Naissance d’une association pour expérimenter le Passeport Efficacité Energétique Vie des sociétés | 12.09.16

Partager sur :
Naissance d’une association pour expérimenter le Passeport Efficacité Energétique
Cinq acteurs majeurs du bâtiment et de la transition énergétique se sont unis pour créer l’association Expérience P2E. Parmi eux, The Shift Project, un think-thank qui avait imaginé entre 2013 et 2015 le Passeport Efficacité Energétique. Et c’est notamment pour expérimenter cet outil destiné à accélérer la rénovation des bâtiments, que les entreprises se sont associées.
Le cercle Promodul, EDF, Saint-Gobain Habitat, Schneider Electric et The Shift Project, se sont associés pour la création d’Expérience P2E, une association visant à « favoriser la rénovation énergétique massive des logements ».

Présidée à titre personnel par Frank Hovorka, directeur de programmes au sein du département pilotage de l’établissement public Caisse des Dépôts, l’association devrait contribuer « à ce que la loi Transition Énergétique pour la Croissance Verte atteigne ses objectifs ambitieux en matière de performance énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur résidentiel », selon un communiqué.

Au côté des territoires souhaitant s’engager dans des projets de transition énergétique, le nouvel organisme dirigera, pendant deux ans, une expérimentation du Passeport Efficacité Energétique (P2E).

Rappelons que cet outil visant à accélérer la rénovation énergétique des bâtiments et à accompagner les ménages dans les travaux d’isolation et de chauffage de leur logement, a été imaginé et développé par The Shift Project entre 2013 et 2015. L’association, créée en 2010, ayant pour objectif l’atténuation du changement climatique et la réduction de la dépendance de l’économie aux énergies fossiles.

Trois axes de développement

L’expérimentation s’articulera autour de trois axes majeurs. Il s’agira tout d’abord d’évaluer les conditions permettant de faire du P2E une « démarche de massification de la rénovation énergétique du logement pour atteindre une classe énergétique équivalente A ou B sur l’ensemble du parc » dans le respect des objectifs de la stratégie Nationale Bas Carbone à l’horizon 2050.

Il s’agira ensuite de mettre à disposition des collectivités territoriales un outil accessible depuis internet, s’adressant aux « Particuliers », aux « Auditeurs » et aux « Professionnels », à travers une interface graphique reflétant « l’état des lieux des logements audités » et proposant « des combinatoires de performance énergétique, un suivi du plan des travaux et des possibilités de financement ».

Il s’agira enfin de capitaliser les retours d’expérience sous forme de traitement statistique via une base de données indépendante.

Pour mener cette campagne d’expérimentation, Expérience P2E s’appuiera sur des combinatoires de performance énergétique qui visent « un confort accru et une haute performance énergétique » grâce à des solutions agissants sur le bâti et les systèmes techniques.

R.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L'opération « isolation des combles à un euro » va prendre de l'ampleur

L'opération « isolation des combles à un euro » va prendre de l'ampleur

Certinergy, entreprise française spécialisée dans l'efficacité énergétique, veut intensifier son programme de financement de travaux d'isolation des combles des logements des ménages défavorisés. Appelé Pacte Energie solidarité et validé début 2013 par le gouvernement, il promet une isolation des combles pour un euro. L'objectif de l'entreprise est d'atteindre les 60 000 logements rénovés en 2017.
Règlementations : quel cap pour un bâtiment responsable à l'horizon 2020 ?

Règlementations : quel cap pour un bâtiment responsable à l'horizon 2020 ?

La loi du 3 août 2009 a posé le principe des bâtiments à énergie positive à l’horizon 2020. Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, a confié dès fin 2011, à Christian Cléret, directeur Général de Poste-Immo et Bernard Boyer, président de SUN BBF et de S2T, la co-présidence d’un groupe de travail dédié à la réflexion sur le bâtiment responsable à l’horizon 2020-2050. Ce groupe de travail publie son troisième rapport et ses recommandations pour définir le bâtiment de demain.
RBR 2020 : le Cercle Promodul publie un rapport

RBR 2020 : le Cercle Promodul publie un rapport

Dans un rapport publié mardi 17 novembre et intitulé « De la RT 2012 au bâtiment responsable et environnemental : quels axes et orientations privilégier pour la future réglementation ? », le Cercle Promodul met en avant les points de progrès et de vigilance signalés par les acteurs de la filière. Construit autour de 5 chapitres, le rapport vise à servir de base jusqu’à la parution de la prochaine réglementation thermique et environnementale.
Les prix « Patrimoine et Efficacité Énergétique » révélés

Les prix « Patrimoine et Efficacité Énergétique » révélés

Lors de la 18e édition du Salon des Maires et des collectivités locales, Primagaz et la Fondation du patrimoine ont remis les prix "Patrimoine et Efficacité Énergétique". Lancé en juin dernier, ce prix s'adresse aux communes de moins de 5 000 habitants et a pour objectif de valoriser des projets de restauration d’un bâti ancien alliant efficacité énergétique et préservation de l’intérêt patrimonial du bâtiment.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter