - Batiweb

L’ascenseur au cœur d’une nouvelle enquête

Équipement indispensable au confort pour certains, objet de tous les fantasmes pour d’autres, l’ascenseur fait aujourd’hui l’objet d’une vaste enquête menée par la Fédération éponyme, réalisée avec l’institut Ipsos. Et si la présence d’un ascenseur est un critère déterminant dans le choix du logement, de nombreux Français considèrent que les lieux publics sont encore sous-équipés.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter