Selon l'Afnor, la certification NF va plus loin que le marquage CE Vie des sociétés | 15.02.16

Partager sur :
A compter du 1er septembre 2016, la réglementation encadrant la mise sur le marché des portes résistant au feu va évoluer et introduira le marquage CE. Le dispositif sera également appliqué à d’autres produits et rendu obligatoire d’ici trois ans. Pourtant, selon l’Afnor, les garanties de qualité et de fiabilité des produits marqués CE seront inférieures à celles apportées jusque-là par la certification NF. Explications.
Selon l’Afnor, cela ne fait aucun doute : « la certification NF va plus loin que le marquage CE ».

L’organisme, en charge de la gestion du système de certification NF, souligne en effet que l’évolution règlementaire introduisant le marquage CE pour les portes coupe- feu, n’apportera pas les mêmes garanties de qualité et de fiabilité que le label NF.

Pour rappel, au 1er septembre 2016, les portes résistant au feu ne seront pas les seules concernées par ce nouveau dispositif puisqu’il s’appliquera également aux portes battantes et coulissantes, aux rideaux à dévêtissement vertical, aux bloc-portes et façades de gaines, aux trappes de visites et d’accès ou encore aux châssis vitrés fixes et ouvrant… Dans une période de trois ans maximum, c’est-à-dire d’ici à septembre 2019, ces produits devront obligatoirement porter la marque CE.

La principale conséquence de cette évolution sera « que le fabricant ne devra réaliser que des essais sur la résistance au feu », précise l’organisme de certification, « ce qui n’est pas nécessairement positif ».

« Jusqu’à présent, les fabricants se conformaient à la certification NF qui implique, au-delà des essais sur les caractéristiques feu, des tests de fonctionnement mécanique, puis des essais concernant la compatibilité avec les systèmes de sécurité incendie », analyse Emilie Brillon, ingénieure d’Afnor Certification.

Ce troisième aspect est essentiel, estime l’Afnor, puisqu’il permet de vérifier qu’une porte sera à même de communiquer avec le système de contrôle centralisé de fermeture et d’ouverture des portes en cas d’incendie.

Les contrôles annuels passent à la trappe

Contrairement à la certification NF qui implique des contrôles techniques annuels, la marque CE n’imposera aucun contrôle annuel après la première mise sur le marché d’une nouvelle ligne de produit. Par conséquent « les fabricants n’auront plus l’assurance objective que leurs produits (…) continueront de respecter les seuls critères de résistance au feu », déplore l’Afnor.

L’Afnor défend ainsi la certification NF dont les critères d’obtention « ont été définies par des fabricants, des utilisateurs et des représentants de consommateurs, sur la base de normes européennes et françaises ».

Et bien que la certification NF « représentera un investissement supplémentaire pour les fabricants, ce sera pour eux un moyen d’apporter toutes les garanties à leurs donneurs d’ordre et de valoriser la qualité de leurs produits », déclare Mme Brillon.

Pour le certificateur français, les critères NF sont donc plus à même d'apporter une garantie aux architectes, maîtres d'œuvre ou encore aux pompiers, les caractéristiques de performance étant marquées sur la porte.

Le label NF « distinguera les portes les plus performantes et les plus sûres en matière de résistance au feu, de compartimentage et de sécurité des biens et des personnes », conclut le communiqué.

R.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Qualité, sécurité et confiance... La marque NF séduit !

Qualité, sécurité et confiance... La marque NF séduit !

Selon une étude réalisée par AFNOR Groupe, 79% des professionnels du bâtiment connaissent NF. La marque, qui évolue dans le temps, va au-delà des normes. Christine Kertesz, Responsable du Département Certification NF, revient pour Batiweb sur les nouvelles certifications. Elle nous explique notamment comment la certification NF 545, dédiée aux Réseaux de distribution et de chauffage d’eau chaude sanitaire, s'est imposée auprès des fabricants en quelques mois seulement et nous révèle les ambitions d'Afnor Certification pour les mois à venir.
Matériaux de construction : les prix explosent dans les territoires d’Outre-mer

Matériaux de construction : les prix explosent dans les territoires d’Outre-mer

Dans un avis rendu au gouvernement, l’Autorité de la concurrence relève que les prix des matériaux de construction sont 39% plus chers à La Réunion qu’en Métropole, et 35% plus élevés à Mayotte. Une situation qui s’expliquerait notamment par la petite taille des marchés et leur éloignement des principales sources d’approvisionnement. Pour faire baisser les prix, l’autorité préconise de simplifier la normalisation et la certification ou encore de développer des filières locales de matériaux.
Marquage routier : la certification NF Service évolue

Marquage routier : la certification NF Service évolue

AFNOR Certification, en partenariat avec le Syndicat des Equipements de la Route (SER) vient de mettre à jour la certification NF Service relative aux « Prestations de signalisation routière horizontale ». Certains critères de la certification ont été assouplis afin de l’adapter aux réalités du marché et de ses acteurs. L’initiative vise à encourager l’ensemble des entreprises de marquage à s’engager dans une démarche de qualité.
Certification NF : Afnor entre en campagne !

Certification NF : Afnor entre en campagne !

Télé, presse, Internet… En janvier dernier, la certification NF délivrée par Afnor Certification s’emparait des médias à travers une campagne publicitaire présentant sa nouvelle signature de marque, « la sérénité certifiée ». 10 mois plus tard, l’organisme de certification présente un nouveau visuel afin de communiquer auprès des professionnels du bâtiment. Et le message est plutôt clair : créer des produits originaux, c’est bien, mais dans le respect de la qualité, c’est mieux !

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter