Se former à la transition numérique avec le MOOC BIM Vie des sociétés | 24.10.18

Partager sur :
Après une première session de janvier 2017 à mars 2018, le MOOC BIM (Building Information Modeling), revient à partir du 6 novembre 2018. Le projet – gratuit et accessible à tous – a pour objectif d’aider les acteurs de la construction et du bâtiment à s’initier et se former à la transition numérique, aujourd’hui devenue incontournable dans ces secteurs. Une formation proposée grâce à une collaboration entre GA Smart Building et l’INSA Toulouse. Les inscriptions sont déjà ouvertes.
Le MOOC BIM propose une deuxième session, après le succès de la première, qui avait totalisé 5 000 participants, soit ¼ des inscrits du MOOC Bâtiment durable, sur laquelle le MOOC BIM est hébergé.

L’objectif de la formation

A ne pas confondre avec le MOOK (contraction de « magazine » et « book »), ces publications à la frontière du magazine et du livre, le MOOC (Massive open online course), aussi appelé « formation ouverte à tous » (FLOT) ou « cours en ligne ouvert et massif » (CLOM), est un nouveau genre de formation à distance, capable d’accueillir un grand nombre de participants.

Le BIM (Building Information Modeling) concerne l’ensemble du cycle de vie d’un ouvrage. Il implique tous les acteurs de la construction et facilite la communication et les échanges pour parvenir à la réalisation d’un projet.

Le MOOC BIM est donc une formation sur le fonctionnement du BIM, qui permet aux acteurs de la construction et du bâtiment une méthode de travail plus collaborative et transparente. L’objectif étant de former les participants pour les aider à appliquer cette méthode de travail au sein de leur entreprise.

Un projet pédagogique

La formation se déroule sur 4 semaines, chaque semaine équivalant à une séquence représentant environ 3 heures de travail. Chaque séquence est subdivisée en 3 modules. Ils comprennent des vidéos et des documents théoriques validés par les experts de l’équipe pédagogique de GA Smart Building et de l’INSA Toulouse. A l’issue de chaque semaine, un quiz permettra au participant de tester son niveau de compréhension. Un forum de discussion sera également mis à sa disposition.

4 modules différents

Les contenus du MOOC BIM seront répartis en 4 modules :

• Module 1 : Les bases du BIM et la nouvelle chaîne de valeurs de métiers (de la conception à la maintenance)

• Module 2 : Les bases de la 3D appliquées à la construction (logiciels et modélisation)

• Module 3 : Méthodologie et règle de l’interopérabilité : comment travailler de façon collaborative ? (approche projet)

• Module 4 : Définir un langage commun : la mise en place d’une charte BIM (définir un langage commun : la mise en place d’une charte BIM (définir un cadre adapté au contexte du projet)

Le MOOC BIM proposera également deux parcours différents :

• Le « Parcours Découverte » : un certificat de réussite nominatif sera remis au-delà de 80 % de bonnes réponses sur l’ensemble des quiz.

• Le « Parcours Avancé » : en plus des quiz auxquels il faudra obtenir un score minimum de 80 % de bonnes réponses, les participants produiront un devoir dans le cadre d’une étude de cas.

Disponible à partir du 6 novembre 2018, à 11 heures

Inscriptions déjà ouvertes sur MOOCBIM

C.L

Photo : © Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

MOOC Bâtiment Durable fait le plein de nouveautés  - Batiweb

MOOC Bâtiment Durable fait le plein de nouveautés

Cet automne, la plateforme MOOC Bâtiment Durable propose sept formations à destination des professionnels du bâtiment et de l’immobilier. Une séance de rattrapage est également proposée sur plusieurs thématiques déjà abordées (bâtiment passif, transition numérique). Mises en place par l’Ademe et le Plan Bâtiment Durable, ces formations sont gratuites et ouvertes à tous. Détails.
Resolving accompagne Rabot Dutilleul dans la digitalisation de ses chantiers - Batiweb

Resolving accompagne Rabot Dutilleul dans la digitalisation de ses chantiers

Rabot Dutilleul et Resolving ont annoncé, en janvier dernier, la signature d’une convention de partenariat en faveur de la digitalisation des métiers de la construction. L’initiative va permettre aux deux partenaires de développer des solutions collaboratives et novatrices. Pour Rabot Dutilleul, il s’agira de poursuivre sa mutation numérique et de proposer à ses clients, une offre « toujours plus globale et pertinente ».
De la conception à la déconstruction sélective, Resolving digitalise le bâtiment - Batiweb

De la conception à la déconstruction sélective, Resolving digitalise le bâtiment

Créé en 2003, Resolving se veut un « accélérateur digital » des métiers de l’immobilier et de la construction. La société met au service des différents acteurs du secteur des solutions collaboratives, l’objectif étant de les aider dans leur transformation digitale et de les accompagner au mieux pour qu’ils échangent « des informations le plus rapidement et le plus pertinemment possible ». Le point avec Franck Meudec, Vice-président-CEO de Resolving.
Signature d'une charte pour l'innovation et la formation dans le bâtiment - Batiweb

Signature d'une charte pour l'innovation et la formation dans le bâtiment

Une charte de mobilisation en faveur de la formation des professionnels du bâtiment et de l'innovation vient d'être signée ce mercredi par les ministres de l'Ecologie, du Travail, du Logement, accompagnés des organisations professionnelles du bâtiment et des acteurs de la performance énergétique. L'objectif est de faire monter la filière en compétence en vue de répondre aux enjeux de la qualité de la construction. Explications.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter