Jean-François Humbert, élu nouveau Président du Conseil Supérieur du Notariat (CSN)

Vie des sociétés | 24.10.18
Partager sur :
Jean-François Humbert, élu nouveau Président du Conseil Supérieur du Notariat (CSN) - Batiweb
L’organisation du notariat a élu hier, mardi 23 octobre 2018, Jean-François Humbert, notaire parisien de 61 ans, à la tête du Conseil Supérieur du Notariat (CSN). Jean-François Humbert devient ainsi le nouveau Président du CSN, et remplace Didier Coiffard, notaire à Oyonnax (01), dont le mandat n’était pas renouvelable.
Jean-François Humbert, notaire à Paris, a été élu nouveau Président du Conseil Supérieur du Notariat (CSN), pour un mandat de 2 ans. Didier Coiffard, son prédécesseur, lui a adressé ses félicitations sur Twitter et a appelé à écrire « une nouvelle page (…) sur la transformation du notariat et la conservation de ses valeurs pour toujours rester en phase avec notre société ».

« Je souhaite ardemment une profession indépendante qui s’agrandit, une profession unie et solidaire qui garantit à tous ses membres, sans exception, un espace de développement et d’épanouissement. » a quant à lui réagit Jean-François Humbert.

Le notaire parisien, qui a différentes responsabilités au sein du CSN depuis le début des années 2000 et représentait depuis quatre ans la chambre interdépartementale de Paris, sera accompagné de six membres du Bureau, également élus le même jour.

Le CSN, toujours opposé à la libéralisation de la profession

Cette élection intervient au deuxième tournant d’un mouvement d’ouverture de la profession, qui a débuté depuis plusieurs années. En 2015, un début de libéralisation de la profession avait été entamé par la « loi Macron », lorsque l’actuel Président était encore ministre de l’Economie. Cette ouverture de la profession a toujours été combattue par les instances de la profession

La « loi Macron » visait l’installation de 1 650 nouveaux notaires d’ici septembre 2018. L’Autorité de la concurrence, chargée de son application, a reconnu cet été que l’objectif ne serait pas atteint, à plusieurs dizaines, voire centaines de nominations près, mais a estimé que la procédure était entrée dans son rythme de croisière. L’Autorité de la concurrence a donc préconisé l’installation de 700 nouveaux notaires d’ici 2020, une recommandation que le gouvernement doit prochainement décider de suivre ou non. Le CSN s’y est une fois de plus opposé.

Avant l’élection de Didier Coiffard, il y a deux ans, un notaire devait être présenté au ministère de la Justice par le prédécesseur dont il rachetait l’office, ou être sélectionné pour un office vacant ou créé, cette dernière situation était très rare.

Les six membres du Bureau également élus sont :

- Maître David Ambrosiano, 48 ans, Premier Vice-Président, notaire à Fontaine (Isère) - Maître Sophie Sabot-Barcet, 47 ans, notaire à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire) - Maître Hélène Pero Augereau-Hue, 46 ans, notaire à Chevreuse (Yvelines) - Maître Jean-Yves Creusy, 61 ans, notaire à Baume-les-Dames (Doubs) - Maître Rozenn Le Bellier, 47 ans, notaire à Lanester (Morbihan) - Maître Nicolas Fantauzzi, 39 ans, notaire à Calvi (Haute-Corse)

C.L.

Photo : Compte Twitter © Notaires_CSN
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le Gouvernement valide l’installation de 700 nouveaux notaires – le CSN proteste - Batiweb

Le Gouvernement valide l’installation de 700 nouveaux notaires – le CSN proteste

La loi Macron de 2015 visant à un processus de libéralisation de la profession espérait l’installation de 1650 nouveaux notaires d’ici septembre 2018, mais l’Autorité de la concurrence estimait cet été que l’objectif ne serait pas atteint et avait préconisé l’installation de 700 nouveaux notaires d’ici 2 ans. Une recommandation acceptée par le Gouvernement ce jeudi 6 décembre, mais toujours contestée par le Conseil supérieur du Notoriat.
David Ambrosiano élu président du Conseil Supérieur du Notariat - Batiweb

David Ambrosiano élu président du Conseil Supérieur du Notariat

Ce mardi 20 octobre 2020 s'est tenue une assemblée générale du Conseil Supérieur du Notariat (CSN), qui a abouti à l'élection de son nouveau président, mais aussi d'un nouveau Bureau nettement féminisé. A cette occasion, la profession a de nouveau demandé une pause dans l'ouverture de nouveaux offices, mais aussi annoncé des évolutions en termes de transition digitale et de formation des nouveaux talents.
Covid-19 : tous les actes notariés peuvent désormais se faire à distance - Batiweb

Covid-19 : tous les actes notariés peuvent désormais se faire à distance

Pour faciliter les actes de vente et la poursuite d’activité des notaires, la Garde des Sceaux Nicole Belloubet, et le ministre du Logement Julien Denormandie ont demandé à la Chancellerie et au Conseil d’État de travailler sur la publication d’un décret autorisant la signature d’actes notariés à distance. C’est désormais chose faite. Le décret n°2020-395 du 3 avril 2020, publié au Journal officiel le 4 avril, permet la comparution à distance pour tout acte notarié, et ce jusqu’à un mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire. Précisions.
Débat présidentiel : et l’environnement, dans tout ça ?  - Batiweb

Débat présidentiel : et l’environnement, dans tout ça ?

Hier se tenait le débat présidentiel du second tour qui opposait Marine le Pen à Emmanuel Macron. Malgré les attentes des électeurs, l’environnement et l’écologie ont une fois de plus été oubliés par les candidats. Une négligence qui n’a pas manqué de provoquer de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, notamment de Jérôme Guedj, soutien de Benoît Hamon, et d’Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. Précisions.