Promotion immobilière : les attentes des particuliers décryptées Vie des sociétés | 31.10.18

Partager sur :
ERA Immobilier, réseau d’agences à l’échelle européenne, a publié le 30 octobre l’édition 2018 de son étude intitulée « Le consommateur et les acteurs de l’immobilier ». Véritable outil au service des professionnels du marché, ce document offre une vision détaillée des attentes et perceptions des Français vis-à-vis des agents immobiliers. Retour sur les principaux enseignements de cette enquête.
1 000 Français âgés de 25 à 65 ans ont répondu à l’enquête 2018 menée par ERA Immobilier portant sur la perception des ménages vis-à-vis des professionnels du secteur. Ce 30 octobre, les résultats de l’étude ont finalement été dévoilés dans un document titré « Le consommateur et les acteurs de l’immobilier ».

Se félicitant que l’humain soit toujours valorisé, ERA Immobilier révèle d’abord les attentes des Français par rapport à leurs agents. Les professionnels doivent ainsi inspirer confiance, avoir une parfaite connaissance de leur ville et de leur région et proposer des biens correspondants aux prix de marché pour 97% des répondants. La réactivité des agents est également recherchée par 96% des Français.

Des compétences reconnues et saluées

Du côté des compétences des acteurs de l’immobilier perçues par les ménages, il ressort que les agences membres d’un réseau sont davantage privilégiées par rapport aux indépendants, notaires et autres plateformes d’annonces. Entre autres, 47% des ménages estiment qu’une agence membre d’un réseau est plus à même d’estimer le prix de vente d’un bien. ERA Immobilier relève par ailleurs que « pour la première fois [cette année], les agences immobilières membres d’un réseau détrônent les notaires sur le volet administratif et juridique ».

En parallèle, les agences immobilières membres d’un réseau restent l’acteur préféré des répondants de l’enquête dans le cadre de l’achat d’un bien (pour 46% des ménages), d'une estimation (46%) ou d'une vente (51%). « Cela confirme que les clients recherchent avant tout les bonnes informations pour trouver le bien correspondant à leurs attentes, en étant conseillé par la bonne personne », estime ERA Immobilier.

Enfin, l’étude revient sur les intentions d’achat immobilier des Français, qui sont 45% à faire savoir qu’ils souhaitent investir dans la pierre dans les deux années à venir. « Ces chiffres mettent en avant un marché dynamique », s’enthousiasme ERA Immobilier. « Les agents immobiliers ont encore de beaux jours devant eux, avec une confiance accordée par les clients de plus en plus forte, grâce à des services qui répondent à leurs besoins. »

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Attribution de logement en Île-de-France : les discriminations raciales persistent

Attribution de logement en Île-de-France : les discriminations raciales persistent

Déjà difficile, un testing mené par SOS Racisme prouve que trouver un logement en Île-de-France l’est d’autant plus pour les personnes d’origine étrangère, régulièrement victimes de discrimination raciale au logement, que ce soit par les propriétaires ou les agences immobilières. Face aux résultats accablants de son enquête, l’association réclame l’instauration d’un dossier anonyme et une formation obligatoire à la non-discrimination pour les professionnels de l’immobilier.
Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées

Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées

1 003 Français représentatifs de la population ont répondu à l’enquête menée par Franfinance, filiale de la Société Générale, et l’Institut CSA portant sur la réalisation de travaux. Cette étude inédite a finalement rendu ses résultats ce mardi 19 juin, avec plusieurs enseignements intéressants. Il apparaît notamment que le montant des travaux est plus souvent inférieur à 5 000 euros, et qu’ils concernent principalement les murs (peinture, papier peint, etc.). Tous les résultats.
Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement

Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement

Alors que la thématique du « bien vivre chez soi » est de plus en plus prise en compte par les particuliers et les constructeurs, l’association Qualitel a présenté ce jeudi 5 son premier Baromètre sur le sujet. Intitulé « Les Français notent leur logement », le rapport propose d’évaluer la qualité perçue d’un bien en s’appuyant sur 15 critères, parmi lesquels le confort thermique et acoustique, la luminosité ou encore la qualité des matériaux de construction.
Le choc d’offre « ne peut pas attendre », selon les promoteurs immobiliers

Le choc d’offre « ne peut pas attendre », selon les promoteurs immobiliers

Les promoteurs immobiliers ont connu un troisième trimestre 2017 en demi-teinte. Malgré des réservations de logements neufs en augmentation (+ 5,3%), les mises en vente ont enregistré une baisse (- 7,8%) après douze trimestres consécutifs de hausse. En cause, des obstacles à la construction qui, à moyen terme, pourraient aussi menacer un niveau de prix accessible. Les professionnels du secteur appellent à la mise en oeuvre « concrète et pragmatique » de la stratégie logement.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter