Qualification : la nouvelle nomenclature Qualibat est arrivée ! Vie des sociétés | 08.02.19

Partager sur :
Nouvelle année, nouveau guide des certifications ! L'association Qualibat a édité en janvier 2019 une nomenclature inédite répertoriant ses qualifications dédiées aux savoir-faire des professionnels du bâtiment. Le document est également l'occasion de revenir sur les récents changements opérés par l'organisme : la création de la ''famille 5 – énergies et fluides'', ainsi que les qualifications ''Travaux de curage'' et ''Maintenance installation solaire thermique''.
Qualibat a annoncé le 6 février la sortie, le mois dernier, d'une nomenclature inédite faisant le point sur ses qualifications et certifications. À travers ce document, l'association propose un véritable répertoire, détaillé dans quelque 82 pages.

Surtout, cette nouvelle édition de la nomenclature vise à apporter plus de clarté et de lisibilité aux différentes qualifications. À cette occasion, celles-ci ont été reclassées et complétées de certifications exclusives, dont ''Travaux de curage'' et ''Maintenance installation solaire thermique''.

En complément, la ''famille 5 – énergies et fluides'', qui concerne notamment le chauffage, la ventilation et le photovoltaïque, a été nouvellement créée. Elle vient ainsi s'ajouter aux 8 autres catégories : préparation du site et infrastructure, structure et gros œuvre, enveloppe extérieure, clos – divisions – aménagements, finitions, isolation thermique – acoustique – frigorifique, performance énergétique, et agencement et aménagement.

Un outil au service des entreprises du BTP

« Ce millésime 2019 se veut résolument pratique, et adapté aux besoins de tous les professionnels », indique Qualibat. « Unique par sa variété, la nomenclature classe et répertorie des signes de compétences – qualifications et certifications – correspondant à des savoir-faire attestés, pour un très grand nombre de domaines de travaux couvrant tous les métiers du bâtiment à l'exception de l'électricité. »

Évidemment gratuite, la nomenclature concerne 41 activités professionnelles, intégrant 323 qualifications et certifications métiers, dont 158 sont éligibles à la mention RGE. De fait, le document a vocation à aider les entreprises et artisans à trouver la qualification qui valorisera le mieux leurs compétences. Une sélection objective d'acteurs du bâtiment par les prescripteurs de travaux est également incluse.

Pour encore plus de praticité, Qualibat propose à la fois une version complète de la nomenclature, et une version abrégée, qui ne présente que les codes et les libellés. Un tableau de correspondance est accessible par ailleurs afin de comparer, d'un seul coup d’œil, l'ancienne version du guide et la nouvelle.

L'association précise enfin que depuis le 1er janvier 2019, « toute nouvelle demande de qualification et de certification se [fait] sur la base du millésime 2019 et de ses exigences associées ».

F.C
Photo de Une : ©Capture d'écran Qualibat – Nomenclature 2019
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Qualibat : « Il faut continuer le mouvement », Dominique Tarrin

Qualibat : « Il faut continuer le mouvement », Dominique Tarrin

Qualibat n’a pas chômé en 2016 ! Avec 12 200 nouvelles entreprises qualifiées, le label, gage de qualité, concerne aujourd’hui plus 72 000 artisans. Et l’organisme de qualification ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ! En exclusivité pour Batiweb, Dominique Tarrin, directeur général de Qualibat, revient sur le bilan de l’année écoulée et les axes d’évolution pour 2017. Entretien.
« Le monde du bâtiment a tout intérêt à acquérir une qualification d’audit énergétique », Alain Maugard

« Le monde du bâtiment a tout intérêt à acquérir une qualification d’audit énergétique », Alain Maugard

Qualibat organisait hier, mercredi 23 janvier, la rencontre nationale des auditeurs RGE. A cette occasion, l’organisme a présenté les chiffres 2018 de la certification et les évolutions envisagées pour les années à venir. Près de 120 auditeurs ont assisté à l’événement et ont partagé « sans filtre » leur expérience terrain ; l’occasion de penser des solutions pour faire progresser le secteur et de rappeler les règles de l’art.
Le dispositif RGE critiqué, la FFB réagit !

Le dispositif RGE critiqué, la FFB réagit !

Entre les rapports de l’UFC-Que choisir et du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), les professionnels certifiés RGE (Reconnu garant de l’environnement) sont mis à mal ces temps-ci ! Pour autant, la Fédération française du bâtiment (FFB), loin de s’offusquer des critiques des différents organismes, a fait part de ses suggestions pour faire évoluer le dispositif de qualification. Les détails.
Logos RGE : des entreprises non-qualifiées en abusent

Logos RGE : des entreprises non-qualifiées en abusent

Les entreprises intervenant dans le domaine de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables sont de plus en plus nombreuses à abuser des signes de qualité RGE. C’est l’inquiétant constat établi par Qualibat, Qualifelec et Qualit’EnR qui ont d’ores et déjà invité les particuliers à vérifier que l’entreprise retenue pour leurs travaux détienne bel et bien une qualification active.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter