Qualibat annonce la simplification de la qualification et du RGE Vie des sociétés | 28.11.17

Partager sur :
Les professionnels l’attendaient, c’est désormais acté : dès le début de l’année 2018, Qualibat va déployer une série de mesures visant à simplifier la qualification et le RGE. Trois nouveautés sont prévues : la création d’une date anniversaire pour chaque entreprise qualifiée, la possibilité de faire le dossier de qualification et le suivi annuel en ligne et la simplification de la nomenclature des qualifications. Précisions.
Vivement demandée par les professionnels, la simplification de la qualification Qualibat et RGE aura bien lieu. Dès le but de l’année 2018, trois nouveautés viendront simplifier « la vie des entreprises qualifiées ».

Une date anniversaire pour chaque entreprise qualifiée va notamment être créée afin de simplifier le suivi annuel. Jusqu’à présent, les révisions de la qualification (qui adviennent tous les 4 ans) et les suivis annuels étaient indépendants les uns des autres. Désormais, les entreprises ne seront sollicitées qu’une fois par an.

Qualibat explique que si l’entreprise n’a qu’une qualification, le suivi annuel, permettant d’éditer le nouveau certificat, sera effectué à la date anniversaire de la qualification et non au début d’année comme auparavant. Il n’y aura plus de suivi annuel l’année de révision de la qualification.

Si l’entreprise a plusieurs qualifications, leurs dates d’échéance seront modifiées pour les placer à la même date d’anniversaire. « Là où l’entreprise était sollicitée 7 fois en 4 ans, elle ne sera dorénavant mise à contribution que 4 fois pendant la même période », précise un communiqué.

Gestion des dossiers en ligne

Autre nouveauté, les entreprises pourront fournir en ligne les informations relatives à une demande de qualification ou de révision. « Au lieu de remplir un questionnaire souvent jugé trop administratif, renseigner les divers chapitres « au fil de l’eau » permettra à l’entreprise d’aborder différemment la transmission des preuves de sérieux et de compétences », explique Qualibat.

Une nomenclature simplifiée

Les mesures de simplification prévues par l’organisme de qualification impliquent aussi le lancement d’une nouvelle nomenclature qui devrait être finalisée au premier trimestre 2018. « Le nombre total de qualifications permettant de couvrir toutes les activités du bâtiment passera de 450 à 300 environ », détaille Qualibat.

La simplification portera essentiellement sur : un repositionnement de la nomenclature comme outil de sélection à usage des maîtres d’ouvrage et des particuliers, et non plus comme un recueil de compétences entreprises ; une simplification des définitions des qualifications, de leur découpage et de leur hiérarchisation pour une plus grande pertinence ; une segmentation des activités plus cohérente pour une meilleure lisibilité ; l’harmonisation rédactionnelle des exigences propres à chaque qualification ; et une architecture plus fonctionnelle des activités relevant du génie climatique et des énergies renouvelables.

A travers ces trois évolutions, Qualibat « répond à l’objectif global de rendre la qualification plus accessible tout en maintenant la rigueur dans les décisions prises par les commissions départementales et nationales ».

R.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La dynamique RGE a boosté les demandes de formation chez Qualit'EnR - Batiweb

La dynamique RGE a boosté les demandes de formation chez Qualit'EnR

Qualit'EnR, association spécialiste de la qualification des entreprises dans le domaine des énergies renouvelables, a présenté ce mardi le bilan de ses formations sur l'année 2014. Grâce à la dynamique RGE, ses formations connaissent un véritable engouement de la part des professionnels, notamment pour la qualification bois et pompe à chaleur. L'association envisage aussi plusieurs évolutions dans ses marques et ses référentiels à venir pour 2015. Détails.
Eco-conditionnnalité : 10 000 nouvelles demandes de qualification RGE depuis le 1er janvier 2015 - Batiweb

Eco-conditionnnalité : 10 000 nouvelles demandes de qualification RGE depuis le 1er janvier 2015

L'organisme de certification Qualibat fait face à un afflux de demandes de dossiers de qualifications RGE depuis le début de l'année 2015. Les entreprises souhaitant franchir le cap de cette qualification couvrent plusieurs domaines de travaux : isolation, menuiserie, chauffage. De quoi aider les particulier à trouver facilement un artisan « Reconnu garant de l'environnement » à proximité de chez lui. Explications.
Simplification du dispositif RGE : les professionnels répondent à Sylvia Pinel - Batiweb

Simplification du dispositif RGE : les professionnels répondent à Sylvia Pinel

La Capeb, la FFB, Qualibat, Qualifelec et Qualit'EnR viennent de publier une série de propositions afin de simplifier et d'harmoniser le dispositif permettant aux entreprises et artisans d'obtenir les qualifications RGE. L'objectif est de le rendre plus accessible, tout en maintenant les exigences de qualité qu’attendent les maîtres d’ouvrage. Zoom sur les sept propositions des professionnels du bâtiment.
Logos RGE : des entreprises non-qualifiées en abusent - Batiweb

Logos RGE : des entreprises non-qualifiées en abusent

Les entreprises intervenant dans le domaine de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables sont de plus en plus nombreuses à abuser des signes de qualité RGE. C’est l’inquiétant constat établi par Qualibat, Qualifelec et Qualit’EnR qui ont d’ores et déjà invité les particuliers à vérifier que l’entreprise retenue pour leurs travaux détienne bel et bien une qualification active.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter