Rénovation d’une maison avec murs et plafonds chauffants/rafraîchissants Vie des sociétés | 08.10.12

Partager sur :
A Strasbourg, un chantier de rénovation avec murs et plafonds chauffants/rafraîchissants est actuellement en cours. Il concerne l'installation de murs et plafonds chauffants/rafraîchissants Viaterma de Velta dans les pièces complémentaires du rez-de-chaussée. Détails.

La maison a été construite dans les années 1975 et son mode de chauffage initial était le chauffage électrique (radiateurs). En 1997, les nouveaux propriétaires choisissent d’installer une chaudière au fuel pour alimenter des radiateurs haute température. Au début des années 2000, la maison est rénovée avec la pose d’un nouveau carrelage (couloir, cuisine, salle de bains et WC), le remplacement de toutes les fenêtres, de la porte d’entrée, de la porte de garage, l’installation d’une cuisine équipée et le déplacement de la salle de bain (utilisation d’une chambre pour la création de la salle de bains et suppression de l’ancienne). Par la suite, des murs chauffants/ rafraîchissants Viaterma de Velta ont été installés dans le salon et la salle à manger. Le chantier de rénovation en cours concerne l'installation de murs et plafonds chauffants/rafraîchissants Viaterma dans les pièces complémentaires du rez-de-chaussée.

Les travaux préparatifs à la pose consistent à détapisser les murs, installer les arrivées d’eaux, mettre en place le système d’ossature métallique sur les murs et au plafond pour pouvoir accueillir les modules chauffants/rafraîchissants. L’installation des modules Viaterma nécessite la dépose du système de chauffage existant et l’adaptation du régime d’eau du générateur actuel. Le sol ne doit présenter aucune différence de niveau entre les pièces. « Au préalable, le chauffagiste me communique le nombre de modules chauffants à disposer et leurs emplacements dans la pièce. Lors de la fixation au mur, chaque plaque se cale contre le plafond. D’une longueur de 2 mètres, elle laisse ainsi en partie basse un espace suffisant pour permettre au chauffagiste de raccorder les modules entre eux et depuis le collecteur, et à l’électricien d’installer ses câblages. Ces opérations et la mise sous pression étant effectuées, je termine la pose de plaques jusqu’au sol » indique Atas Kemal, gérant de l’entreprise plaquiste KEMS PLAFONDS, entreprise de 3 personnes spécialisée dans la pose de cloisons sèches, murs et plafonds.

Grâce à leurs dimensions standard, les modules Viaterma sont facilement transportables et stockables. « Pour des raisons de poids, la fixation des profilés supports au plafond s’effectue cependant tous les 30 cm, contre 50 cm pour les plaques traditionnelles. Lorsque je travaille seul, j’utilise alors un lève-plaques manuel. D’un profil de 18 mm, les plaques sont certes plus épaisses. En revanche, leur largeur n’est que de 62,5 cm. D’où une plus grande facilité de manipulation, ne serait-ce que pour les amener jusqu’au local concerné » précise Atas Kemal. Les modules équipés de tube sont pré-percés pour simplifier l’intervention du professionnel. « Parmi les astuces apportées par le produit, je retiens notamment le préperçage des plaques en usine. Cela empêche toute erreur de placement avec le risque de percer un tube » indique l'artisan.

B.P

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter