Ramery lance une initiative pour réinventer la base-vie de chantier Vie des sociétés | 09.09.19

Partager sur :
Souvent oubliée dans les démarches d’innovation du secteur du BTP, la base-vie de chantier est pourtant essentielle au bon déroulement de ce dernier. Le groupe Ramery lance donc une initiative de co-design, en partenariat avec des étudiants de l’HEI et de l’Icam, et des experts de TechShop, pour inventer la base-vie du futur, afin qu’elle soit plus confortable et plus respectueuse de l’environnement.

Alors qu’elle comprend les sanitaires, les vestiaires, le réfectoire et des bureaux, le groupe Ramery constate que la base-vie de chantier n’a pas attiré l’intérêt ni les investissements ces dernières années, alors qu’elle est pourtant un élément primordial au bon déroulement d’un chantier :

 

« Particulièrement réglementée et soumise à des contraintes financières strictes, la base de vie de chantier est restée le parent pauvre des démarches d’innovation engagées par le secteur du BTP », regrette le groupe.

 

Il lance donc un défi à un collectif d’étudiants et d’experts pour repenser ce « QG » du chantier autour de 4 enjeux : une base de vie éco-conçue, connectée, ouverte sur l’extérieur, et modulable pour une réutilisation après la fin du chantier.

 

Un hackathon pour exprimer ses idées

 

Dans un premier temps, un hackathon se déroulera les 27 et 28 septembre 2019 chez TechShop. Des étudiants, ingénieurs, chefs de chantier, dessinateurs, conducteurs de travaux, compagnons ou responsables administratifs pourront laisser libre cours à leur imagination et à leur créativité pour réinventer « la cabane de chantier ». Les participants présenteront ensuite leur prototype et les meilleures idées seront sélectionnées par un jury pour être mises en œuvre.

 

Entre octobre 2019 et février 2020, un groupe d’étudiants de l’HEI et de l’Icam, accompagnés d’experts, passeront à la phase de réalisation dans le cadre de leurs projets de fin d’études.

 

La base-vie du futur sera enfin dévoilée en mars 2020, à l’occasion de Lille Métropole 2020, Capitale mondiale du design.

 

C.L.

Photo de une : ©Ramery

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Et si les façades de l’habitat de demain étaient en ardoise ?

Et si les façades de l’habitat de demain étaient en ardoise ?

S’il n’est pas rare d’utiliser l’ardoise pour les toitures ou les bardages, ce matériau pourrait bien se voir doté d’un nouvel usage ! En effet, Cupa Pizarras a mis au point une nouvelle solution de façade ventilée : Cupaclad. Moderne et esthétique, le résultat s’annonce d’ores et déjà particulièrement prometteur. Tous les détails sur cette nouvelle forme d’utilisation.
Appel à candidatures pour la 5e édition du concours Eiffel

Appel à candidatures pour la 5e édition du concours Eiffel

La Société de la Tour Eiffel lance un appel à candidatures pour la 5e édition du concours Eiffel. A destination des étudiants en écoles d’architecture et d’ingénieur, il valorise et récompense la créativité et l’innovation « des futures générations de concepteurs et de bâtisseurs ». Le thème « Architecture & Bio-mimétisme » a été retenu cette année. Clôture des inscriptions le 15 juillet prochain !
Siniat succombe au BIM, « grosse innovation » du secteur de la construction

Siniat succombe au BIM, « grosse innovation » du secteur de la construction

Bien qu'aucune obligation légale n'existe sur le sujet, de plus en plus de projets de construction sont développés grâce au BIM (Building information modeling). Spécialisée dans les matériaux de construction sèche, l'entreprise Siniat a bien compris que l'avenir du BTP ne s'écrirait pas sans le BIM, et a donc tenu à développer une solution dédiée aux professionnels du plâtre et de l'isolation. Tous les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter