Nicoll présente un nouveau système d’évacuation 100% recyclable Vie des sociétés | 12.11.19

Partager sur :
A l’occasion du Mondial du Bâtiment, Nicoll a présenté un nouveau système d’évacuation recyclable à 100% et intégrant 20% de matière première recyclée issue de l’économie circulaire. Pensé avec et pour les professionnels, Nicoll HOMETECH® a été conçu pour le secteur résidentiel, collectif ou individuel, en neuf comme en rénovation. Parmi ses caractéristiques, des performances acoustiques accrues. Le point avec Benoît Hennaut, directeur général de Nicoll.

Nicoll, filiale du groupe Aliaxis, a profité du salon Interclima pour présenter, en avant-première, un tout nouveau système d’évacuation des eaux usées écoresponsable et silencieux. L’innovation, 100% recyclable, intègre 20% de matière première recyclée issue de l’économie circulaire. Elle vient répondre à la stratégie de développement de l’entreprise qui s’est engagée dès 1996, dans une démarche environnementale et citoyenne.

 

Rappelons que Nicoll assure la collecte et le traitement des chutes de PVC depuis plus de 30 ans. Très récemment, la société a dévoilé une charte d’engagement visant à « agir toujours plus à la source » et à réussir la transition vers une construction « durable, plus sobre et plus efficiente ». L’objectif étant notamment pour l’entreprise de multiplier par 5 les quantités de matières plastiques recyclées dans sa production, soit plus de 2 500 tonnes de MPR d’ici 2025.

 

Un travail collaboratif

 

Nicoll Hometech® a été pensé en partenariat avec les professionnels du bâtiment et notamment avec la Capeb. Benoît Hennaut, directeur général de Nicoll, explique : « Patrick Liébus, indépendamment d’être le président de la Capeb, est également un partenaire très important dans la mesure où nos produits sont installés, posés, remplacés dans des logements neufs par des artisans de la Capeb. Et donc, le fait de comprendre leurs attentes, de comprendre ce qui va et ce qui ne va pas dans les produits existants ou les configurations pour lesquelles ils n’ont pas de réponses, est très important ».

 

Nicoll et la Capeb travaillent maintenant depuis plusieurs années sur des gammes de produits. Pour cette innovation-là, les deux entités ont eu « une interaction particulière. Il s’agit d’un produit qui est totalement dans le contexte de l’économie circulaire. La Capeb est très sensible à ce sujet environnemental ». Le syndicat « porte, à travers son réseau, la notion de récupération de déchets, d’utilisation de produits recyclés, et apporte ce message au grand public ». « C’est un sujet que l’on partage tous. D’ailleurs, nous avons fait pas mal d’échanges avec les distributeurs de la plasturgie pour avoir une validation à leur niveau aussi ».

 

Parmi les avantages du produit, la facilité de pose. « Les produits Nicoll sont très appréciés des installateurs. Ils sont très qualitatifs ». La conception a ainsi été étudiée pour faciliter l’intervention des professionnels, artisans et entreprises de plomberie. Les tubes, coudes, raccords, colliers, manchons, culottes, etc. se déclinent en diamètres 32, 40, 50 et 100 en PVC NFMe, pour répondre à toutes les configurations de bâtiments d’habitation. Les raccords sont dotés de repères pour faciliter l’assemblage. Les culottes, et embranchements, offrent une gestion intégrée de la dilatation, le manchon de dilatation étant directement intégré au produit, détaille un communiqué.

 

 

Nicoll HOMETECH® garde ses caractéristiques « et va même plus loin », avance M. Hennaut, « parce qu’en réalité la densité de produit est plus importante, ce qui permet de donner cette performance acoustique, et donc les fixations se font de façon très robustes ».

 

Avec les tubes et raccords, la solution offre une réduction des bruits parasites de 50% par rapport à une évacuation classique, ce qui revient à diviser l’intensité sonore par 2 en fonctionnement. Le système est classé ESA 4 sur l’échelle des ESA (Exemples de Solution Acoustique) mise en place par la Gouvernement, une catégorie qui correspond aux évacuations dites acoustiques sous Avis Technique (ATec n° 14.1/19-2292_V1).

 

Une innovation au design soigné

 

Benoît Hennaut souligne également l’esthétique de le produit. « Généralement, ces produits-là sont des produits que l’on cache. L’évacuation se met sous des planchers, derrière des cloisons. Là, il est très esthétique, ça veut dire qu’on peut même envisager des cas de figure où on le montre. Pour celui qui l’installe, il y a dans doute une satisfaction d’avoir un produit qui est simplement beau ».

 

Un investissement à la hauteur des objectifs de l’entreprise

 

Plus de deux ans de travail en R&D et un investissement de « plusieurs centaines de milliers d’euros » dans un nouvel équipement ont été nécessaires pour concevoir le produit. Issue du bâtiment, la matière recyclée est « le résultat d’un développement spécifique. On ne peut pas mettre n’importe quel recyclé. Cette matière, on lui fait faire un certain nombre d’évolutions de manière à ce qu’elle soit qualitativement très stable dans le temps et qu’elle permette de répondre aux attentes ».

 

« C’est valable pour tous les métiers de la plasturgie. La matière recyclée doit répondre à des caractéristiques bien précises mais ça nous ouvre des champs d’opportunité fantastiques ». Benoît Hennaut souligne que le gisement annuel est de l’ordre « du million de tonnes en France et au niveau européen, il est de l’ordre de 10 millions », un gisement qui va continuer « à augmenter de façon systématique au fur et à mesure que les technologies vont se mettre en place ». 

 

Pour ce qui est de la quantité de matière recyclée intégrée dans Nicoll HOMETECH®, le directeur général de l’entreprise indique : « Nous n’aurons de cesse que d’essayer d’optimiser les pourcentages de matière recyclée pour profiter au mieux du nouvel équipement. Ce qu’on est en train de présenter là, est totalement cohérent avec l’enjeu pour tous les transformateurs plasturgistes de France et d’Europe. L’idée c’est vraiment d’utiliser tous les plastiques qui ont déjà servi, de les récupérer et de les remettre en service ».

 

 

Rappelons enfin que Benoît Hennaut est également Président de la Fédération française de la plasturgie et des composites. « S’agissant de la Fédération, notre enjeu numéro 1, c’est précisément de nous mettre complètement dans cette dynamique de l’économie circulaire. Mais il faut tout de même bien réaliser que le métier de la plasturgie en France, c’est 5 000 petites et moyennes entreprises, et parfois des très petites de 20,30, 40, 50 personnes. Ces petites sociétés n’ont pas toujours la capacité de se mettre en ordre de marche, et donc la Fédération est là pour les aider et emmener tout le monde dans ce cercle vertueux ». 

 

Rose Colombel
Photos : ©Nicoll 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nicoll présente une charte d’engagement pour l’économie circulaire

Nicoll présente une charte d’engagement pour l’économie circulaire

Dans un document paru le 17 octobre dernier, Nicoll revient sur sa stratégie en faveur de l’environnement et présente une charte d’engagement visant à favoriser l’économie circulaire. L’entreprise y détaille 8 leviers d’action prioritaires pour « agir toujours plus à la source » et réussir la transition vers une construction « durable, plus sobre et plus efficiente » dans l’utilisation des ressources.
Le recyclage de PVC atteint un niveau record en France et en Europe

Le recyclage de PVC atteint un niveau record en France et en Europe

VinylPlus, programme de développement durable de l'industrie européenne, a enregistré un nouveau record en termes de recyclage du PVC : en 2013, près de 445 000 tonnes de PVC ont été recyclés à travers l'Europe. En France, les quantités recyclées ont augmenté de 67 % par rapport à 2012 pour atteindre un niveau inégalé de 43 578 tonnes.
Recyclage des revêtements de sols : Gerflor et Paprec partenaires en faveur de l’économie circulaire

Recyclage des revêtements de sols : Gerflor et Paprec partenaires en faveur de l’économie circulaire

Partenaires sur divers programmes de recyclage depuis plusieurs années, le fabricant de revêtements de sols Gerflor et Paprec, spécialiste du recyclage, annoncent aujourd’hui la création d’une nouvelle co-entreprise. Baptisée Floor to Floor, cette dernière vise à « augmenter chaque année les volumes de chutes de sols collectés et valorisés ». Les détails sur cette collaboration.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter