Emploi dans le BTP : quels sont les postes privilégiés par les recruteurs et les candidats ? Vie des sociétés | 01.03.19

Partager sur :
Emploi dans le BTP : quels sont les postes privilégiés par les recruteurs et les candidats ?
Le site RegionsJob a partagé ce 28 février les résultats d’une nouvelle enquête consacrée aux compétences et profils les plus recherchés par les recruteurs. Loin de se contenter d’analyser les desiderata des entreprises qui embauchent, le document révèle également les attentes des candidats. Un point de vue différent qui amène à s’interroger : et si, finalement, la pénurie de main d’œuvre dans le bâtiment était due au manque d’intérêt des chercheurs d’emploi pour certaines professions ? Décryptage.

Ce n’est pas un secret : le BTP, l’architecture et l’immobilier sont des secteurs particulièrement en manque de main d’œuvre. Un phénomène qui trouve de nombreuses justifications : exigences trop élevées du côté des recruteurs, d’après une étude publiée par l’Insee en 2017, désintérêt des jeunes générations pour les activités liées à la construction, comme le rappellent régulièrement les syndicats, etc.

Plus récemment, une étude publiée par le site internet RegionsJob a mis en exergue le décalage entre les métiers les plus recherchés par les recruteurs en 2018 et les professions plébiscitées par les candidats. En effet, si le conducteur de travaux arrive en tête de liste pour les deux classements, le reste du Top 10 est bien différent.
 

Des préférences qui varient selon les profils


Côté recruteurs, l’électricien et le maçon arrivent respectivement en seconde et troisième place, suivis par le plombier et le chef de chantier. À l’inverse, les coffreur, plaquiste et autre poseur de menuiserie n’arrivent qu’en bas du Top 10. Des professions qui sont tout bonnement absentes du classement établi par les candidats.

Ces derniers se tournent davantage vers des postes d’électricien ou de chef de chantier, sur les deuxième et troisième marches du podium. « À la différence des recruteurs, les candidats plébiscitent également l’assistant conducteur de travaux [5e place], l’agent d’entretien du bâtiment [7e], le responsable de travaux [9e] et le chef de travaux TCE [10e] », détaille RégionsJob.

Le site d’offres d’emploi liste par ailleurs les missions les plus proposées par les recruteurs, toutes professions confondues, qui concernent avant tout la gestion des prestataires, le planning opérationnel et le travail en équipe. « Naturellement, les missions opérationnelles gardent toute leur importance : les travaux de maçonnerie décrochent la 4ème place, et la plomberie la 6ème », ajoute RégionsJob.

Si les candidats n’ont malheureusement pas été interrogés sur les missions qu’ils souhaiteraient réaliser, nul doute qu’il y aurait eu, là encore, de nombreux décalages entre leurs réponses et celles des entreprises qui embauchent. Une piste de réflexion en vue d’une prochaine publication ?       

 

Le profil du candidat idéal dévoilé

Dans le cadre de son étude, RégionsJobs a également livré les qualités les plus demandées par les recruteurs en 2018. « En adéquation avec les exigences du secteur », selon le site internet, celles-ci font la part belle au respect des délais, à la rigueur et aux qualités relationnelles, en tête du Top 10. Suivent la réactivité (5e), l’autonomie (6e) et le dynamisme (7e). En plus de ces qualités, le candidat parfait disposerait d’un esprit d’analyse, d’une capacité d’écoute et saurait faire preuve de persuasion. Pour convaincre, sans doute, son futur employeur de lui donner sa chance.


F.C
Photo de Une : ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Recrutements dans le BTP : toujours plus d’offres d’emploi au troisième trimestre

Recrutements dans le BTP : toujours plus d’offres d’emploi au troisième trimestre

En septembre dernier, PageGroup alertait sur les difficultés de recrutements que rencontrent les entreprises du BTP, les candidats se faisant de plus en plus rares. Les offres d’emploi, à l’inverse, sont toujours aussi nombreuses, comme l’a fait savoir le site spécialisé RegionsJob ce 25 octobre. Tout particulièrement, les propositions de Contrats à durée indéterminée (CDI) affichent une hausse de 32% par rapport à l’année dernière.
L’emploi repart à la hausse dans les secteurs liés à la construction (étude)

L’emploi repart à la hausse dans les secteurs liés à la construction (étude)

Après les résultats exceptionnels affichés par la construction en 2017, nombre d’entreprises et fédérations du secteur s’accordent à dire que la reprise est bien partie pour durer ! Un constat partagé par le cabinet de recrutement Hays, qui a publié ce 17 janvier la 8e édition de son étude de rémunération nationale en partenariat avec le site s’annonces RegionsJob. L’occasion de faire le point sur le marché de l’emploi dans le BTP.
Recrutements toujours dynamiques dans le BTP malgré une pénurie sur certains postes

Recrutements toujours dynamiques dans le BTP malgré une pénurie sur certains postes

Très en forme l’an dernier, le secteur de la construction a, sans surprise, été marqué par une hausse des recrutements. Selon la Fédération française du bâtiment, 20 000 emplois avaient été créés en 2017, malgré des difficultés à trouver la perle rare. Une tendance qui semble se poursuivre cette année, à en croire la dernière étude publiée par PageGroup. Les détails.
Les offres d’emploi dans le BTP explosent

Les offres d’emploi dans le BTP explosent

Réputée pour être une période plus propice à la prudence qu’à l’embauche, la présidentielle ne semble pas avoir freiné l’embellie du secteur du BTP. Or, comparant le nombre d’offres d’emploi disponibles aux premiers trimestres 2016 et 2017, le site d'emploi RegionsJob constate que la construction est le deuxième secteur le plus dynamique du pays, avec un bond de 61% des offres d’emploi. Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter