Rebond des permis de construire pour les logements individuels fin mars Vie des sociétés | 28.04.15

Partager sur :
Le ministère du Logement publie ce mardi les dernières statistiques relatives à la construction de logements neufs en France, élaborées grâce à la nouvelle méthodologie. A fin mars, les entreprises du BTP font toujours face à une activité morne : les mises en chantier sont en recul, tout comme les permis de construire dans le collectif. Mais l'espoir est permis avec un rebond des plus inattendus des permis de construire de logements individuels. Détails et analyse.

Avec la mise en place d'une nouvelle méthodologie depuis le 27 février dernier, les données du ministère du Logement sur la construction de logements sont censées être plus proches de la réalité, une réalité qui s'affiche pour l'instant dans la lignée des mois précédents.

De janvier à mars 2015, le nombre de logements mis en chantier a reculé de 1,4 %. Par type de construction, les mises en chantier de logements individuels sont en repli de 3,0 % et celles des logements collectifs diminuent légèrement de 0,3 %. Même les résidences, en progression précédemment, régressent.

Sur la même période, le nombre de logements autorisés qui témoignent des futures mises en chantier, diminue de 1,3 % par rapport aux trois mois précédents. Les autorisations à construire des logements collectifs baissent de 4,1 %, y compris pour les résidences. En revanche, les permis de construire sont en augmentation de 2,6 % pour les logements individuels.

Seulement 351 400 logements en chantier

Ainsi, sur douze mois cumulés, le nombre de logements commencés (351 400 unités) baisse de 8,9 %. Les mises en chantier de logements individuels diminuent de 15,7 % (- 13,3 % pour les individuels purs, - 21,5 % pour les individuels groupés). Les logements collectifs commencés diminuent de 5,9 %. En revanche, les logements en résidences progressent de 14,4 %.


Le nombre de logements autorisés à la construction (363 300 unités) diminue de 6,9 % par rapport au cumul des douze mois antérieurs. Hormis les logements en résidences (+ 8,1 %), tous les autres secteurs sont orientés à la baisse : - 1,4 % pour les individuels purs, - 8,3 % pour les individuels groupés et - 11,7 % pour les logements collectifs.

Taux d'annulation compris entre 15 et 20 %

Le taux d’annulation des logements individuels autorisés à être construits s’établit à 15,4 %, supérieur à sa moyenne de longue période (13,2 %). Dans le collectif, le taux d’annulation s’établit à 19,4 %, toujours au-dessus de sa moyenne de longue période (18,9 %).

Le délai moyen d’ouverture de chantier des logements individuels s’établit à 4,6 mois, légèrement inférieur à sa moyenne de longue période (5,2 mois). Dans le collectif, il s’établit à 7,2 mois, à un niveau bien inférieur à sa moyenne de longue période (10,8 mois).

C.T
© illustrez-vous - Fotolia 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Construction : la reprise en bonne voie ?

Construction : la reprise en bonne voie ?

Si de janvier à mars, le nombre de permis de construire délivrés diminue de -4,5 % par rapport aux trois mois précédents, tous les voyants sont au vert en cumul sur douze mois, selon les statistiques publiées ce jeudi par le Commissariat général au développement durable (CGDD). Ainsi, le nombre de logements autorisés à la construction augmente de 7,7 % par rapport au cumul des 12 mois précédents. Tous les secteurs sont concernés par la reprise. Découvrez les premières réactions.
Un rebond presque inattendu des permis de construire à fin juin

Un rebond presque inattendu des permis de construire à fin juin

D'avril à juin, le nombre de logements autorisés à la construction augmente pour la première fois en France de 3,7 % par rapport aux trois mois précédents, selon le ministère du Logement. 92 000 logements ont ainsi été autorisés à la construction sur les trois derniers mois. Ce léger mieux pourrait bien remonter le moral des professionnels de la construction même si pour l'instant, sur la même période, le nombre de logements mis en chantier s'affiche toujours en repli. Explications.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter