Sage présente une nouvelle version de sa solution Batigest Vie des sociétés | 26.07.19

Partager sur :
Pendant près d’un mois, Sage a échangé, sur le terrain, avec ses partenaires. Au programme, la présentation de son plan stratégique de développement sur le marché du bâtiment et des atouts de la nouvelle version de sa solution Batigest. L’outil, qui sera disponible en juin 2020, répond pleinement à l’obligation de dématérialisation des factures.

Du 19 juin au 9 juillet 2019, Sage a organisé un Tour de France, l’occasion de rencontrer ses partenaires et de présenter son plan stratégique de développement. La société a annoncé vouloir se renforcer sur le marché du bâtiment, « qui représente des milliers de clients, et qui reste un secteur économique très dynamique », et dépasser les 50% de parts de marché à l’horizon 2021.  

 

« Les enjeux en matière de transformation digitale, de gain de productivité et de simplification administrative sont importants pour les artisans TPE et PME du bâtiment. Nos ambitions sont fortes. Pour y répondre, les moyens R&D ont été doublés. Nous comptons sur notre réseau de 350 partenaires pour accompagner les entreprises dans leurs enjeux de conformité et de transformation digitale », déclare Émilie Batista Fernandes, chef de marché Bâtiment.

 

Sage a notamment fait évoluer sa solution Sage Batigest qui sera rendue disponible en juin 2020 grâce au changement de système de base de données Access sous SQL.

 

Facturation dématérialisée

 

Batigest i7 répond à l’obligation de facturation dématérialisée qui concerne déjà les grandes entreprises et les PME et s’étendra aux TPE à partir du 1er janvier 2020. « Sage donne ainsi la possibilité aux entreprises de BTP de se préparer dès aujourd’hui à la mise en place de la dématérialisation », avance la société.

 

Cette nouvelle version inclut la dématérialisation des factures ou actes de vente : factures directes, de travaux, d’avancement, d’acompte ou d‘avoir. Elle intègre également l’exportation des factures de ventes vers Chorus Pro (le portail officiel de l’administration et des collectivités locales) ou encore l’envoi de facture dématérialisée et l’interrogation de son état.

 

L’ensemble des nouveautés Sage seront à découvrir sur Batimat, du 4 au 8 novembre 2019.  

 

R.C

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Tolteck.com, un outil simple et abordable pour passer du tableur au logiciel de devis

Tolteck.com, un outil simple et abordable pour passer du tableur au logiciel de devis

Pour beaucoup de petits artisans du bâtiment, l’investissement dans un logiciel de devis et de facturation est un investissement coûteux et souvent complexe à gérer. On estime aujourd’hui qu’environ 50% des entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés font leur devis avec un tableur et éditent devis et factures avec un traitement de texte ! Une start-up a peut-être trouvé un remède à cette situation. Découvrons …
Transition numérique : nouveau partenariat pour la Capeb

Transition numérique : nouveau partenariat pour la Capeb

Afin d’accompagner les entreprises artisanales dans leur transformation digitale, la Capeb a noué un nouveau partenariat avec HAGER et SAGE Europe du Sud. Les parties se sont engagées à adapter leurs outils aux besoins des installateurs électriciens électroniciens. Parallèlement, un parcours de formations continues évolutives sera proposé pour une meilleure maîtrise des logiciels de suivi commercial.
Sage Batigest i7 : une solution de gestion moderne qui se veut accessible à tous

Sage Batigest i7 : une solution de gestion moderne qui se veut accessible à tous

Sage, multinationale éditrice de logiciels de gestion, a annoncé le lancement de Sage Batigest i7, sa toute nouvelle solution de gestion dirigée aux artisans et aux PME de moins de 20 salariés du secteur du bâtiment. Avec une ergonomie modernisée, un découpage par modules, un suivi de chantier simplifié et l’intégration de la technologie BIM, le logiciel se veut avantageux et accessible au plus grand nombre.
Facture électronique : les ETI du bâtiment qui travaillent avec le secteur public sont concernées depuis janvier 2018

Facture électronique : les ETI du bâtiment qui travaillent avec le secteur public sont concernées depuis janvier 2018

Depuis le 1er janvier 2018, les entreprises de taille intermédiaire ont l’obligation d’émettre une facture électronique lorsqu’elles fournissent les services publics. À ne pas confondre avec la dématérialisation simple du document, la dématérialisation fiscale de la facture doit se faire en respectant certaines règles. Cette obligation légale a des avantages mais elle est exigeante, et elle demande donc aux entreprises du BTP de s’équiper des outils de gestion adaptés.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter