Olympiades des Métiers : l’occasion de sensibiliser les jeunes à la santé et à la sécurité au travail Vie des sociétés | 29.11.18

Partager sur :
Olympiades des Métiers : l’occasion de sensibiliser les jeunes à la santé et à la sécurité au travail
La cérémonie d’ouverture de la 45e édition des Olympiades des Métiers s’est tenue hier, mercredi 28 novembre, à Caen, pour trois jours de compétition jusqu’au 1er décembre. L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), l’Assurance Maladie – Risques professionnels et WorldSkills France ont choisi ce cadre idéal pour sensibiliser les jeunes à la santé et à la sécurité au travail.
Partant du constat que les moins de 30 ont 2 fois plus d’accidents du travail que les autres classes d’âge, et que les jeunes de moins de 25 ans formés en santé et sécurité au travail pendant leur formation ont 2 fois moins d’accidents que les autres, l’INRS et l’Assurance Maladie – Risques professionnels ont décidé de participer à ces Olympiades des Métiers en intégrant de nouveaux critères, et en proposant des animations pédagogiques sur la prévention des risques professionnels.

La finale nationale des Olympiades des Métiers met en compétition 650 candidats de moins de 23 ans, représentant 15 régions de France et d’Outre-Mer, qui vont tenter d’intégrer l’équipe de France des Métiers pour la compétition internationale WorldSkills Kazan en août 2019. Le parc des expositions de Caen devrait ainsi accueillir jusqu’à 60000 spectateurs en trois jours.

Focus sur les métiers particulièrement à risques

Les deux partenaires, qui militent pour intégrer la culture de la prévention des risques professionnels dans les programmes d’enseignement, ont ainsi ajouter, pour cette nouvelle édition, des critères de santé et de sécurité à 10 métiers particulièrement concernés : service en salle, automobile, maçonnerie, plomberie-chauffage, menuiserie, imprimerie, soudage, chaudronnerie, coiffure et aide à la personne.

Sur le stand, des animations seront prévues, notamment autour de quizz, de Tutoprév’, l’outil d’identification des risques dans plusieurs secteurs d’activités, et de Napo, la mascotte de la prévention. Des experts de l’INRS et de la Caisse régionale d’Assurance retraite et de santé au travail (Carsat Normandie) accueilleront les visiteurs et répondront à leurs questions.

Pour la 7e année consécutive, l’INRS lance parallèlement son concours vidéo « Santé et sécurité au travail : de l’école au travail, à vous de filmer », dont la date limite de dépôt est fixée au 5 avril 2019. Un concours destiné aux élèves des lycées professionnels et des centres de formation d’apprentis.

C.L.

Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les chefs d'entreprise de moins en moins préoccupés par la sécurité de leurs salariés

Les chefs d'entreprise de moins en moins préoccupés par la sécurité de leurs salariés

Selon une enquête réalisée par l'Institut national de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accident du travail et des maladies professionnelles (INRS), les chefs des petites et très petites entreprises se préoccupent de moins en moins de la santé et de la sécurité de leurs salariés, depuis 2010. En matière de prévention, le minimum est en effet perçu comme « suffisant ». Analyse.
L’incubateur « Santé – Prévention dans le BTP » accueille 7 start-ups

L’incubateur « Santé – Prévention dans le BTP » accueille 7 start-ups

7 jeunes pousses ont été sélectionnées par le CCCA-BTP, l’OPPBTP, PRO BTP et la Fondation Excellence SMA afin de rejoindre l’accélérateur de start-ups « Santé – Prévention dans le BTP ». Grâce à leurs projets innovants, ces entreprises pourront bénéficier d’un accompagnement privilégié incluant notamment une visibilité accrue sur le web, dans les médias et lors des salons professionnels.
Sensibiliser les apprentis du BTP à la prévention des risques

Sensibiliser les apprentis du BTP à la prévention des risques

La nouvelle campagne « 100 minutes pour la vie » organisée par l’OPPBTP en partenariat avec le CCCA-BTP et destinée à tous les CFA, veut sensibiliser les apprentis du bâtiment et des travaux publics aux risques de leurs métiers, dès le début de leur carrière, et faire de la prévention un réflexe.
Santé et sécurité au travail : signature d’une nouvelle convention

Santé et sécurité au travail : signature d’une nouvelle convention

Une nouvelle convention de partenariat pour l’amélioration de la santé et sécurité au travail vient d’être signée entre la FNTP, le ministère du Travail, la Cnam TS, l’Inrs et l’Oppbtp. D’une durée de 5 ans, la convention a pour but la recherche de solutions efficaces afin d’améliorer la formation et développer la culture de la prévention pour les acteurs des travaux publics.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter