Semaine de l’industrie : les entreprises des carrières et des matériaux de construction recrutent ! Vie des sociétés | 18.03.19

Partager sur :
Organisée du 18 au 24 mars, la Semaine de l’industrie vise à sensibiliser les plus jeunes aux métiers du secteur. Souvent mal connues, les filières aéronautique, automobile et les activités relatives à la défense sont pourtant toujours en recherche de nouveaux talents. En la matière, le BTP n’est pas en reste, comme le rappelle l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction), particulièrement impliquée dans l’apprentissage.

Régulièrement pointée du doigt par les syndicats du BTP, la pénurie de main d’œuvre se fait toujours plus pesante au sein des entreprises du secteur. De nombreux emplois sont pourtant proposés, comme le rappelait le site RegionsJob dans une enquête datée du 28 février.

Pour les représentants de la profession, le problème viendrait avant tout d’un manque d’intérêt de la part des jeunes générations. Une difficulté à laquelle la Semaine de l’industrie compte bien remédier. Cet événement, instauré par le gouvernement, vise en effet à faire connaître aux étudiants les métiers de l’industrie.
 

700 jeunes formés chaque année


L’occasion pour l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) de rappeler son engagement en faveur de la formation professionnelle. L’industrie des carrières et matériaux prévoit en effet 5 000 départs à la retraite pour les cinq ans à venir, qu’il faudra bien entendu combler par des recrutements ou des remplacements internes.

Dans ce sens, l’organisme valorise tout particulièrement la transmission des compétences à travers un parcours professionnel qualifiant. Trois Centres de formation d’apprentis (CFA) forment ainsi 700 jeunes par an, qui ont l’occasion d’en apprendre davantage sur les métiers que représente l’Union. C’est notamment le cas de Maëlys, 22 ans, qui s’est préparée au poste de conductrice d’engins grâce au CFA Unicem Toulouse.

« Avec mon Bac ST2S et mes cours de STAPS, je m’éloignais quelque peu de mon parcours, mais j’étais convaincue qu’il n’y avait rien de honteux à préparer un diplôme inférieur à celui que l’on a déjà », témoigne-t-elle. « Je me suis alors renseignée auprès de tous les organismes de la région Occitanie préparant le CAP de conducteur d’engins et j’ai intégré le CFA Unicem de Bessières. Ce qui me plaît dans ce métier c’est qu’il faut être polyvalent et savoir s’adapter en permanence. »

Afin d’attirer toujours plus de jeunes, les CFA participent par ailleurs à de nombreux salons et autres forums. Des concours et championnats sont également organisés afin d’engager les apprentis, qui voient par là même leur travail récompensé. Les établissements proposent enfin des journées portes ouvertes visant à découvrir les différents cursus et, surtout, les opportunités professionnelles qui s’offrent aux apprenants.

F.C
Photo de Une : ©Adobe Stock

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

 Aides à l'apprentissage : F. Rebsamen dévoile le calendrier du dispositif

Aides à l'apprentissage : F. Rebsamen dévoile le calendrier du dispositif

Alors que l'apprentissage est en recul de 8 % et que seulement 426 000 jeunes sont en formation, le ministre du Travail François Rebsamen vient de lancer une vaste campagne de communication pour relancer l'attractivité de cette voie d'excellence. A cette occasion, le ministre a précisé les contours des aides aux entreprises pour le recrutement des apprentis ainsi que le calendrier de mise en place du dispositif.
EquipBaie : la ministre Muriel Pénicaud prête à lancer un plan dédié à l’apprentissage dans le BTP

EquipBaie : la ministre Muriel Pénicaud prête à lancer un plan dédié à l’apprentissage dans le BTP

Visiblement boudé, en cette période de tensions autour du CITE, par les ministres de la Transition écologique et solidaire et du Logement, le salon EquipBaie a tout de même été marqué par la venue, ce 22 novembre, de Muriel Pénicaud, ministre du Travail. Accompagnée des porte-paroles du Pôle Fenêtre FFB, celle-ci a apporté son soutien aux professionnels du secteur, s’engageant à renforcer les initiatives visant à sensibiliser les apprentis aux métiers de la menuiserie.
Lancement de Walt : un outil digital qui promeut l’alternance

Lancement de Walt : un outil digital qui promeut l’alternance

Longtemps dédaignée, l’alternance connaît aujourd’hui un regain d’intérêt et fait l’objet d’un projet de revalorisation, notamment porté par la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Cinq réseaux de CFA ont ainsi annoncé hier, jeudi 27 novembre, le lancement d’un outil digital nommé « Walt », pour démocratiser l’alternance auprès des jeunes et des entreprises.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter